Jump to content

Lakorah

Scribe
  • Posts

    49
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Lakorah

  • Rank

Profile Information

  • Localisation
    Lyon
  • Pseudo minecraft
    Lakorah

Recent Profile Visitors

377 profile views
  1. Hello, Je viens donner mon +1 à Hrigou, c'est un joueur plus que motivé, qui montre toute son implication dans ses projets. Selon moi, il est plus que légitimes à devenir Citoyen son ancienneté est plus que convenable. Cordialement, Lako'
  2. Bonjour! Je viens soutenir Vlad! C'est quelqu'un d'impliqué dans la communauté, et qui a montrer par son activité et sa curiosité qu'il y'a clairement sa place. Le rang de Villageois serait donc un moyen de le confirmer. J'accorde donc mon +1.
  3. Bienvenue sur le serveur! Comme je te l'ai dit, si tu cherches un projet, que tu as besoins d'informations sur le serveur, ses projets ou autres. Nous sommes là à tout moment! Je te souhaite une belle aventure Minefieldienne!
  4. Bonjour, Aujourd'hui c'est, un jour, assez spécial, car c'est selon moi la consécration dans ma vie de Minefieldien, je demande le rang le plus haut accessible sur le serveur (vous verrez dans mes motivations ce que cela représente pour moi). Je vous propose donc une table des matières ci-dessous qui vous indiquera la structure de ma modeste demande. Ce n'est pas sans une petite touche d'émotion, que je vous invite à vous plonger dans ce qui sera sûrement ma dernière candidature. Table des matières I. Liens vers mes précédentes candidatures II. Présentation III. Mon aventure Minefieldienne IV. Mes motivations / Pourquoi moi? V. RolePlay VI. Remerciements I. Liens vers mes précédentes candidatures Présentation: https://www.minefield.fr/forum/topic/60290-présentation-de-mynotorious/?tab=comments#comment-480195 Candidature Villageoise: https://www.minefield.fr/forum/topic/64710-validé-candidature-villageoise-de-lakorah/ Candidature Citoyenne: https://www.minefield.fr/forum/topic/64731-accepté-candidature-citoyenne-de-lakorah/ Candidature Commerçante: https://www.minefield.fr/forum/topic/64737-tisserand-au-fil-du-temps-lakorah/ II. Présentation C'est sûrement une des dernières fois où je vais me livrer en public. Alors pour cette fois-ci, je vous propose d'aller un petit peu plus loin dans ma vie. Dans mes précédentes candidatures, je pense déjà m'être beaucoup livré, alors je ne reviendrais que brièvement sur ce que j'ai déjà dit, histoire de vous rappeler un petit qui je suis. Je me prénomme Elio, j’ai 19 ans (encore), je suis issu d'une famille napolitaine, j'ai grandi dans le sud de la France, sûrement ce qui m'a donner mon goût pour le soleil, la joie de vivre, et le beau temps. Actuellement, je réside à Lyon pour les études, selon moi, c’est une très belle ville, elle a tous les atouts d’une grande ville, tout en supprimant les inconvénients. Je suis actuellement dans une école dont le programme est 50% business, et 50% tech, vous verrez pourquoi sûrement un peu plus bas. J’ai un rêve caché, j’aimerais être entrepreneur, j’adore faire des petits projets, des choses comme ça chez moi, même si ça ne sera jamais commercialisé ou que ça n’a pas pour but de générer de l’argent, c’est ce que j’aime, créer. Peut-être par ce que je suis quelqu’un de très créatif, avec toujours des milliers d’idées. Si jamais un de mes projets ne rencontre pas le succès, ce n’est pas grave, à la fin de mes cinq ans d’études, j’aimerais être product manager, ou consultant en transformation digitale, j’adore l’innovation, les gens qui créaient, et le monde des affaires, ça m’a toujours fasciné. Après, j’ai d’autres passions dans la vie comme la culture (c’est très vaste, mais je m’explique, j’adore découvrir de nouvelles choses sur n’importe quel sujet, aller dans des musées, m’intéresser à l’histoire d’un pays, sa géopolitique, je suis très curieux et je demande toujours qu’à en savoir plus, vous pouvez me parler de tout, je serais toujours intéressé), j’aime aussi beaucoup voyager, c’est un moyen pour moi de m’ouvrir aux autres, et découvrir de nouvelles cultures, bon, et aussi ça me fait rêver, c’est vrai. Je m’intéresse également à l’horlogerie et l’automobile qui sont deux de mes passions principales (en général ça va ensemble, sûrement, car le mécanisme des montres rappel les moteurs de voitures, aucune idée). J’écoute énormément de musique, un petit peu de tout, autant du rap, que de la funk, de la soul, du reggae, de la pop, de la variété, mais ça, ça doit être dans mon esprit « créatif ». Pour ceux que ça intéresse, j’ai aussi joué de la batterie pendant 7 ans, ce qui m’a appris le rythme et les temps, et ce qui m’a emmener dans la MAO (musique assistée par ordinateur), j’ai d’ailleurs sortie quelques projets, en collaboration avec des chanteurs/rappeurs, mais je ne suis pas là pour faire ma publicité. Concernant le sport, je pratique la musculation (pas pour faire du body-building ou plaire aux filles, seulement pour m’entretenir un peu au quotidien et car je me suis rendu compte que pendant le confinement, je ne marchais plus, ne me déplacer plus, donc j’ai ressenti une grande fatigue corporelle), je suis également un grand adepte de sport de combat, non pas par ce que j’aime la baston, mais, car je trouve qu’il y a un respect fou dans ce genre de sport. III. Mon aventure Minefieldienne Par quoi commencer? Je suis arrivé sur Minefield pour la première fois il y a de ça bien longtemps, le maximum que j’ai pu remonter c’est avril 2012. Mes débuts étaient vraiment compliqués, je suis resté très longtemps Vagabond, car j’étais jeune à l’époque et je n’avais pas la maturité et la patience pour passer le quizz. Ensuite, lorsque j’ai réussi, deux ans après, je suis venu sous le pseudonyme ByElio/MyNotorious, je n’étais encore pas à mon top de la maturité mais j’ai quand même joué quelques mois sur Minefield, j’avais intégrer les projets Galianör et Aegis. À l’époque, j’étais très timide et je n’arrivais pas à aller vers les gens, alors au bout d’un moment, j’ai fini par être bloqué, car jouer en solo sur Minefield sans connaître personne ni participer aux évents, c’est quand même moins sympa. Ensuite, je suis revenu pour le bon sur le serveur sous le pseudonyme Lakorah, en 2020, et pour moi, ça a été une révélation. Petit à petit, j’ai commencé à m’intégrer à la communauté, j’ai passé les différents rangs, ce que je n’aurais pas cru il y a quelques années, jusqu’à ma nomination au poste de scribe à l’ANA, ce qui m’a conforté dans l’idée que j’étais chez moi sur Minefield maintenant. Et depuis ce jour, il n’y a pas un jour où je ne me connecte pas sur Minefield. Ah oui! J’allais oublier, j’ai aussi un commerce désormais, « Au fil du temps ». Je pense que vous illustrez tout ça sera plus parlant. IV. Mes motivations / Pourquoi moi? Je vais peut-être vous décevoir, mais non. Je ne ferais pas la blague du "pour avoir un deuxième home" ou "un beau cheval blanc". En vérité, mes motivations sont bien plus profondes et symboliques que ça. Minefield a toujours été omniprésent en soit, notamment dans les vidéos de mes youtubeurs favoris quand j'étais petit, mais aussi dans mon esprit, car je ne sais pas pourquoi, quand j'étais petit, je m'étais fixé un seul objectif, rejoindre Minefield, je passais des heures sur le quizz du paysan dans ma chambre à essayer de comprendre. Je trouvais ça infaisable. Aujourd'hui, après beaucoup de persévérance et un gain de maturité, j'ai réussi à m'intégrer pleinement à la communauté et je suis très fière de ce que j'ai parcouru en quelque temps. Pour moi, le rang chevalier représente beaucoup, c'est le maximum atteignable de notre plein grès, le reste, c'est une nomination. Alors j'aimerais prouver au moi d'il y a dix ans, que rien n'est impossible et que j'en ai fait du chemin. J'ai passé une superbe année sur Minefield, et aujourd'hui quand je démarre mon ordinateur pour jouer, c'est le seul endroit où je vais, car je trouve que c'est un endroit qui me ressemble. Pour moi, arborer ce beau bleu ciel, c'est la preuve qu'on me fait confiance, mais aussi que j'appartiens pleinement à la communauté et que mon implication n'est plus à prouver. V. Roleplay Bien des temps ont passé depuis mes dernières aventures. Je n’en suis pas respecté inactif pour autant. Dans ma précédente demande, j’ai pu vous compter l’histoire de mon commerce, qui je vous rassure, demeure toujours aussi prospère, laisser moi ici vous conter ce qui a fait de moi, un citoyen notable de nos belles contrées. Chapitre 1: La montée Les jours passent, je commence peu à peu a trouver le temps long. Bien que mon commerce me prend un temps monstre, et que j’adore mon activité. Il fallait que je trouve autres choses pour occuper mes journées, mais aussi pour remplir mes bourses de quelques pièces. Un ami nain que vous connaissez sûrement tous, du nom de polichaud, le célèbre mouton, mais aussi l’intendant du roi des nains, m’a parlé d’une guilde de cavernier qui opérerait dans des grottes sous le village d’Orth à Stendel. Ils remontaient de ces caves de précieuses reliques s’échangeant contre un petit pactole plus qu’intéressant selon moi. J’avais peut-être trouvé ma seconde activité. J’ai donc pris la décision de me rendre au village d’Orth pour rencontrer ces fameux cavernier dont tout le monde parle. Une fois arrivé sur place, je me suis instinctivement rendu à la taverne, peut être de mauvaises habitudes naines, ou simplement l’évidence de trouver des villageois capable de répondre à mes questions ainsi que de me guider. Je ne m’étais pas trompé, devant moi, une dizaine de gaillards étaient assis. Je me suis donc décidé à aller en voir un pour lui parler. - Bien le bonjour l’ami! - Bonjour! Qu’est-ce qui t’amène, tu n’es pas d’ici toi je me trompe? - Effectivement, je ne suis pas d’ici, je suis de Galianör. J’avais quelques interrogations. - Galianör? C’est pas la porte à côté mon brave… - Non, mais je viens ici car j’ai l’espoir de trouvé des réponses, et je pense sincèrement que ça vaut le coup. - Dit moi, je peux peut-être t’aider. - J’ai entendu parler d’un réseau de cavernes qu’on appelle "Tréfonds" sous le village dans lequel se trouverait des reliques précieuses. - Oui tout à fait, c’est bien réel, mais il va falloir t’accrocher… Ce n’est pas donné à tout le monde. - Tu aurais quelques conseils? - Moi personnellement non, mais à mon avis, va voir Alfred Roche, juste devant l’entrée des cavernes, il pourra t’en dire plus. - Merci l’ami! J’y vais de suite, au plaisir de se revoir. À la suite des conseils de l’homme de la taverne. Je me dirige vers l’entrée des grottes pour parler à Alfred. - Bonjour! Vous êtes Alfred? - Bonjour! Oui, je suis Alfred Roche, expert cavernier, et toi qui es-tu? - Je suis Lakorah, maître de runes de la cité de Galianör et Citoyen de l’empire. - Qu’est-ce qui t’amènes? - Je souhaiterais avoir des informations concernant les Tréfonds, est ce que tu serais capable de m’y faire pénétrer? - Tout à fait, mais seulement au premier palier, car je n’ai pas un temps infini. Alfred me montre donc comment descendre au premier palier. Ce n’est pas le plus compliqué, mais il faut être correctement préparé. Je récupère les quelques reliques disponibles au premier palier puis je m’empresse d’aller les vendre à l’antiquaire. Un bénéfice moindre, mais qui reste quand même très intéressant. J’ai donc décidé d’appeler mon ami polichaud pour m’accompagner au camp de Galianör dans le palier quatre. Au départ, j’étais réticent, mais l’appât du gain est trop fort. Je décide de retourner à Galianör pour aller à la rencontre de polichaud et lui demander de m’accompagner au camp de Galianör dans les tréfonds. À ma grande surprise, il accepta. Les tréfonds, ça demande un équipement plus qu’adapter, un équipement des plus puissants. La nuit tombe, nous descendons donc au palier numéro un, jusqu’ici rien de compliqué. Je suis mon ami polichaud. Il me conseil de ne pas me retourner, de le suivre et de ne surtout pas aller au combat. Ce que je vais faire jusqu’au bout. Nous arrivons au deuxième palier, et là, un décore des plus fantastique, mais la difficulté commence à se faire ressentir. Je garde mon courage et je continue d’avancer. Au palier numéro trois, il faut être précis et rigoureux, il y a beaucoup d’escalade à faire, on peut également tomber dans un trou qui ne nous laisserait pas en vie. Enfin arriver au palier quatre, la libération, nous décidons de poser nos affaires. Après une petite sieste, nous décidons d’aller chercher les différentes reliques du palier 4, ce ne fut pas choses faciles, pour causes, je me suis retrouvé devant d'immenses crevasse et falaises à franchir, rajoutons à ça les nombreux monstres affamés qui ne demandes qu'à faire une seule bouchée de nos organes et armures, et cela donne quelque choses d'assez folklorique, heureusement, le butin en vaut la chandelle. Après de longues minutes à se battre contre les monstres, nous avons nos reliques. Je remercie chaleureusement mon ami! Je prends le temps de ressortir de ces cavernes tout en faisant attention aux différents obstacles que je peux rencontrer tout au long de mon chemin. À la sortie, je raconte un petit peu à Alfred comment s'est passé ma première descente. Je me souviens de ce qu'on m'avait dit jadis, un antiquaire se cacherait à la sortie du village, et proposerait des pièces contre des reliques. C'est donc ce que j'ai décidé d'expérimenter. Je lui donne mes 6 reliques, en échange, il me donne 90 pièces. Incroyable! C'est beaucoup plus lucratif que ce que j'avais pensé. Je pense que c'est le début de quelques choses... Chapitre 2: La consécration Quoi de mieux qu'un travail bien fait me diriez-vous? Un travail reconnu peut-être? C'est bien ce que nous allons voir ici. L'Empire à connu bien des époques, des guerres, des cataclysmes, des gloires, une grandeur et la venu de nombreuses personnalités et artistes de notre époque. Tiens, parlons-en d'ailleurs! Connaissez-vous un certain Julien? Qu’on appelle aussi "Fuze". C’est un artiste bien connu de notre monde. Figurez-vous qu’il a récemment été de passage à Stendel, ce qui a fait venir un bien grand nombre d’admirateurs pour visiter Stendel. Personnellement, il y bien longtemps que j’admire l’Empire, j’ai eu la chance de devenir Citoyen et de l’intégrer pleinement. Ses richesses culturelles, architecturales, militaires et sociales ne sont plus à prouver. J’adore me balader dans les ruelles de ses cités le soir, c’est une sorte de thérapie pour moi quand je vais mal. Revenons en a nos admirateurs! Vous le devinez donc, beaucoup de nouveaux vagabonds à Stendel, c’est également beaucoup d’âmes perdu qu’il faudra guider. Mais comme vous pouvez aussi le deviner, c’est un travail colossal qui demande là bien des cerveaux. J’ai donc décidé de leur venir en aide. - Salut! Comment on devient Paysan? Je veux une maison. - Bonjouuur l’ami! Comment vas-tu? - Bien merci. Tu pourrais m’aider? - Dit moi tout. - J’aimerai devenir paysan, tu sais comment faire? - Oui, ce n’est pas compliqué, rend toi au fortin, à Stendel, là-bas, tu pourras t’adresser à différentes personnes notamment pour passer un questionnaire qui te permettra de devenir Paysan, si besoin, n’hésite pas à leur demander le règlement de notre Empire, ou de revenir me voir. - Merci à toi! C’est très aimable! Si seulement le travail s’arrêtait là… Il y en a bien eu des dizaines. - Salut l’ami! - Salut! Comment vas-tu? - Ça va très bien merci, est ce que tu sais comment trouver Azur? Oui la fameuse question, il fallait s’y attendre… - Azur, oui, tout à fait, rend toi sur New Stendel via le portail sur la grande place de Stendel, prend le Splash en haut de la Tour en direction de Nouvel Azur. - Merci à toi! Et je vous en passerais. Mais tout ça, je l’ai fait de bon cœur, car l’idée de voir des nouvelles têtes à Stendel m’enchantait. Quelques jours plus tard, je reçois une lettre d’un gouverneur de l’Empire. Surpris, je me demande qu’est ce qui me vaut cet honneur. Le gouverneur souhaitait s’entretenir avec moi à propos d’un sujet très important. J’avais rendez-vous au château de Stendel pour la première fois de ma vie. Une pression soudaine s’empare de moi, c’était la première fois de ma vie que j’allais avoir affaire à un gouverneur face à face. Ça ne pouvait être qu’un grand moment. J’ai revêtu mes plus beaux vêtements, je me suis recoiffé comme il se doit, j’ai préparé mon cheval et je suis partie en direction du château. Arrivé devant la grande porte, je ne savais plus où me mettre, j’étais si petit par rapport à cet immense château, qu’un homme de mon rang puisse y avoir accès, c’est une chance incroyable. Je me présente aux bureaux à l’entrée du château, puis, j’attends le gouverneur. Après quelques minutes d’attentes, il est là, devant moi, fièrement positionné. Je ne savais quoi dire alors j’ai simplement dit: - Bonjour! Il rétorqua simplement, - Bonjour, suivez-moi s’il vous plaît. Je l’ai donc suivi. Nous sommes arrivés dans une salle majestueuse, pleine de grands sièges. Je me suis assis, et nous avons commencé la conversation. - Si je t’ai fait venir ici, c’est, car ton comportement commence à faire écho dans l’Empire, de nombreuses personnes nous ont fait part de ton comportement envers les nouveaux arrivants. Nous souhaiterions te proposer de devenir Scribe, à l’ambassade des nouveaux arrivants. - Ça serait un honneur, mais en quoi consiste ce rôle? - C’est très simple, tu devras accompagner les nouveaux arrivants dans le début de leur aventure dans notre Empire mais également leur fournir de la nourriture, des outils, mais aussi un logis temporaire à l’Ambassade des nouveaux arrivants. - Ça me semble parfait, rendre service aux autres, c’est ce que j’aime, c’est dans ma nature. - Je te laisse quelques jours pour réfléchir, revient me voir quand tu auras pris ta décision. Je sors du château pour aller dans ma maison de Stendel. Plusieurs jours passent, je continue à réfléchir. C’est une charge de travail en plus, en plus de mon commerce et de mes obligations a Galianör. Conscient de cette charge de travail, je décide d’accepter. C’est un honneur pour moi d’être promu au rang de Scribe, c’est le fruit de plusieurs années de labeur. Je retourne donc au château de Stendel pour faire part de ma nouvelle au gouverneur. - Bonjour Monsieur, j’ai bien réfléchi. Je vais accepter votre offre honorifique. - Bonjour, c’est avec joie que nous t’accueillons dans l’équipe des scribes de l’Empire. Il me tend un document. Je le prends. - Peux-tu signer ceci s’il te plaît. - Oui tout à fait. Je signe donc le document. - Je te conseil d’aller voir Alexas ou Guillaume, ils vont t’expliquer les rouages du rôle. - Merci, j’y vais de suite. - J’espère que tu seras à la hauteur de ton rôle. - Vous pouvez compter sur moi. Après avoir été voir Guillaume, je rentre chez moi fièrement et déterminer à prendre mes nouvelles fonctions avec respect. Le premier soir, je n’arrive pas à trouver le sommeil, je suis bien trop honoré par la décision du gouverneur. Chapitre 3: Les disciples Les jours passent, et je ressens une fatigue, entre mes activités magique à Galianör, mon commerce qui compte maintenant deux échoppes et mes nouvelles fonctions de scribes. Je pense qu’il est temps pour moi de former des disciples, qui m’aideront pour mon commerce. Ce serait également l’occasion de leur apprendre à maîtriser la magie. Mais avant tout, je dois trouver de bons profils volontaires. Je pense que trois seraient suffisants. Je décide donc de me balader dans tout l’Empire pour trouver des candidats à la taille de la tâche. Je parcours plusieurs centaines de kilomètres, traverse des villes entières, rencontre des milliers de personnes et un beau jour, je finis par rencontrer trois bambins sur le bord d’un sentier. - Bonjour les jeunes! Je peux vous aider? - Bonjour m’sieurs, vous n'auriez pas quelques PA par hasard? - Si bien sûr, mais vous venez d’où? - On vient de nul part, nous sommes des vagabonds, nous dormons dans cette charrette… - Et votre famille dans tout ça, elle ne peut pas vous aider? - Nous n’avons pas de familles, on nous a abandonnés dans la nature, depuis on se débrouille, on cherche à manger par si par là, quelques PA, on se débrouille quoi… - Vous auriez bien besoin d’un peu de stabilité dans votre vie! - Comment ça? - Un toit, à manger, vous ne souhaitez pas? - Bien sûr, mais comme tout le monde, et comme tout vagabond, on a toujours vécu comme ça, on attend un petit peu de changement, mais ça ne tombe pas du ciel… - Et si je vous dit que je peux vous aider? - Avec plaisir, mais comment? - Je suis scribe, commerçant, et maître des runes de la cité de Galianör, et je ne m’en sors plus, j’ai besoin d’aide pour gérer mon commerce, vous pourriez venir avec moi m’aider, et en échange, je vous offre le gîte et le couvert, ainsi que tout ce dont vous aurez besoin. J’ai la chance de ne plus être à plaindre financièrement, alors je me dois de redistribuer tout ça. - Mais, vous ne nous avez même pas demandé nos prénoms… - C’est vrai ça comment vous vous appelez? - Moi c’est Tim. - Moi Allan. - Et moi Edgar. - Très bien, les présentations sont faites, moi, on m’appelle Lakorah. - Qu’est-ce qu’on fait maintenant? - Vous préférez rester là où me suivre? - Bon allons-y. Mes trois disciples décident donc de me suivre, je les emmène à Galianör pour qu’ils puissent visiter mon commerce. J’en profiterais pour leur expliquer mon fonctionnement. - Voici ma modeste demeure, vous êtes ici comme chez vous, et de même pour mes autres résidences. - Merci infiniment Lakorah. - Aller maintenant, je vais vous montrer mon commerce, suivez-moi! Nous arrivons à mon échoppe. Je leurs montres un petit peu l’intégralité des articles à vendre et leurs décris l’emplacement de ma ferme sur Novum où je me fournis, ça sera à eux maintenant d’aller chercher les matières premières, moi, je dois m’occuper de l’ANA en priorité. Je suis content d’avoir pu rendre service à des jeunes qui n’avaient nul part où aller. Chapitre 4: Le combat Oh! Un message du gouverneur nous prévenant d’une attaque à Ultharik, je dois à tout prix aller les aider! Je m’empresse donc de rejoindre la guilde des aventuriers pour protéger la ville. Nous nous équipons dignement pour combattre l’envahisseur, avec des lames de tranchantes, des armures plus que protectrice, et quelques potions qui nous seront bien utiles concocter par les mages de l’Empire. Il est temps d’y aller. - Messieurs! En avant! Pas de pitié, la cité ne dois en aucun cas être prise d’assaut! Nous arrivons à l’intérieur de la cité, nous nous positionnons sur les remparts pour parer l’attaque. D’immenses tours apparaissent devant la ville et des créature qui semblent venir d’une autre dimension apparaissent. Certains volent, nous ne pourrons pas les arrêtés avec de simple épées et haches, nous devons utiliser les canons et les arcs! - Soldats! Ils approchent, armés les canons! Tenez vous prêt à riposter! Et là, nous commençons à tirer, des démons entiers sont emporté par le feu de nos boulets, la guilde se bat avec une bravoure extrême, du sang gicle, des coups d’épée retentissent et ceci toute la nuit. Je vois un camarade se faire blesser, je m'empresse donc d'aller l'aidé! - Tout va bien? - Non! Il me faut de l'assistance! Je dépose mes armes les plus encombrantes sur le coin d'une tour, et je me dépêche d'aller le chercher. - Accroche-toi à moi, nous n'avons que quelques mètres à faire. Nous devons à tout prix éviter les boules de feu. - D'accord! Tien moi bien! Je ne veux pas mourir ici. - Je te garantis que je ne te laisserais pas tomber! Après quelques mètres, je finis par le déposer sur un coin en retrait du champ de bataille, et je lui administre une potion. - Comment tu te sens maintenant? - ça va beaucoup mieux, je te remercie. - Arrête le combat et repose toi, ne reviens uniquement que si tu es rétabli! - Tu as raison, évitons un nouveau drame, merci pour ton aide, je te revaudrais ça. En avançant, je suis frappé de plein fouet par une boule de feu, je souffre, mais personne n'est autour de moi, je dois donc regagner un endroit sécurisé le plus vite possible. Je marche difficilement, mes côtes me font terriblement souffrir. Je décide de remonter en haut de la tour où j'avais déposé mes affaires pour me reposer un instant et reprendre le combat. Quelques minutes passent, et je me sens mieux. Je peux donc reprendre le combat avec une rage sans précédent. À l’aube, nous avons enfin réussi à repousser l’ennemie, je peux rentrer le cœur léger. Chapitre 5: L'apprentissage Après cette bataille, je prends la décision de commencer l'enseignement de mes disciples. La bataille m'a prouvé qu'on ne sait pas ce que la vie nous réserve, et que nous ne sommes pas éternels. - Je reviens d'une bataille sanglante, je dois commencer votre formation. Je dois commencer à vous enseigner la magie. - Comment comptez-vous vous y prendre? - Tu sais, il n'y a pas de recette miracle, tout dépend de ton implication et de tes envies. Tu dois surtout croire au pouvoir des Titans. - Qu'est-ce que ça veut dire croire aux Titans? - Suivez-moi à la bibliothèque, je vais vous montrez. Une fois arrivé à la bibliothèque, je leurs donne un manuscrit expliquant l'histoire de Galianör. - Ici, vous trouverez plus d'explications sur le rapport que possède la communauté naine avec les Titans. - Sans Titans pas de nains? - Vulgairement. - Lisez ce livre, je reviendrais quand vous l'aurez lu. Quelques heures passent, mes disciples sont concentrés sur le manuscrit. Je les regarde attentivement, quand soudain, Tim vient me chercher. - Monsieur! Nous avons fini! - Très bien, maintenant, je pense que vous en savez assez sur nos origines, place à l'enseignement. Je saisis une rune dans ma main et commence à réciter une formule. Mes mains s'enflamment, j'envoie le feu en l'air, une spirale se créer. - Impressionnant n'est-ce pas? - Apprenez-nous la formule. - Ce n'est pas qu'une question de formule. Vous devez avoir l'esprit pur, et savoir qui vous êtes avant tout. - Mais comment maître? - Encore une fois, pas de solution miracle. Quand ça sera le moment, vous serez les premiers au courant. Pour ça, je vous conseil de marcher de nuit dans les rues de la cité en vous posant des questions. Cela paraît simple, mais vous verrez, l'exercice est bien plus complexe. Après cette phrase, je décide de partir et de me remettre au travail. Chapitre 6: Un commerce prospère Après le succès de mon premier commerce à Galianör, j'ai pris la décision d'en ouvrir un autre cette fois-ci à Stendel, en capitale. Et comme j'aurais pu le deviner, le succès est également au rendez-vous. Non, ce n'est pas de la vantardise voyons, mes tissus sont fait main, par un des meilleurs tisserands de l'Empire, je ne peux que rencontrer un succès, quant à la qualité des produits, je ne vous en parle pas. Voyez-vous, je suis en quelques sortes "victime de mon succès", je me dois de travailler deux fois plus qu'avant désormais, et ceci, même avec mes disciples. Je passe mon temps à faire des aller-retour entre Novum, Stendel, New Stendel, je tonds des moutons pour en récupérer la laine, je cultive la canne à sucre pour en faire du papier et fabriquer de magnifiques lampions pour vos cités favorites, je ramasse toutes sortes de plantes pour en extraire leurs colorants pour mes différents objets. Je passe également ma journée dans mon atelier à coudre, cloué, colore sans relâche pour passe la suite faire un tour dans mes différents commerces voir si mes disciples arrivent à gérer. Au passage je conseille les clients, fait un point sur mes différentes commandes. Mais je ne me plains pas, c'est rare de nos jours un commerce prospère. J'ai également eu la chance d'exposer mes étoffes sur le marché de Crystalis, ce qui n'a fait qu'augmenter mon chiffre d'affaires. En fin de journée, j'ai pour habitude de faire le point avec mes disciples sur les comptes de la journée. - Alors les gars, la recette de la journée, bonne? - Oui m'sieur, 1000 PA sur l'ensemble des établissements. - Hummm parfait, mais essayer quand même de faire quelques ventes additionnelles! N'hésitez pas à proposer des articles qui ne sont pas présents en boutique, je me ferais une joie de les faire. - Nous allons essayer. - Aussi, quel est l'article qui se vend le plus? - Les rideaux rouges, les clients les adorent. J'ai toujours pour habitude de demander quel projet se vend le plus, ça me permet d'en fabriquer d'avance en cas de forte demande et de ne jamais être à court. - Très bien, j'en fabriquerais d'autres demain alors, au niveau des stocks, est-ce correct? - Tout à fait, pour le moment, aucun manque n'est à déplorer. Chapitre 7: L’épanouissement Depuis le début de ma vie, bien des époques sont passées, et je pense aujourd’hui savoir ce que je veux être. Je veux être moi. Sans hésitation. Je pense être fière de tout le chemin parcouru, et je me sens bien. J’ai une certaine stabilité morale et financière, fini de se demander comment je vais bien pouvoir subvenir à mes besoins, fini les inquiétudes et l’ennui, ma vie est désormais bien remplit. Je passe mon temps à aider les gens, car c’est ce que j’aime, mon père me disait souvent « Ce qu’on t’a donné, redistribue le », c’est alors ce que j’applique dans ma vie au quotidien. Mon commerce me permet d’être également en contact avec les gens, et je ne pense qu’à le développer pour apporter au monde entier, un tissu de qualité. Je possède plusieurs bâtisses dans plusieurs cités différentes, ce qui me permet d’aller et de venir, découvrir le monde et l’apprécier. Alors aujourd’hui, si je devais dire quelques choses, c’est, si c’était à refaire, je le referais de la même façon. VI. Remerciements Je tiens à sincèrement remercier l'intégralité de la communauté Minefield qui fait vivre le serveur. Merci également aux gouverneurs ainsi que membres de l'ANA de m'avoir fait confiance. Merci aux membres de Galianör et Crystalis qui m'ont beaucoup aidé dans mon retour sur le serveur. Lako'
  5. Hello Minefield! J'ai récemment acquis une licence commerçante. Je possède actuellement 2 magasins, un à Stendel, et un à Galianör. Petit problème, j'aimerais pouvoir mettre en avant ces magasins, mais pour ça, il me faudrait un logo chouette, qui représente bien mon commerce! Je fais donc appel à la communauté talentueuse du serveur! Je peux payer en PA bien sûr. Alors si quelqu'un se sent de réaliser le logo, c'est avec grand plaisir! Merci d'avance! Lako'
  6. Hello! Je viens soutenir l'ami poli dans sa demande, selon moi, il est plus que légitime pour le rôle de chevalier. Quand je vois le temps qu'il passe sur le serveur, ses projets, son implication, c'est impressionnant. C'est un joueur qui vie pour le serveur. C'est également un constructeur de renom. J'ai beaucoup appris à ses cotés et également aux cotés de la communauté de Galianör, si je me suis si bien intégrer sur le serveur c'est en partie grâce à poli. Il est entièrement intégré dans l'univers Minefield, c'est donc sans hésitation que je lui accorde mon +1. Lako'
  7. Hello! Entièrement pour, combien de fois j'ai du prendre en photo des dialogues sur mon téléphone pour m'en souvenir... +1
  8. Bienvenue sur Minefield! Héhé, j'étais comme toi moi aussi, je m'ennuyais pas mal sur Minecraft Vanilla, et j'ai trouvé refuge sur Minefield, et franchement, je ne regrette en aucun cas! Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas, je suis là pour ça! Bonne aventure, Lako'
  9. Hello! Bienvenue sur le serveur! Je suis ambassadeur pour l'ANA, l'ambassade des nouveaux arrivants, si tu as besoins d'informations sur le serveur, je suis disponible! Si tu souhaites avoir une chambre pour pouvoir stocker tes affaires, ou un starter pack pour bien commencer ton aventure, n'hésite pas! Bonne aventure, Lako'
  10. Hello Darkius! Bienvenue sur Minefield! Je suis ambassadeur à l'ANA, l'ambassade des nouveaux arrivants, si tu as besoin de quoi que ce soit, une chambre, de la nourriture, ou si tu n'as pas eu ton starter pack, n'hésite en aucun cas! Je suis disponible pour toutes question également! Bonne aventure, Lako'
  11. Hello Space! J'ai pu déjà te le dire IG, mais si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas! Bon début d'aventure à toi et bienvenue sur Minefield! Lako'
  12. Bonjour, Je viens soutenir Creepeurse car c'est quelqu'un que je vois très actif dans la communauté. Sur discord, il n'hésite pas à souhaiter la bienvenue aux nouveaux, à discuter. Son implication à Crystalis est vraiment convenable, il participe sur le discord, il discute avec nous, donne son point de vu. Selon moi, il à tout pour devenir un bon villageois. C'est donc un +1 pour moi! Très bonne continuation, Lako'
  13. Hello les gars! Le jeu me hype pas mal, j'adore les jeux open world comme ça avec un petit coté RP, j'ai cru comprendre qu'il était pas encore sortie, comment est ce qu'on peu y avoir accès? J'avoue que la faction Ombre à l'air stylé x) Rien que le mot mystère, ça fait rêver
  14. Bonjour! Je viens fortement soutenir la candidature de nono, car selon moi, c'est un joueur actif de notre belle communauté, son implication au serveur n'est plus à prouver. De plus, j'aime vraiment ce petit coté "décalé" de la candidature (j'adore le saucisson aussi)... Je me retrouve dans ta candidature. Bonne chance pour la suite! Amicalement, Lako'
  15. Bonjour YopYop! Je suis scribe chargé de l’ambassade des nouveaux arrivants. Je suis à ta disposition notamment pour te trouver un logement (une chambre à l’ANA), je serais disponible à partir de ce soir, alors, n’hésite pas à m’envoyer un message. Pour ce qui est du monde minage, tu peux miner librement sur Novum, la map ressources, le portail se trouve dans le fortin, au spawn. Au niveau de l’installation, je constate que tu es villageois. Tu peux t’installer là où tu le souhaites sur NS ou Stendel du moment que ton emplacement fait moins de 25x25 et qu’il n’est pas dans un projet. Je te conseil de te référer au carto disponible sur le site. Sinon, tu as des parcelles à disposition dans les banlieues disponibles contre quelques PA matérialisées par des carrés de laine de couleurs. Si tu souhaites construire en créatif, tu as le monde Freefield, les parcelles y sont gratuites, le portail est également disponible au niveau du fortin au spawn de Stendel. Tu peux y accéder via la touche M —> Spawn. Si tu as la moindre question, n’hésite pas à me mp via le forum, mais aussi via discord ou en jeu, je répond en général très rapidement sur ces deux derniers. Bon retour et bonne aventure!
×
×
  • Create New...