Jump to content

Vintage Story, un "Minecraft-like pour adultes"


Recommended Posts

Cher peuple de Minefield, groar à vous.

Je prends enfin le temps aujourd'hui d'écrire un pavé afin de vous présenter le jeu qui me fait vibrer depuis un peu plus de 6 mois maintenant.

Je vous en ai déjà parlé quelques fois sur le Discord, mais ça fait un moment maintenant que je voulais prendre le temps d'expliquer longuement les choses.
J'ai mis des passages en Spoiler car ils peuvent être très intéressant à découvrir par soit même, mais il est difficile d'expliquer le jeu sans dévoiler quelques points. Je ne dévoile cependant que des parties minimes du gameplay, cela ne gâchera donc pas trop votre découverte du jeu si vous les lisez.

Commençons par le début.

Qu'est-ce que Vintage Story ?

Vintage Story est un Minecraft-like, clairement inspiré de son ainé puisqu'il est à la base issue du mod majeur de Minecraft (Terraformacraft). Trop limité et dépendant de celui-ci, l'équipe de développement a décidé d'en faire un vrai jeu à part. Sachez cependant que le jeu est toujours en développement et le sera probablement pendant encore de longues années, il semble prendre le même chemin que Minecraft à ce niveau là, à savoir une évolution à long terme... Mais en plus structurée et logique.

 

Le jeu est donc composé d'un monde cubique gigantesque généré procéduralement dans lequel vous allez explorer et survivre grâce aux ressources que vous allez récolter dans la nature. Cela vous rappel quelque chose ? C'est normal ^^ Mais oubliez ce que vous croyez savoir et ce que vous pensez deviner du fonctionnement du jeu, vous êtes très loin du compte. Car au même titre que deux FPS peuvent sembler similaire (vue première personne, on voit un truc qui bouge, on tire), les mécaniques et l'expérience peuvent être radicalement différente (tel un Borderland et une campagne solo de Battlefield par exemple).
Et bien entre Minecraft et Vintage Story, c'est un peu la même chose. Oui on explore et on construit des trucs dans un monde en cube, mais non, l’expérience n'est pas du tout la même.

uc?export=view&id=1zb0H5lIUu1U_AWPkqBVw6BShRcULFJYv    uc?export=view&id=1ExJqN1wAWdZ2kKjRkS4rki5-xmtzB207

 

Les développeurs de Vintage Story sont des amoureux de Minecraft comme vous et moi.
Mais ils sont aussi extrêmement frustrés de l'orientation qu'a pris le jeu avec le temps et du manque de vision à long terme de Mojang, peut être comme vous... et en tout cas comme moi.

 

Qu'est-ce qui fait la différence ?

A peu prêt tout pour être honnête, mais le plus parlant est encore le monde.

Un monde vivant et magnifique :

Première chose, la génération : Elle est magnifique.
Vous pouvez littéralement voyager pendant des heures et des heures sans voir le même paysage.
Il y a aussi des choses à découvrir et... Collectionner.
Je n'en dirais pas plus, mais sachez qu'il y a du lore, du vrai, des mystères à découvrir et des théories à élaborer... :o

uc?export=view&id=1UIrKDiq0LTtTHHDX5hdwYKiTTQHZvpPJ

 

Divulgacher

 

Cela tiens à plusieurs éléments, déjà la diversité des géologique : Il y a 20 types de roches différentes, donc 20 couleurs de roches différentes avec toutes leurs déclinaisons en Cobble et Briques, mais aussi en bloc plein, dalles et escaliers (ainsi que quelques blocs spécifiques composés de pierre) ainsi que leur version Sables et Graviers.

 

Ainsi, un biome quel qu'il soit peut être sur une base de grès par exemple (une roche jaune orangée assez semblable à notre Sandstone), le sable sera alors du sable de grès, et le gravier du gravier de grès. Un biome sur une base de basalte aura son sable de basalte et son gravier de basalte. Et cela est valable pour (je crois) 18 des 20 type de roches du jeu (oui car l'Obsidienne et l'Halite ne font pas de sable). Là déjà vous devriez commencer à imaginer la diversité des paysages que l'on peut rencontrer, mais vous êtes encore loin du compte.

uc?export=view&id=1pnEQUZRJUgv1t-k2b3Wuk6fxx3JsdhfI

 

Second élément important, les biomes à proprement parlé. Il existe de nombreux biomes, des déserts, des forêts, des jungles, des plaines, des montagnes etc... Ces biomes sont composés de fleurs et plantes différentes (il y en a vraiment beaucoup) que vous pourrez découvrir, collectionner, ou prélever pour les planter chez vous.
Il y a des arbres différents aussi, au nombre de 7 actuellement (Chêne, Bouleau, Kapok, Acacia, Pin, Érable et "Vieux bois") mais sachez qu'il en arrive 3 autres très prochainement.
En plus de tout cela, les formes géologiques sont très variées et vous en mettent plein les yeux. D'ailleurs, sachez que la hauteur de monde est réglable à la génération.

Autre chose qui rends le monde très différent, les particules. Le jeu est très riche en effets de particules de toutes sortes, de la fumées, des insectes qui volent, de la poussières, des feuilles qui volent au vent... Toutes ces petites choses qui ne sont qu'esthétique mais qui rendent le monde vivant et chatoyant.

uc?export=view&id=1-x495CDqqu1rJwGzL3-ePL4kJj_y1iDO


Les lumières dynamiques et colorées sont également présentes dans le jeu et permettent parfois un gameplay émergent très sympathique... N'avez vous jamais rêvé de jeter votre torche au fond d'un gouffre sombre pour en voir le fond ? Et bien là, vous pouvez. D'ailleurs, les lumières dynamiques ne sont pas qu'un petit détail d'ordre esthétique, elles sont indispensable à votre survie : Car si le joueur peut s'éclairer de lui même, alors il est possible de faire des nuits très très sombres. Et croyez moi, les nuits sont aussi sombres que la voute céleste est bardée d'étoiles et de nébuleuses. Et si la nuit est sombre, elle est aussi dangereuse. N'oubliez jamais de prendre vos torches de nuit dans la forêt : Vous n'y survivrez pas.

uc?export=view&id=1tHZ1LGibPRtliy7CWQlgDF1IBtsavFVm


Bon, il y a encore plein de choses que je pourrais ajouter sur le monde "vivant et magnifique", mais je préfère vous faire découvrir le restes....
Passons au Gameplay !

Il faut désapprendre tout ce que vous avez appris :

En effet, si vous croyez que vos ~10 ans de survie en monde cubique va vous aider à survivre ou si vous croyez que vous allez finir par dominer votre environnement.... Alors vous allez mourir comme une bouse. C'est l'environnement qui vous domine, tout le temps, où que vous en soyez dans votre progression.

 

Car le monde de Vintage Story est difficile, sauvage et impitoyable. Votre meilleure arme est la patiente, la ruse et l'observation. Et... Ce cailloux que vous trouverez sans doute très rapidement en début de partie. Car oui, c'est tout ce que vous aurez pour vous défendre dans vos premières minutes de jeu : Des cailloux.
Le jeu vous fait commencer à l'Age de pierre et vous devrez (si vous le voulez, rien de vous y oblige cela dit) franchir une à une les étapes jusqu'à l'age du fer et de l'acier, au gré de vos découvertes et de votre compréhension du monde (tout ce fait de façon fluide, il n'y a pas de "franchissement d'age" à proprement parlé avec un achievement, mais plutôt une grosse ouvertures des possibilités et de nouvelles choses à découvrir parce que vous aurez réussi à trouver ou crafter un élément particulier). Ne croyez pas que votre premier craft sera un bloc de planche, non ce sera probablement un couteau en silex... Par contre votre première planche sera un véritable accomplissement, car vous en aurez sué pour en arrivé là.

 

Divulgacher

En effet, le système de craft de Vintage Story est très complet et complexe. Chaque activité demande un réel apprentissage, une connaissance des matériaux et un peu d'expérience pour être pratiquée au mieux. Le craft avec le les cases en 3x3 est présent mais voué à disparaitre au profit d’interactions et de gameplay avec les différents objets. Les crafts d'artisanat, comme la forge et la tannerie par exemple se font via des interactions avec divers blocs. Aucune activité ne se ressemble, rendant le jeu à la fois plus amusant, mais aussi moins rébarbatif et demandant plus de savoir faire dans chaque profession.

 

uc?export=view&id=1QUPE6Wg2qbGi_ph60VQ7KkiuIZRoYQg7

Prenons un exemple simple : l'agriculture.
Vous pourrez cultivez des champs, mais pas n'importe comment. Premièrement il vous faudra de la terre, si possible de la bonne terre. En effet, il y a plusieurs types de terre, de la moins bonne à la meilleure : La terre peu fertile, la terre moyennement fertile, le compost et la terra preta. Si les deux premières sont relativement abondante en milieu tempéré, le compost demandera d'être créer (grâce à un système de compost qui permet de recyclez vos aliments pourrie, car oui ils pourrissent avec le temps) et la terra preta ne pourra se trouver que très rarement au fil de vos explorations, sous certains climats.
La différence entre ces terres est leur richesses en nutriments. Plus la terre est riche, plus vos cultures grandiront vites et plus vous pourrez replanter à la suite avant que la terre ne s'appauvrisse. Une fois la terre appauvri en nutriment, deux options : Soit vous planter une plante qui nécessite un autre nutriment (il y en a 3 en tout), vous ferez donc des rotations de vos cultures, soit vous laissez simplement le temps faire son œuvre et attendez que votre terre se remplisse de nouveau de nutriment. Oui, c'est de la jachère.
Mais ce n'est pas tout. Bien entendu, les champs auront besoin d'être humide, soit grâce à de l'eau à proximité soit grâce à l'humidification de vos sols à l'aide de l'arrosoir.
Mais surtout, vous devrez prendre en compte...


La température. Elle sera la meilleure amie et la pire ennemis de vos cultures. Cet élément est capitale. Chaque plante a une fourchette de température idéale : Trop chaud et votre récolte sera mauvaise, trop froid... Et la pousse sera tout simplement ralenti et aussi mauvaise. De manière général, un climat tempéré satisfera toutes vos cultures mais c'est sans compter...


Les saisons. Car oui, je ne l'ai pas mentionné plus haut, mais les jours se déroulent au fil des mois, eux même se déroulant aux fils des saisons, eux même se déroulant au fils des années. Un été trop chaud ou un hiver trop froid pourra être un désastre si vous n'avez pas prévu de récoltes au bon moment et au bon endroit. Car un climat parfaitement sain en été ou au printemps pourra être glacial en hiver... Et inversement, l'emplacement d'un hiver doux est souvent synonyme d'été particulièrement aride. L'observation de votre environnement au fil du temps et des saisons est donc primordial pour le choix de l'emplacement de vos cultures. Planter un maximum durant les saisons plus douces et stocker comme il faut vos récoltes dans votre cellier sera primordiale pour avoir assez de nourriture. Comme je le disais plus tôt : Vous ne dominez pas votre environnement, c'est lui qui vous domine et c'est vous qui vous adaptez.

Si cela peut vous sembler complexe juste pour faire pousser des trucs, dites vous que c'est aussi une très grande source de satisfaction une fois qu'on parvient à maitriser cela. Et... Ce n'est que pour l'agriculture....
Toutes les autres activités, la forge, le tannage, l'élevage, l'exploration, le commerce (oui oui) etc... Et même la construction, vous demandera d'observer et de comprendre votre environnement, de comprendre les mécaniques du jeu (ah oui il y a de la mécanique d'ailleurs).


La construction

S'il vous pensiez être arrivé au bout de vos possibilités niveau construction... Dites vous que ce n'est peut être que le début.
En effet, la diversité des blocs est énorme et les textures (en 32*32 natif) sont vraiment très jolies et soignées. En plus de cela, tous les blocs sont cohérents entre eux, pas de fautes de gouts possible.

 

Il y a un système de renfort des blocs. Un fil à plomb et un cailloux vous permette de renforcer un bloc (le fil à plomb de s'use pas, mais pour renforcer un autre bloc, il faudra un autre cailloux, un caillou par bloc donc). Cela signifie qu'il faudra désormais "casser" le bloc plusieurs fois (50x par exemple) pour réellement le casser évitant donc les erreurs et rendant les constructions solides et plus RP (car casser un bloc 50x peut vite devenir une tannée si le bloc prend un peu de temps à se casser de base). Bien entendu, vous pouvez à tout moment retirer cette protection avec le même outil, en re-cliquant dessus (mais uniquement vous).

 

Vous pouvez protéger des zones contre le grief, exactement comme les cubos sauf que... bah c'est intégré au jeu de base quoi :D

 

Je parlais des déclinaisons de blocs en escaliers et dalles plus haut... C'est vrai qu'il y en a, mais uniquement pour les blocs de pierre et de planches. Ce qui fait qu'en fait... Il n'y en a pas beaucoup, même si ce sont les plus importants. En plus, il n'y a pas beaucoup de blocs vraiment décoratif, même s'il y a quelques bibliothèques et quelques tapis.
Cependant, il y a mieux. BEAUCOUP mieux :


Le Chisel
A lui tout seul il peut justifier l'achat du jeu pour tout les architectes en herbe.
Le Chisel ou Ciseau en Français vous permet de tailler presque tous les blocs comme bon vous semble.
Envie d'une chaise en buche de chêne ? Hé bien prenez votre ciseau, un clic droit sur le bloc et hop il est maintenant composé 16x16 blocs plus petits que vous pouvez enlever ou ajouter à votre guide, donnant ainsi vie à tout vos désirs les plus fous (en matière de construction, restons sérieux svp).

 

uc?export=view&id=17cDZoyNlND6sh8BeEtHbaukP3UmLzRBI    uc?export=view&id=1RGMjJDw26oV-IyG2Y5a3x_tgtgOxFU-V

Non seulement l'objet est visuellement sculpté, mais sa hitbox est également affecté. Il est ainsi possible de faire des ponts parfaitement utilisable par exemple, des escaliers personnalisés avec des petits rebords aux marches, voir même un escalier en colimaçon dans du 2x2 parfaitement utilisable et avec la colonne de l'escalier au centre ! Il vous faudra beaucoup de patience.. Mais c'est possible ! Vous pouvez également sculpter des objets à la chaine dans un atelier, puis les "casser" à la pioche pour les déplacer ailleurs, à leur place définitive (imaginez un chantier de cathédrale avec ses cabanes sculpteurs !). Bref, c'est une fonctionnalité incroyable, très très chronophage, mais qui changera complètement votre façon appréhender la construction.

Franchement c'est cool mais... Bon il n'y a pas que ça...

 

Si vous pensiez qu'on était arrivé au bout des possibilités en pouvant tailler n'importe quel bloc, vous vous tromper.
Imaginons que vous soyez intelligent et que vous sachiez jouer aux échec (j'ai dis, imaginons). Ce serait chouette de pouvoir sculpter un petit jeu d'échec non ? Mais... Bah il faut des cases de deux couleurs différentes...
Hé bah vous pouvez. OH QUE OUI ! Vous pouvez mélanger deux blocs taillés différents entre eux, vous permettant ainsi de faire par exemple des cases en chêne et des cases en basalte pour avoir un joli petit échiquier.
Mais en fait.... Vous pouvez pas mélanger seulement 2 blocs entre eux... Ni 3, ni 4... Non non... Vous pouvez mélanger jusqu'à 7 blocs entre eux.
7 Blocs différents en un seul bloc, sculptable et sans plomber votre PC ou votre serveur (Aucune idée de ce que ça peut engendrer sur un gros serveur cependant).
Bref, aucune limite à votre créativité et même pas besoin de mod (bien que le jeu soit parfaitement et facilement moddable) pour avoir des meubles, des verres ou n'importe quoi. En plus de ça, cela permet à n'importe quel joueur sur un serveur de ce spécialiser, par exemple dans la menuiserie de meuble  et pourquoi pas de faire des collections que lui seul fabriquerait. Un autre pourrait se spécialiser avec toute une petite équipe dans la sculpture de Statue de grande taille, la fabrication d'instruments de musique décoratifs, que sais-je...
Bref... Je ne peux m'empêcher d'imaginer ce que ça pourrait donner.

 

uc?export=view&id=1bNdFAuQxQUC7na4nWz89bNp8e19qwu6G

 

Quelques défauts à mentionner

Comme tout jeu en développement il a bien sûr son petit lot de soucis, bien que l'ensemble soit incroyablement fluide, dépourvu de gros bugs, peu énergivore (autant pour les PC que pour les serveurs).
Certaines features, à commencé par l'eau, ne sont clairement pas finie : L'eau a des comportements parfois étrange, il n'y a pas de génération de rivières ou de mers, seulement des grands lacs et les milieux aquatique sont vide : Aucun mob marin, pas de coraux, pas de noyade, juste quelques algues. Bien entendu des choses sont prévues mais difficile de passer à côté de ce point qui peut parfois casser l'immersion, surtout avec le contraste des milieux terrestres très vivants.

uc?export=view&id=1hEpW-i9oTXAkJBfX0FdqhG7L4DUAXJ8G
Autre feature très peu développée, encore que... Les mobs : Il y en a très peu de différents, qu'ils soient hostile ou pacifique. Cependant, ceux qui sont en jeu ont tous des comportements qui leur sont propres, un pathfinding au poil (c'est même très surprenant quand on a l'habitude de Minecraft) et un gameplay associé. Aucun mobs ne sert à rien.

Enfin, ce qui peut aussi être une qualité : Le jeu étant très peu connue, la communauté est très réduite mais très saine et il y a beaucoup d'entraide. Mais vous ne trouverez pas, à l'heure ou j'écris ces lignes, de serveur Francophone important. Il y a bien des serveurs Anglophones et Germanophone mais je ne sais pas s'ils sont très développés.

Pour finir

Si j'ai pris le temps d'écrire ce pavé, c'est simplement pour partager à la communauté la découverte de ce jeu trop peu connu mais merveilleux.
Si certains comme moi ont la nostalgie des premiers frissons du début de Minecraft, sachez que ce jeu m'a fait retrouver ce sentiment.
Je suis de près le développement, l'équipe a l'air vraiment formidable et est très ouverte à la communauté. Ils ont d'ailleurs déjà ajoutés 2 mods au jeu, avec accord et paiement des auteurs des mods, qui sont même crédités.
Ils ont une vision claire, des idées géniales et beaucoup de talent. Ils mettent eux même les mods en avant avec leur propre plateforme qu'ils hébergent avec leur wiki.

Voilà voilà. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Débisous,

meikah

 

uc?export=view&id=1j2HKwnCG-2OQNRICcj2wlQuj7_LD4p8d

Link to comment
Share on other sites

... Vous voulez vraiment détruire notre temps libre comme ça? C'est cruel.

 

Bref même si je n'ai jamais eu l'occasion de toucher à Terrafirmacraft je connais quand même le mod et ses possibilités et forcément un jeu complet autour de ce concept ça devient très intéressant. Il y a aussi une physique pour la construction, avec les blocs qui tombent s'ils sont trop suspendus ou les mines qui s'effrondent si on ne pose pas de renforts?

 

L'image de la cascade qui vomit des gros carrés blancs de partout je ne suis pas convaincu du tout mais j'imagine que ça doit rendre différemment en jeu.

Link to comment
Share on other sites

Pour les effondrements, c'est le cas pour le sable, le gravier et la neige mais la physique est différente de celle de Minecraft. Les effondrements ne se font pas seulement à la verticale : Si tu casse le bloc du dessous d'une pile de gravier, ceux qui sont au dessus vont tomber et glisser sur plusieurs blocs, il faut donc faire très attention dans certaines situations, on peut très vite être emporté par une avalanche par exemple.

Pour les arbres, l'arbre va tomber en entier si tu casse celui du dessous (ainsi que les feuilles qui vont tomber sous forme de particules et être emportées par le vent) mais en construction il reste possible de faire des blocs volants sans soucis.

Pour les particules, j'avoue que c'est surtout quand c'est animé que c'est jolie, ça fait comme des bulles un peu. Perso j'ai foutu les particules à fond mais on peut en mettre beaucoup moins dans les paramètres.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...