Jump to content

Makiange

Minefieldien
  • Posts

    51
  • Joined

  • Last visited

About Makiange

  • Rank

Profile Information

  • Localisation
    51300
  • Pseudo minecraft
    Makiange

Recent Profile Visitors

544 profile views
  1. Je serai la sauf imprévu ^^
  2. Plop ! Un peu comme Thalkion je viens ici encourager EVOLI DRAGON dans ça demande pour passer villageois bien que je n'ai jamais trop eu l'occasion ou le besoin d'échanger avec j'ai pu constater une présence très régulière en jeu et un comportement actif sur le tchat in-game des plus agréable, c'est donc un +1 de ma part en espérant continuer à te voir évoluer dans les mois à venir Cdt Maki
  3. - Type de demande: Modification - Élément demandé: Frontière ( Toluki ) - Map: Stendel - Lien vers la demande de projet et visuel nouvelle frontière :
  4. enchère remporté ! ^^ je fais le virement de suite Vive l'Empire ! ! ! Vive la Garde Volontaire ! ! ! Vive Ghideon qui n'est plus stagiaire ! ! !
  5. J'enchéris sur la parcelle a 400Pa ^^ ( par contre serait-ce possible de l'agrandir de 1 ou 2 blocs en Longueur/Largeur ? )
  6. Plop à tous ! Lakorah est une personne très présente sur le serveur et qui cherche visiblement à s'investir encore un peu plus chaque jour dans la communauté Minefieldienne, souvent présent jusqu'aux mêmes heures tardive que moi j'ai déjà eu l'occasion de le voir s'investir en tentant d'aider des joueurs en difficulté sur le tchat, et tout cela toujours dans la bonne humeur ! ^^ qui plus est ( à ma connaissance ) il n'y pas vraiment de tisserand actif chose regrettable et je n'ai aucun doute que Lakorah aura les épaules pour tenir une échoppe dans les règles de l'art c'est donc un gros +1 de ma part ;D Cdt Maki
  7. Bonjour mini suggestion qui je pense peu plaire à bon nombre : faire en sorte que comme la viande de zombie, les Os soient posables ^^ et pourquoi pas que sur le même principe des tableaux qu'ils aient plusieurs modèles ( voir même pourquoi pas le rendre modifiable via les pinceaux ) Voila voila ^^ Cdt Maki
  8. Salut @Squirkiz Je viens éclaircir / compléter ma demande d'extension =) . J'ai bien eu une période creuse sur le serveur mon irl professionnel m'ayant accaparé, mais depuis 3bon mois je suis pleinement de retour est présent chaque soir ^^ J'ai pu du cou construire le fortin de la garde volontaire, quelques nouvelles maisons, un petit champs de vigne, et tout dernièrement un marché noir, compléter un peu l'intérieur du musée et enfin un zeppelin ^^ (tout cela ayant un intérieur aménagé). J'ai aussi tout récemment commencé à décorer le projet en y ajoutant une vingtaine de pnj animaux et quelques un de la garde volontaire au fortin et au poste de douane. Il est vrai que le projet d'un point de vue carto n'a pas beaucoup bougé dernièrement, j'ai essayé de travailler mes intérieurs (le fortin étant resté vide pendant un long moment j'ai meme réussi a faire crash le serveur avec un record de 7000ligne de log sur la console au dire de Pencroff le tout en voulant modifier ma herse) et j'ai travaillé pas mal sous terre au niveau d'un marché noir ( Je n'avais pas relevé le com de Gibbon à ce propos car effectivement je lui en ai parlé de vive voix ^^ et mon concept de marché noir se voulant secret et réfléchissant encore à le faire d'un point de vue juste Rp ou a le concrétiser, la vente de marchandise des Tréfonds étant compliqué d'un point de vue objet vendu par x type commerçant). J'ai également fait ma demande de Licence commerçant peu de temps avant d'enchainer cette demande d'extension ^^' du cou beaucoup de joueurs mon avouaient vouloir me soutenir aussi sur cette candidature mais avoir peur de trop paraphrasé leurs "plusoiements", du cou ils tardent à le faire ^^' ( Oui toi là on fond c'est de toi que je parle là ) Et j'en ai découragé certain car je ne me cache pas de préparer une demande d'objet unique ( D'ailleurs du build sous le centre de recherche en découle ) D'ailleurs je profite aussi pour préciser que je tarde un peu à faire ma demande de cubo car j'espère pouvoir faire tenir l'extension directement dans le cubo général. J'ai compléter la demande d'extension en ajoutant des screens de la future maison hantée et j'ai revu le design des "maisons de lutin" pour un nouveau format ( genre petit format ) =) et je rajoute ici quelques images des dernières nouveautés dont certaines que j'ai pu citer ci dessous, si d'aventure tu souhaites une visite de la Toluki sa sera avec grand plaisir =) En espérant avoir dissiper tes doutes ^^ Cdt Maki
  9. copie pour la Toluki paiement fait à l'instant détails vu avec Pencroff
  10. achat de 23animaux pnj pour la Toluki paiement de 1150pa effectué à 21h53 position des pnjs vu avec le Très très beau Ghideon
  11. Plop ! Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de partager avec Lakorah mais sa présence constante sur le serveur et en soit plutôt significative, qui plus est au vu des commentaires précédent un vrai investissement ressort c'est donc un +1 de ma part ^^
  12. Plop ! Bonjour à tous, comme le titre à pu vous le laisser sous-entendre il est temps pour moi de conquérir, au nom de la Toluki, un territoire vierge ! Je me permets déjà de faire un petit rappel de ma 1ere demande afin de faire un petit comparatif sur l’état actuel du projet rapport à ce à quoi je m’étais engagé. Maintenant que j’ai réussi à donner du caractère au projet, je souhaiterais prendre possession du « demi-cercle » sous la route impériale afin de me permettre d’étendre la Toluki, ce qui je pense devrai être la première et dernière extension de la Toluki (ayant pour objectif de garder un projet « humble » de par sa taille ou ces constructions). Le style du projet me satisfait pleinement par rapport à mes attentes initiales, j’envisage malgré tout de rajouter une touche sombre au projet (style « Bois de la pénombre » pour les initiés à Wow petit screen pour vous donner une idée) d’où cette demande d’extension. Nouvelle frontière : Organisation de la nouvelle zone Voici une capture d’écran du carto sur laquelle on peu voir tout mon talent au maniement de Paint afin de pouvoir expliquer au mieux ce que j’envisage pour la suite : J’envisage de pas mal boisé la zone afin de rajouter une atmosphère un peu pesante, pour m’aider à faire naître cette ambiance, je souhaite ajouter une maison décrépit, caché par une colline et où seul un vieux sentier de terre permettrait encore de savoir qu’un tel endroit est caché là. Pas bien loin, j’envisage une tour de mage également à l’état de ruine et qui surplomberai la rivière. Et enfin dans la même zone je souhaiterais faire une petite arche de pierre naturelle qui donne sur une minuscule crique de laquelle un tunnel grimperait à l’intérieur de la montagne et donnerai sur des grottes aménagées (style cache de contrebandier à l’abandon). Les zones marquées d’un « 1 » seraient quelques maisons du même style que celle déjà présente en Toluki par contre il n’est pas impossible que celles-ci soient disponibles aux joueurs (la première partie de la Toluki servant un peu de « Vitrine » de ce que je souhaitais faire, je souhaite également profiter de cette extension pour ouvrir un peu le projet aux joueurs) La zone centrale marquée de « 2 » serait une zone commerçante où je souhaite mettre à disposition des shops pour les joueurs, sa proximité avec le SPLASH et sa position à la fois au centre du projet et d’un carrefour en ferai selon moi un lieu propice pour quelques commerces. Toute cette zone commerçante entourera un bosquet d’arbres conséquent. Enfin la zone « 3 » serai un bâtiment dont le style changerait un peu des constructions classiques de la Toluki afin de créer un décalage voulu avec des petits êtres proches de la magie. Il s’agirait d’une assemblée de lutin/mage (pour les connaisseurs de Final Fantasy IX le personnage de Bibi est un bon comparatif pour les autres voici une image de l’allure que je me fais de ces petits êtres) Le bâtiment aurai donc pour objectif de retranscrire ce coté mystérieux associé à l’endroit Idée PETITES maisons des "Lutins" ( nouvelle version 08/02/2021 ) Idée maison hanté Partie Role-Play Les enfants jouaient dans le ciel couchant de la Toluki, Tom et sa bande d’amis revenaient d’une après-midi au bord de la rivière qui borde les champs de blé de la région. L’après-midi avait été exceptionnellement belle, et les enfants avaient pu profiter de contempler les magnifiques chevaux de l’élevage, et avaient fini leur journée en péchant depuis le ponton du vieux moulin à eau non loin de là. Tom avait eu une belle frayeur quand, ce qu’il suppose devait être un gigantesque poisson lui avait foncé juste avant qu’il n’est eu le temps de sortir de l’eau, par chance pour lui, ses amis l’avaient aidé à sortir de l’eau alors que le choc ne l’ait étourdi, par contre cela lui devait de subir les railleries de ses amis. - « tu aurais dû voir ta tête Tom ! Une vraie poule mouillée » - « Roh ça va arrête voir 2 minutes de te moquer de moi » - « Moi, je n’aurais jamais eu peur comme toi ! » Un vieil homme assis non loin avait entendu les jeunes parlaient entre eux et rire aux dépens des mésaventures du petit Tom, il les interpella, et les enfants s’attendant à se faire reprendre approchèrent de l’homme déjà un peu moins fier. Le vieil homme s’appuyait de la main gauche sur un bâton de sorbier et porter une large cape dans laquelle il s’était emmitouflé. D’un âge visiblement avancé, l’homme avait une barbe grise et caché aux travers de ses cheveux grisonnant deux yeux vert dévisagé les enfants prêts à prendre leurs jambes à leurs cous. Tom avait l’impression d’être face à un dangereux, vieux loup. « Alors comme ça, tu n’aurais pas eu peur gamin ? » À peine ces mots prononcés le vieil homme se leva d’un bon en rugissant tel un fauve, ce qui fit prendre immédiatement la poudre d’escampette à tous les jeunes mis à part Tom qui semblait pétrifié sur place. En voyant l’homme relevé Tom avait pu constaté que bien que pu tout jeune, il était certes plutôt mince mais semblait encore très fort pour son âge. Tout en se rasseyant l’homme parla : « Dis moi, Tom veux tu entendre une histoire ? » Tom, dont les jambes avaient décidé d’ignorer les ordres de son cerveau, opina doucement de la tête. Le vieux loup une fois réinstallé commença son récit : Il y a bien des années j’arrivais dans la région peu avant la tombée de la nuit. L’homme d’église qui m’avait fait demander, m’attendait devant le portail de la chapelle. _ « Dieu merci, merci, vous avez eu mon message, vous arrivez à temps. » Il me conduisit jusqu’à sa demeure. C’était un homme d’église et aussi l’enseignant des enfants de l’époque. C’était le cliché de l’instituteur typique comme on en trouve dans chaque village. Avec ses lunettes aux verres épais, il avait l’air d’un vieux hibou. Il était grand, maigre et très pâle, pourtant mon attention fut d’abord portée sur ses mains : elles tremblaient si fort qu’il dut s’y reprendre plusieurs fois avant de réussir à mettre la clef dans la serrure. Une fois entré, il m’offrit à souper, mais je refusais, je devais jeûner pour me préparer à la tâche. « Quel est votre problème ? » _ « Que dire à part que ça va très mal ? Répondit-il d’une voix apeurée. Le Diable est entré en Toluki et j’ai commis une grave erreur. Je me suis cru assez malin pour me débarrasser de lui : j’avais tort ; à minuit, il viendra me réclamer mon âme. » Je m’efforçais de me montrer rassurant. « Racontez-moi votre histoire, n’omettez rien, chaque détail peut se révéler important » _ « Le Diable a visité Toluki chaque nuit pendant tout l’hiver, m’apprit-il. Au début, il jouait de mauvais tours en maniant le heurtoir des portes ou en faisant tourner le lait. Puis il s’est introduit dans le cimetière, où il a renversé les pierres tombales. Enfin, il s’est mis à terroriser les gens, en particulier les vieux qui vivent seuls. On a retrouvé l’un d’eux, le vieux PENCROFF, mort le visage figé avec une telle expression d’effroi qu’on a dû le coucher sur le ventre dans son cercueil. Autrement le croque-mort refusait de clouer le couvercle. Les gens se sont adressés à moi, ils m’ont abreuvé de louange, me disant que j’étais l’homme le plus érudit de la région et que si quelqu’un pouvait chasser ce démon, c’était moi. Aussi, il y a 3 nuits, j’ai débarrassé la chapelle de ses bancs et j’ai utilisé mes vieux textes sacrés pour convoquer le Diable. La créature est aussitôt apparue, menaçant de m’entraîner dans un monde de souffrance, puis elle fit mine de fléchir et me proposa un marché : je devais lui soumettre 3 épreuves si elle échouait à une seule elle quitterait la Toluki sans jamais y revenir, mais si elle réussissait les 3 mon âme lui appartiendrait pour l’éternité. L’esprit embrumé par la peur, j’ai lancé la première idée qui me passait par la tête : _ « Dit moi combien on compte de gravier sur la rive Est de la Toluki ? » J’ai tout de suite compris mon erreur. Le rivage est plat est très étendu, mais où en sont exactement les limites ? Où la rive Est devient la Rive Nord ou Sud ? Et je ne connaissais même pas la réponse à ma propre question ! Le Diable à disparu pour réapparaître presque aussitôt et il a prononcé un nombre si élevé qu’il est impossible à imaginer. Trop effrayé, je n’ai pu qu’accepter sa réponse sans le contredire avant de lui poser sa 2e épreuve. Et, de nouveau, je me suis montré stupide : _ « Dit moi combien de feuille, on compte sur les arbres de Toluki ? » Une fois encore, j’ignorai la réponse et n’avais aucun moyen de vérifier s’il avait bien compté ou non. J’ai finalement retrouvé assez de sang-froid pour demander un délai de 3 jours avant la dernière épreuve, le Diable a accepté. Cela me laissait juste assez de temps de vous contacter, pouvez vous m’aider ? Je suis au bout de mes capacités. « A quoi ressemblait-il ce Diable ? » _ « A l’image qu’on s’en fait des cornes, une queue, une puanteur de bouc… » Je le rassurai : « Ne vous inquiétez pas je vais vous débarrasser de lui ce soir même. » ******************************** De retour dans la petite église, j’avais enlevé mon manteau à capuche. Je savais que notre homme n’avait pas eu affaire au Diable, mais bien à une créature de l’obscur : un dangereux gobelin velu doué de parole et capable de changer d’apparence. Un coup de tonnerre me fit regarder par la fenêtre un bref instant et quand je regardai de nouveau au centre de la pièce l’hideuse créature se tenait devant moi. La créature était bien comme décrite par mon commanditaire, en plus des cornes et de sa queue qui ressemblait à celle d’un rat, il avait des sabots fourchus, et oui, il puait ! _ « Tiens, tiens qu’avons-nous là ? Demanda-t-il en me regardant comme son futur diner « L’instituteur ne se sent pas bien, je le remplace pour ta 3e épreuve _ « tu connais les règles du jeu ? Je fis signe que oui. - « Alors allons y ! Quelle est cette 3e épreuve ? » -Tu m’apporteras une corde tressée avec le meilleur sable de Toluki, puis tu la laveras à ce robinet avant de me la remettre. J’étais satisfait de mon idée, et même s’il tentait d’user d’une quelconque fourberie les créatures de l’obscur ont beaucoup de mal avec les eaux courantes. Le sourire du gobelin velu disparut, il fronça les sourcils, montra les dents et disparut. Il ne lui fallut que quelques secondes avant de réapparaître devant moi. Il tenait une corde de sable et jetait des regards incertains vers l’évier. Il ne voulait pas le faire, mais, il avait passé un contrat ; il n’avait pas le choix. À l’instant où il mit la corde sous le robinet, le sable coula entre ces doigts. Il revint vers moi la mine sombre, je lui adressai un large sourire pour le mettre en rage. « J’ai gagné ! Va t'en, retournes d’où tu viens ! » Il se pencha sur moi son front touchant presque le mien et son expression me fit comprendre qu’il n’avait pas l’intention de respecter sa part du marché. Son haleine était atroce, je reculais juste assez pour enfoncer les mains dans mes poches. Une nuée blanche s’envola de ma main droite et une noire de ma gauche. Du sel pour brûler l’obscur et du fer pour anéantir ses pouvoirs. Le nuage se répandit sur sa face. Ce ne fut pas beau à voir, le gobelin hurla à en réveiller les morts, puis il se fripa et se liquéfia quelques instants plus tard, il ne restait qu’une flaque malodorante de la créature. Mon travail était fini et cette histoire aussi, encore qu’on dit que c’est un sabbat de sorcière qui aurait convoqué cette créature dont ne sais où… Enfin bref, rentre chez toi maintenant, il se fait tard ! Tom remercia l’homme pour cette histoire et entreprit de rentrer chez lui, il se retourna pour saluer une dernière fois l’homme qui avait disparu. Il raconta cette histoire à ses parents qui confirmèrent qu’une légende de la sorte existait, mais ils ne prirent pas leurs fils au sérieux quand il leur expliqua que cette histoire lui avait raconté directement par un de ces protagonistes. ******************************** Autre Légende de Toluki à retrouver sur wikifield : ici Remerciement : merci à @Thalkionet@Jihair pour leurs aident précieuse sur la place du village, merci à @Ghideon pour avoir fournit les plans du fortin de la garde volontaire, merci à @SkyKKouet à @Darkalne pour le bordel qui viennent régulièrement mettre sur le projet et leurs parties de cache-cache et enfin merci à toute les personnes qui ne sont pas citées ci-dessus et qui m'ont soutenu dans le développement du projet. A la Garde Volontaire on est peut-être un peu spécial mais ça fait notre charme ! Voisinage :
  13. Plop !Comme beaucoup avant moi je viens, vous présentez ma candidature pour obtenir la fameuse Licence de commerçant. Spécialisation : pêcheurNom de l’échoppe : La Crevette AbyssaleLocalisation : Toluki / Stendel Présentation IRL: Je m'appelle Maxime (mais tout le monde m’appelle Maki), j'ai 28 ans une femme et un chat qui pour le moment fait très bien office de bébé. Comme certains ont pu le découvrir in-game je suis un grand passionné de Lore et je suis un grand collectionneur de livre ou œuvre en tout genre traitant de cela sur beaucoup d’univers différent (Wow et toute la sage Elder Scroll pour ne citer qu’eux). Je débute également en tant qu’aquariophile. Présentation In Game Cela fait finalement peu de temps que je joue sur Minefield mes réels débuts coïncident à peu de choses près avec l’apparition du Covid, le confinement m’ayant offert pas mal de temps pour prendre mes marques et faire mes preuves auprès de la communauté (du moins, je l’espère).Je pense m’être bien implanté dans la communauté avec quelques faits honorables à mon palmarès (Oui je fais référence à mon titre de Cavernier honorifique entre autre et oui je me la pète ; D ) j’ai aussi mon propre projet Toluki qui reste assez humble mais cela me convient très bien. et les petits liens qui vont bien : Mes Motivations: L’argent ! ! ! (Non j’déconne tout le monde sait que ce n’est pas avec les métiers qu’on devient riche sur MF) Plus sérieusement le plaisir de tenir un ou deux petits commerce in game rajoute une profondeur à mon personnage qui me plaît et le fait de gérer une petite échoppe et les stocks qui vont avec me plaît bien ; je vise pécheur car on en voit finalement peu je trouve et certains poissons étant utiles pour des quêtes journalières, j’espère avoir le plaisir de vendre régulièrement (je précise que je m’attends pas à devenir riche de cette manière) et puis j’aime bien la pêche dans Minecraft chose que d’autres joueurs ne doivent pas trouver passionnant.Le fait d’avoir un stock d’articles à recharger régulièrement m’intéresse aussi, car cela me motivera à venir régulièrement sur Minefield même dans les périodes ou d’autres activités m’accaparent. Role-play Cela faisait maintenant 3 jours que j’avais épuisé mes vivres et on peut dire que l’endroit me faisait la vie dure. Il faut dire que les tréfonds ne sont pas connus pour leurs hospitalités. La fatigue se faisait forcément ressentir, j’avais réussi à trouver un abri de fortune sur une corniche en hauteur qui domine cette maudite foret qui s’étale sur la quasi-totalité du palier 4 ; au moins la vue était incroyable : des Putréfiés qui déambulaient sans avoir l’air de savoir où ils allaient (et qui par chance n’avaient pas non plus l’air de vouloir lever les yeux vers moi.) en les voyant, je ne pus m’empêcher d’avoir un léger pincement au cœur certaines de ces choses avait encore une apparence humaine et avaient autrefois étaient de fiers Caverniers capable d’affronter tous les dangers des rangs précédent avant de finir ici… La déprime me gagnait et la faim me tiraillait de plus belle. Pendant un bref instant, l’idée de chasser me traversa l’esprit ; mais pour chasser quoi ? Il était hors de question de toucher à un putréfié ! Même en mettant de côté les problèmes d’éthiques, la maladie ou peu importe la raison qui avait fait d’eux l’aberration qu’ils étaient aujourd’hui avait de forte chance d’être contagieuse. Et dans mon état de fatigue avancé il valait mieux que je m’économise.La cueillette me vint alors à l’esprit, l’idée paraissait séduisante au vu du gigantesque foret qui m’entourait, mais pour autant la flore m’était en grande partie inconnu. J’avais bien ramassé quelques échantillons de végétaux pour les laboratoires de recherche de Toluki dont quelques champignons, mais le risque que cette histoire finisse mal paraissait élevé, manger un champignon inconnu, c’est une chose, mais manger un champignon inconnu des tréfonds en était une autre.Dans un soupir, je m’adossai contre la paroi rocheuse, assis et pensif. Je repensé à mon parcours et à ma jeunesse j’avais plutôt de quoi être fier ! Moi qui avais commencer ma vie dans le port d’Azur à écouter les aventures des marins de passage et de toute sorte d’aventuriers, j’avais fini par vivres mes propres aventures… L’air marin du port me manquait, mais j’arrivais encore à entendre les clapotis de l’eau ; à moins que ce n’était qu’un ruisseau ou un quelconque petit lagon en contrebas…Une seconde !Je m’approchai du rebord de la corniche et aperçu un modeste étang en contrebas. L’idée me semblait un peu folle, mais après tout pourquoi pas ? Mon expérience du port m’avait bien appris à pécher et j’étais plutôt doué ! Les idées se bousculaient dans ma tête, qu’elles étaient les chances que cette eau contienne des poissons ? Après tout cette eau avait bien dû s’écoulait depuis la surface ou même jaillir d’une nappe souterraine et puis la cascade qui marquait l’entré des tréfonds s’engouffrait dans les profondeurs depuis les eaux de la surface. Des eaux qui contenaient des poissons !Je levais les yeux et regardais l’horizon cherchant désespérément du regard cette cochonnerie qu’en règle général, je préférais éviter…Trouvé ! Une des gigantesques arachnides qui peuple les tréfonds avait tissé sa toile non loin là. Quelques minutes, à peine, après l’avoir repéré, la toile était entre mes mains la propriétaire de cette dernière ayant visiblement déserté les yeux à mon plus grand bonheur. La toile était transparente est robuste rien de surprenant quand on connaît la taille des araignées dans les Tréfonds. Quelques instants après, un bout de bois en guise de canne, un vieux fil de fer en guise d’hameçon, un bouchon en liège d’une potion en guise de flotteur et ma canne à pêche improvisée étaient prêts. Quelques instants plus tard, je dégustais un poisson cuit sur les braises d’un petit feu de camp. Quelques mois plus tard, la pêche était devenue un vrai passe-temps, elle me nourrissait, me permettait de me ressourçait, me donner tout le calme nécessaire à mes réflexions autour de mes recherches… Et après tout pourquoi ne me permettrait elle pas au passage de me remplir les poches ? Au retour de mon expédition, j’avais fait construire quelques viviers d’élevage de poissons dans les sous-sols du centre de recherches et leurs constructions touchées à leurs fins. Avec ses bassins d’eau aménagés pour la conservation et l’élevage du poisson, j’avais là de quoi enrichir la faune aquatique des différentes rivières et étangs de la Toluki en relâchant entre autres des femelles fécondes, ou des jeunes vigoureux le tout afin de garantir des résultats de pêche toujours convenable, et cela, sans jamais nuire à l’écologie des lieux. Une fois cette étape passée, les différents bassins du centre de recherche seront modifiés pour répondre à leurs fonctions principales soit : l’élevage d’espèces endémiques des Tréfonds en captivité…Le commerce de « La crevette abyssale » fut donc construit à quelques pas de l’arrivée du Splash lui-même situé en plein centre du territoire qui est un carrefour commercial. En plus de cela des commerces ambulants sous forme de roulotte parcours régulièrement les routes de l’Empire afin de vendre les produits issus de la pêche en Toluki et les négoces sont entamé afin d’acquérir un commerce au sein même du port de Stendel.Pour le moment, les affaires marchent plutôt bien, en tant que gérant de ces commerces, j’aide régulièrement à la pèche et à la vente aussi bien dans les commerces de la Crevette abyssale que dans les roulottes, bien que je délègue une partie aux habitants du village qui sont ravi de pouvoir m’aider et de voir l’économie du coin se développer. Je vais régulièrement sur Novum où j’ai pu installer un avant-poste propice à la pêche et à l’exploration d’un temple aquatique non loin qui semble être un nid de gardiens… Tout cela commence à être bien rodé avec tout ce qui a été mis en place le poisson ne devrait jamais trop manquer et la Crevette abyssale commence doucement à ce faire un nom, et avec les roulottes qui parcourent les routes les clients d’un peu partout viennent nous voir et le bouche à oreille fait doucement son œuvre. Visuel Echoppe de Toluki : pour l'échoppe de Stendel je ferai au mieux pour respecter les matériaux imposé et ne pas dénaturé le paysage; la taille de l'échoppe jouant un rôle important quant a sa forme j'attend de repéré une parcelle propice avant de soumettre quelques visuels bien que la parcelle 2rue Limherault puise faire l'affaire.
×
×
  • Create New...