Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'new-stendel'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue sur Minefield !
    • L'Ambassade des nouveaux arrivants
    • Demande de grade/de statut social
    • Vie pratique
  • Univers de Minefield
    • Stendel
    • New Stendel et ses terres
    • Nabes
    • Nether - l'enfer et ses dangers
    • Nimps - le monde freebuild
    • Nihil
    • Donjons
    • Clans et peuples
  • La place principale
  • La taverne
  • Le commerce
  • Multigaming
  • Support
  • Archives

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Site Web


Localisation


Pseudo minecraft

7 résultats trouvés

  1. Sanctuaires de Grêlefeu De nombreuses années se sont écoulées depuis l'époque de Nubes. Après avoir constaté que Nubes et Navis n'étaient qu'une seule et même région mais à des hauteurs différentes et que la région fut renommée Nabes, de nombreux changement s'étaient produits. Les îles volantes s'étaient rapprochées de la mer et certaines ne s'en étaient pas sorties indemnes. Quelques projets purent être protégés tandis que d'autres furent perdus, tant dans les profondeurs de la mer que balayés par les vents. Les inmorains avaient trouvé refuges à leurs racines sur le territoire de New-Stendel. Kélaïre, leur nouvelle ville scintillait comme jamais ne l'avait fait Inmora auparavant. La cathédrale de la cité volante avait pu être récupérée au prix d'une destruction partielle de celle-ci, et après des mois de rénovation, avait recouvré un aspect terminé. En se promenant à l'intérieur il me semblait voir quelque chose briller dans les décombres. Un ancien médaillon arborant deux monts jumeaux, les couleurs avaient plus ou moins disparu mais on distinguait une touche de rouge et une autre de bleu. Cela faisait des années que je n'avais pas revu de référence à ces deux montagnes. Quelques recherches parmi les livres que nous avions pu sauver lors du déménagement finirent par révéler de quoi il s'agissait : les pics de Grêlefeu, deux donjons jumeaux, complémentaires l'un de l'autre, bâtis il y a longtemps. A l'époque, les pics se situaient sur le bord du monde de Navis et un lien avait été créé entre ceux-ci et le château d'Inmora. Les sanctuaires jumeaux avaient été bâtis à l'intérieur d'un volcan et d'un glacier étrangement proches l'un de l'autre, d'après les plans d'un duo répondant au nom de Joban et Zooika. D'un accès complexe en premier lieu puis truffés d'énigmes en leur cœur, ils auraient à l'époque renfermés quantités de trésors. Cependant, les monts avaient dû disparaitre dans un abîme au fond des océans depuis le temps. L'emplacement exact des temples avait cependant été marqué et il fut possible de les retrouver entre les mondes. Le transport à Kélaïre ne fut pas de tout repos et les forces en action sur les bâtiments les abimèrent grandement. Après quelques mois de labeur et leur déplacement dans les sous-sols de la ville, il fut possible de rendre à nouveau leur accès possible. Le sanctuaire de Grêlefeu côté lave fut le premier à être déplacé. Situé à l'époque dans un volcan encore actif, l'édifice baigne encore aujourd'hui en partie dans la lave rendant la visite dangereuse, de plus, les tremblements causés par le déplacement ont rendu les passages difficilement praticables. Le sanctuaire du côté glace est, lui, encore aux prises avec d'importantes quantités d'eau gelée, rendant la traversée de son côté ardue. Ayant gardé les épreuves avec lesquelles ils avaient été conçus à l'époque, il s'est avéré très difficile d'obtenir plus d'informations sur eux. Les kélares attendent avec impatience les aventuriers désireux de braver les dangers afin d'obtenir plus d'informations sur l'état des sanctuaires et, peut-être sur un éventuel troisième temple qui, selon les rumeurs, aurait été construit en cachette à l'époque, loin des regards et encore plus complexe que les deux précédents ! Sanctuaire de Grêlefeu, côté lave Le sanctuaire du côté lave est accessible, un certain Billy Lalave vous y attend afin d'élucider les mystères qui y sont enfermés, Les informations techniques : Emplacement : Kélaïre Durée : de 30 min à 2h30 en fonction du skill de chacun et de vos talents de déduction Nombres de personnes : 2 (deux) à la fois, il est nécessaire de venir à deux afin de compléter le donjon. Risque de mort, à vos risques et périls Possibilité de sortir du dj via le /exit Personnes responsables du projet :Raidentiger/Xaxicouzoulou/Glieps/Zaryen Bonne chance à vous !
  2. [En cours d'édition. Veuillez ne pas classifier (accepter/refuser) le projet.] Bonjour, Je viens à vous présenter un projet de moi-même, sur la dimension de New-Stendel, Sandberg. HISTOIRE C'est il y a quelques siècles, du temps où New-Stendel comptait très peu d'habitants, que Bjärne Hvidegaard, ses enfants Erland Hvidegaard et Kristiana Hvidegaard ainsi que sa femme Sigrid Hvidegaard installèrent un campement dans les plaines enneigées de l'ouest. Ils ont été chassés d'un royaume fennoscandique inconnu pour avoir milité pour le principe de la liberté religieuse. Bjärne et Erland étaient alors considérés comme anti-catholiques pour avoir demandé l'instauration d'une loi pour la liberté religieuse. Ignorant la présence de peuples aux alentours, Erland dût enfanter avec sa sœur Kristiana, ce qui donna naissance à Nils Hvidegaard. Plus tard, une famille s'étant déjà installée dans les plaines de neige, au grand nord de Sandberg, les Mansell, s'installèrent à proximité du campement. Ils étaient alors 12 : le père de famille, Altmann Mansell, la mère de famille, Heliane Mansell, et les dix enfants : Alaric, Fabian, Hanz, Johann, Marx, Bianca, Gabriele, Albert, Ethelred et Edward. Il fût alors décidé par Erland que le hameau s'appellerait Sandberg, Sand pour les plages de sable enneigées et Berg pour les nombreuses collines à proximité. Du temps où cela fût décidé, Bjärne et Sigrid étaient déjà morts. Mais 2 ans après, Erland tomba malencontreusement dans l'océan en voulant pêcher et se noya. Il est mort à l'âge de 32 ans. La dirigeance du hameau a donc été confiée à Ethelred Mansell, l'aîné des fils d'Altmann et Heliane. Suite à l'agrandissement du hameau, la population de celui-ci ayant atteint les 31 habitants permanents, Ethelred prit des mesures. Il fit construire une scierie, une cabane de pêche, une mine et plusieurs cottages. Mais toutefois, Ethelred ne voulait pas du royaume idéal imaginé par Bjärne Hvidegaard. Ce dernier imaginait possibles la liberté religieuse, l'abolition de la torture judiciaire et l'abolition des privilèges du clergé ainsi que de la noblesse. Alors qu'Ethelred, lui, au contraire, imposait le catholicisme et l'impôt contrairement à Bjärne du temps où il vivait. Finalement, Ethelred a été assassiné par son frère Johann, qui ne supportait plus le fait de devoir donner le quart de sa récolte aux entrepôts. Mais les habitants ont déclaré que Johann était indigne de règne à cause de son acte, et Eliott Hvidegaard, fils de Sigrid et Alaric, prit sa place. Eliott a annulé les mesures pour l'impôt, mais ne voulait pas instaurer la liberté religieuse. Il construisit alors une auberge en haut d'une colline, l'Auberge Lausannoise, pour permettre le repos des marchands ambulants de Nouvelle-Azur en route vers Fingelberg ou Miklagärd. Le chemin entre ces cités devient connu chez beaucoup d'habitants de la région de New-Stendel, et sert de route principale entre New-Stendel et Fingelberg. L'Auberge Lausannoise devient alors un lieu de repos courant chez les rois et la noblesse. Eliott n'aura pas vu le succès de son auberge très longtemps, car il aura été assassiné par Magnus Mansell, petit-fils maternel d'Alaric. Magnus avait alors assassiné les enfants, la femme et le servant d'Eliott, et prit le pouvoir de force. Sandberg entre alors dans une période sombre. Magnus avait des pulsions sanguinaires selon la plupart des habitants de Sandberg. Il a été accusé, au fil des années, d'avoir tué une quarantaine de marchands ambulants sur la route de Fingelberg. Lors d'une excursion avec des nobles de Miklagärd, il a tué quasiment tous les occupants de l'Auberge Lausannoise. Il a été stoppé à temps par un serveur, qui l'a maîtrisé. La route de Nouvelle-Azur à Fingelberg par Sandberg devient considérée comme dangereuse. Les marchands ambulants préfèrent alors s'arrêter à l'Auberge du Grand Nord, et faire un détour par le nord de Sandberg, par peur de se faire tuer par le roi fou de Sandberg. C'est alors que les gens commençaient à fuir Sandberg. Joseph Hvidegaard, frère de Magnus, bien que pouvant lui succéder, a décidé de fuir du domaine. Il est rattrapé durant la nuit, et guillotiné le lendemain. Il se trouve que Gabriel et Raphael Agunnaryd, frères jumeaux et petits-fils maternels d'Ethelred avaient déjà préparé un plan pour mettre le roi hors d'état de nuire. Le Domaine Royal est pris par les deux frères, et Magnus est pris en otage, puis envoyé au bagne. Deux semaines passèrent, et Magnus a été envoyé en exil à Boréalis. Son destin est inconnu à ce jour. Finalement, Gabriel et Raphaël décidèrent de refaire vivre Sandberg après les années sombres causées par Magnus. Lors de l'invention de la machine à vapeur, Gabriel et Raphaël ont lancé un grand projet d'industrialisation de la côte. Des centaines de travailleurs sont venus à Sandberg afin de travailler dans les aciéries et briqueteries. En 30 ans, le nombre d'habitants à Sandberg est passé de 28 à 445. A la mort de Raphaël, Gabriel prit le pouvoir seul, et après que Sandberg ait dépassé les 1000 habitants, il décida d'y construire le Chemin de Fer Métropolitain de Sandberg. Cette ligne a été ouverte entre l'Auberge Lausannoise et le Domaine Royal, devenu mairie depuis que Gabriel a changé le système du gouvernement. La ligne en elle-même était entièrement souterraine. Deux ans plus tard, un prolongement ouvre entre la Mairie et la Place Johann Mansell, sur une pointe du port. Enfin, Björn Sveddsryd, descendant des Hvidegaard, ouvre le Chemin de Fer Aérien de Sandberg, une compagnie concurrente voulant construire un métro aérien, sur un viaduc, et non souterrain. La première section ouvre entre la Gare du Frowin-Express et le Quai de Nouvelle-Azur. Ensuite une autre ouvre entre le Quai de Torcuba et la Place Johann Mansell. La dernière section ouvre entre la Place Johann Mansell et le Quai de Nouvelle-Azur. Lors de la mort de Gabriel, son fils Karl prit la relève. C'est ainsi qu'une dernière ligne ouvre entre le Pont Ethelred Hvidegaard et la Mairie, plus tard prolongée à la gare du Frowin-Express. Karl fit aussi construire une université à Sandberg, pour l'étude philosophique et scientifique en particulier. De nos jours, Sandberg est une des plus grandes cités de New-Stendel. Malgré ses difficiles périodes, Sandberg est désormais une ville où il fait bon vivre. A suivre... INFORMATIONS TECHNIQUES NOM : Sandberg DIMENSIONS : approx. 1600 x 800 HAUTEUR : max (256) PLAN DU TERRITOIRE : voir ci-dessous ZONE DE CONSTRUCTION : Dans les airs OBJECTIF DU PROJET : Habitatif RESPONSABLES DU PROJET : Norks222 (moi) FRONTIÈRES Sandberg, avec aux alentours tous les domaines appartenant à des projets divers et variés. Sandberg est vu au centre de l'image, et possède un contour en rouge. Terrestrement parlant, la ville serait frontalière avec Fingelberg, l'Auberge du Grand Nord et Miklagärd. En traversant un fleuve gelé, il serait possible d'accéder à Sedannah. La ville serait très proche de Nouvelle-Azur, bien qu'aucune connexion terrestre à pied ne serait établie. UN BREF APERÇU Voici le plan des quartiers de Sandberg : En vert : Gamle Sandberg (Vieux Sandberg) En jaune : Nordersandberg (Sandberg Nord) En bleu clair : Sandbergs Havne (Port de Sandberg) En magenta : Lille Sveits (Quartier Suisse) En rose : Frankrikesberg (Village Français) Carte du métro : Ligne A : Auberge Lausannoise ↔ CeCoS ↔ Pointe du Lac Ligne B : Pont Ethelred Hvidegaard ↔ Parc du Millénaire ↔ Quai de Miklagärd Ligne C : Quai de Torcuba ↔ Port de Sandberg ↔ Hôpital ↔ Gare du Frowin-Express Ligne D (Tramway) : Auberge Lausannoise ↔ Porte de Fingelberg Ligne E (Tramway) : Pont Ethelred Hvidegaard ↔ Quai d'Alessis Ligne F (Tramway) : Hôpital ↔ Université Les routes seraient pavées, avec des trottoirs d'un bloc seulement. Quelques parcs seraient présents à travers la ville. Hors de cela, la ville posséderait trois lignes de métro léger (= tramway avec infrastructure améliorée) qui auraient des sections souterraines par certains endroits, des sections aériennes de type tramway, et d'autres sections aériennes sur viaduc. STRUCTURES PARTICULIÈRES Place Bjärne Hvidegaard : Place du Marché de Sandberg. CeCoS : Veut dire Centre Commercial de Sandberg. Sera une grande halle commerciale avec 3 étages au-dessus du rez-de-chaussée. L'Auberge Lausannoise : Une auberge luxueuse située à l'ouest de Sandberg. Le Domaine du Saint-Gothard : Une lande auparavant dédiée à la chasse, et désormais à la promenade. Le Pont Ethelred Hvidegaard : Un grand pont entre deux montagnes, partageant le trafic ferroviaire et routier. Le Port de Sandberg : Séparé en deux par le Parc du Millénaire, il contiendra principalement des industries et des docks. Quelques exemples de constructions : Deux screens de ce qui serait le CeCoS : Ce qui serait l'Auberge Lausannoise : Un viaduc de la ligne C du métro, celle longeant le port : ROLEPLAY En ces termes, des habitants ont écrit un journal de bord propre à eux-mêmes, racontant leur vie au sein de Sandberg... 12 juillet. "Il faut beau, il fait chaud... ce n'est pas typique de Sandberg, ça ! Après tout, je n'y peux rien. Seul Dieu y changera quelque chose. Je viens de quitter la manufacture, et il faisait encore plus chaud que d'habitude. Travailler dans une briquerie, ce n'est pas la meilleure chose en plein été. D'un côté, je n'ai pas à me plaindre : je suis payé 497 couronnes la journée. C'est beaucoup pour un ouvrier, même si on respire un air brûlant comme celui des saunas, mais bien moins pur en revanche. Nous sommes nécessaire à la cité, elle est en train de construire de plus en plus d'immeubles en briques. Et nous sommes aussi serrés comme des sardines dans nos appartement, qui deviennent eux assez étroits. Les cités voisines ne veulent pas céder d'espace à Sandberg, alors nous faisons ce que nous pouvons. Mais notre travail disparaît peu à peu, au profit des forgerons. Ceux qui l'étaient déjà n'imaginaient même pas un jour pouvoir gagner tant d'argent. Je les envie plus ou moins. Après tout, ils sont de plus en plus nécessaires : la cité préfère construire des viaducs en acier pour le métro, et en parlant de métro, ce sont eux qui fabriquent nos rails. Qui plus est, la cité préfère les fondations en acier pour certains de ses bâtiments. Je pourrais parler du CeCoS (Centre Commercial de Sandberg), mais je suis fatigué à force d'écrire..." 14 juillet. "Je voulais vous parler du CeCoS le 12, mais je n'ai pas pu le 13 non plus. Je pourrais en parler maintenant : il s'agirait d'un grand bâtiment fait de bois, et sur plusieurs étages, comprenant même un sous-sol en connection avec une future station de métro. Ils sont encore en train de le construire, avec l'espace réservé pour la station de métro, sur la ligne A en plus. Elle ne passe pas très loin de ma manufacture, place Niels Abel, sur un cap. J'aimerais bien, d'un côté, qu'il y ait encore plus d'activité commerciale dans la cité, mais cela causerait la fermeture de tous les petits commerces en centre-ville. Ce serait dommage. Mais si ça laisse place à des tavernes, d'un côté, je suis pour. Devoir prendre les sombres, presque abandonnés tunnels des C.R.A.S.H, pour aller boire une bière avec des amis dans un bar, ce n'est pas la meilleure chose qu'il soit." 15 juillet. "J'ai assisté à l'ouverture en grande pompe de la ligne C du métro, longeant le port jusqu'à la Rue de Liverpool, puis allant à la gare des C.R.A.S.H. Nous voyons que nous sommes dans un siècle qui avance plus que les autres. Du temps où j'allais à l'école, nous étions obligés de marcher longtemps, très longtemps. Mes pieds ont fini bardés d'ampoules, mais le métro est la solution à ce genre de problèmes. C'est fantastique : la rame va si vite qu'on ne voit pas le temps passer entre les stations. Mais apparemment, les gens se plaignent : il n'est plus possible de faire des sous-sols. Et pour cause : les lignes ont été construites de manière "économique" : ils détruisent tout ce qui serait au-dessus du tunnel, puis ils creusent une tranchée et y posent les rails, et enfin ils recouvrent la tranchée. Vous allez me demander où est le problème. Il est là : les lignes sont construites juste en-dessous de la voirie. Certains ont peur d'un effondrement..." 19 juillet. "J'ai été obligé de travailler dans le port ce jour-ci. Nous voyons bien que nous ne sommes plus tant nécessaires : la mairie donne des petits travaux, et quelquefois des gros, à des briquetiers, des bûcherons et autres. Cette-fois ci, il s'agit d'un gros travail : maintenant que la glace gelant l'eau du port est brisée, nous devons retirer toute l'argile au fond de celui-ci. La mairie dit que cela nous fera plus de travail après... et ils ont raison : plus d'argile, donc plus de briques, donc plus de travail. Autant vous le dire, la cité grandit trop vite à mes yeux. La cité a accepté un projet tenu par des suisses : raser deux montagnes à l'ouest de la ville, et y créer une zone piétonne et hôtelière. Est-ce que cela vous fait rêver ? Moi, oui, mais je doute que ce soit entièrement possible. En espérant qu'ils gardent leurs constructions de la même hauteur que les montagnes, pour ne pas trop aplatir l'endroit. La cité vient à peine d'ouvrir un réseau de métro. La cité veut se doter d'un grand centre commercial. La cité, la cité, la cité..." 23 juillet. "Tiens, l'autre jour, je parlais d'effondrements. Sachez, lecteurs, que je me promenais après mes heures de manufacture dans le Parc de la Mairie, et je vis un immeuble tout neuf, entier, s'écrouler dans une même tranchée. J'entendis un grand et sourd bruit, comme si une brique tapait une plaque d'acier. C'est une réelle tragédie : la mairie recense 3 personnes mortes lorsque le bâtiment s'est écroulé, et 17 autres lorsque la tranchée s'est rouverte sous le poids du bâtiment et que les ruines de l'immeuble sont tombées sur une rame du métro. Le personnel gouvernant la cité dit "reconsidérer des choix, et mettre en viaduc ou à la surface quelques sections si il le faudra". Je pense qu'il faudrait être très naïf pour y croire. AUTORISATIONS Domaines Torcuba Accordée Nouvelle-Azur En attente Frowin (Fingelberg & Miklägard) En attente Sedannah En attente L'Auberge du Grand Nord En attente Personnes ayant déjà une résidence dans la zone rtdu24 Accordée MitiXVI En attente Lucasbauert (Ex-Gare de Leyawine du Frowin-Express) En attente
  3. L’avènement de Lazul « Cela faisait plusieurs mois qu’on le cherchait ; on l’a finalement trouvé, le temple de Laadjvar. Une expédition composée de quelques chercheurs, un guide et moi-même, le responsable du groupe, nous étions mis en marche afin de retracer au mieux l’historique de la religion Kélare actuelle. A partir d’un ancien manuscrit retrouvé durant la construction de la grande bibliothèque de Télanème nous avons pu retracer petit à petit l’histoire du culte. Commencé il a trop longtemps pour en retrouver une trace écrite, le culte à Lazul aurait débuté non loin de l’emplacement actuel de la cité aux canaux. C’est l’endroit de ce culte que nous avions fini par découvrir. Perdu dans une jungle proche, il fallut piocher de nombreux jours pour faire surgir la structure et pouvoir accéder à son centre. Nous y découvrîmes les vestiges du culte en la forme d’une proto-gemme de Lazul qui semblait capable de générer de l’eau. L’inspection plus poussée nous permis de tracer le culte à travers le temps et les informations parcellaires que nous possédions. Le temple de Lazul, bâtiment plus récent, situé dans les sous-sols de la cité déltane nous avait permis de découvrir comment le culte avait évolué et s’était centré sur Lazul lui-même par la suite. Le dieu semblait avoir pris plusieurs formes à travers le temps, inspirant probablement aux architectes du temple la forme de la gemme encore utilisée actuellement dans Kélaïre comme emblème de la cité. L’origine exacte du blanc qui semblait couper les différentes gemmes en leur centre continuait de nous interroger. Les nombreux livres sauvés dans la bibliothèque nous pointaient tous en direction des vieux ossuaires de Kélaïre, au dessous du lieu le plus récent voué au culte du dieu-dragon protecteur de la cité. L’édifice construit récemment semblait avoir été placé à cet endroit plus par praticité qu’autre chose par les habitants, mais des fouilles plus poussées nous permirent de nous rendre compte de notre erreur. Des écritures trouvées au fond du temple de Laadjvar mentionnaient un nom, encore et encore. Il semblerait que le guerrier mentionné se soit confronté à Lazul il y a de cela des éons et aurait vaincu le dragon. Les raisons de son combat contre la divinité nous restent encore inconnues, mais un mage réussi récemment à faire venir le spectre du défunt guerrier d’entre les morts. Ce dernier ne semble vouloir livrer ses secrets sur l’intronisation de Lazul en tant que dieux de la cité qu’aux personnes qui se montreraient propre de survivre aux épreuves qu’il surmonta dans le passé pour vaincre le dragon. Nous attendons depuis quelque temps une personne suffisamment courageuse pour entreprendre ce voyage dans le passé et découvrir pourquoi donc un guerrier d’une autre époque aurait voulu vaincre la divinité tutélaire des anciens Kélares. Les informations techniques : Emplacement : Kélaïre Durée : de 30 min à 1h30 en fonction du skill de chacun Nombres de personnes : 1 (une) à la fois Venir équipé (armure, épée, arc et flèches) Risque de mort, à vos risques et périls Possibilité de sortir du dj via le /exit Personnes responsables du projet : Xaxicouzoulou/Raidentiger/Glieps/Ospeace Bonne chance à vous !
  4. Plop à tous ! Je viens à vous aujourd'hui avec la carte RP de New-Stendel ! Et elle est carrée :-o grâce à l'utilisation de la map géante de NS qui se trouve à Kélaïre ! J'ai essayé quelques changements par rapport à la carte de Stendel, notamment les biomes, qui sont plus visibles maintenant, même si je ne suis pas 100% convaincu que cela soit la meilleure façon de les représenter. Au final, on a donc la version "normale", la version "mer claire" et une version colorée du lol faite absolument à l'arrache,complètement sale et indigne, mais, ça a son petit cachet: "Mer claire" "Colorée lol"
  5. KalGlass - Mopi Corp ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass arrive sur le marché des Souffleurs de verre. Nous tentons de nous mettre en accord avec les souhaits de chaque joueurs, ce qui inclus des prix justes, pour des quantités honnêtes. Les employés de KalGlass ne farment aucune ressource, nous fonctionnons uniquement avec les nouveaux joueurs. De ce fait, sachez que lorsque vous achetez chez KalGlass, vous achetez des items de qualité, réalisés avec des matières achetées a des nouveaux joueurs. N'hésitez donc plus, achetez vos verres chez KalGlass, aidez un villageois. Kalglass c'est aussi les Dimanches promos !! Tout les dimanches, nous organisons une promotion sur des vitres / verres. Nous vous invitons à consulter régulièrement ce post pour connaitre la promo dominicale En jeu, nous la mettons à disposition au shop de Stendel, n'hésitez donc plus à y faire un saut. Merci d'avoir lu tout ceci, et à bientôt chez KalGlass. ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass - New-Stendel Voici ce que je vends et les prix de mon magasin sur le FirmHameau en x:-122 y:99 z:-225 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass - Mopi Corp - Stendel Voici ce que je vends et les prix de mon magasin en x:-763 y:65 z:1151 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass - Genoa - Nimps Voici ce que je vends et les prix de mon magasin en x:-177 y:71 z:24 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ Images non contractuelles, prix en accord avec la concurrence. Présentation modifiée pour les besoins, réalisation de base faite avec l'outil de MinefieldCrafting merci à eux.
  6. KalGlass - Mopi Corp ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass arrive sur le marché des Souffleurs de verre. Nous tentons de nous mettre en accord avec les souhaits de chaque joueurs, ce qui inclus des prix justes, pour des quantités honnêtes. Les employés de KalGlass ne farment aucune ressource, nous fonctionnons uniquement avec les nouveaux joueurs. De ce fait, sachez que lorsque vous achetez chez KalGlass, vous achetez des items de qualité, réalisés avec des matières achetées a des nouveaux joueurs. N'hésitez donc plus, achetez vos verres chez KalGlass, aidez un villageois. Kalglass c'est aussi les Dimanches promos !! Tout les dimanches, nous organisons une promotion sur des vitres / verres. Nous vous invitons à consulter régulièrement ce post pour connaitre la promo dominicale En jeu, nous la mettons à disposition au shop de Stendel, n'hésitez donc plus à y faire un saut. Merci d'avoir lu tout ceci, et à bientôt chez KalGlass. ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass - New-Stendel Voici ce que je vends et les prix de mon magasin sur le FirmHameau en x:-122 y:99 z:-225 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass - Mopi Corp - Stendel Voici ce que je vends et les prix de mon magasin en x:-763 y:65 z:1151 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ KalGlass - Genoa - Nimps Voici ce que je vends et les prix de mon magasin en x:-177 y:71 z:24 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ Images non contractuelles, prix en accord avec la concurrence. Présentation modifiée pour les besoins, réalisation de base faite avec l'outil de MinefieldCrafting merci à eux.
  7. Lettow

    Alessis

    De la nature d'Alessis Une baronnie indépendante existante depuis des temps immémoriaux, elle a subi la furie des éléments lors du Grand Cataclysme disparaissant ainsi. Le titre et les terres ont été relevés avec l'accord du Gouverneur Impérial Dorango. Il s'agit en outre de la plus grande propriété privée légale des terres de Stendel et New-Stendel avec un domaine d'environ 1682 hectares. Du Tributariat et de la hiérarchie des titres : Le Tributariat est un système de classe où la préséance n'est structuré que par le prestige de la charge. La titulature n'est pas fixe et les titres peuvent apparaître ou disparaître en fonction du besoin. Dans ce système, les ministères Régaliens sont assurés de fait par le Baron à moins qu'un intendant n'y soit nommé. Le Gouvernement : Toute personne ayant été nommé à un poste de coaction. Premier Lieutenant Général : Vacant Ministre des Pièces et de l'Argenterie : Ministère Régalien Ministre de la Cabale : Ministère Régalien Gouverneur de la chatellenie d'Alessis : Ministère Régalien Gouverneur de la chatellenie de Landy : Barthomer La Gentillhommerie : Toute personne ayant reçu un titre des mains du Baron. Ceux-là on le droit de siéger au Grand-Echiquier. Banneret sans terres : Stalroc Premier Pair d'Alessis : Neorigg La Foule : Toute personne ayant la jouissance d'un bien foncier légal en Alessis. Ceux-là sont appelés les Tributaires. Tous les autres. De la Citoyenneté La jouissance d'un bien foncier est la seule condition requise nécessaire pour prétendre à l'Honorable Tributariat, le système des classes d'Alessis. Ces biens fonciers ont un prix variable et sont négociables auprès du Ministre des Pièces et de l'Argenterie. Du Droit Avant propos Alessis est une autocratie despotique. Autocratique car le Baron tire sa légitimité de lui-même et son titre existe par un état de fait ; despotique car s'il gouverne par le Fait du Prince, il ne le fait que dans le bien suprême du peuple. Article I Alessis est une Baronnie on ne peut plus respectable. Ses habitants sont les Très Honorable Tributaire et est gouvernée par le Très Honorable Baron. Article II Le Trône de la Très Honorable Baronnie d'Alessis est indisponible. Article III Il est formellement interdit sous peine de mort de voyager au travers de la Très Honorable Baronnie coiffé d'un casque ou d'une armure en or ou de tout autre équipement doré, sauf cas expressément autorisé par le Grand Echiquier. La Régie Baronniale des Presses de l'Etat L'Imprimerie Baronniale des Presses de l'Etat (IBPE) est l'administration mandatée par la Baronnie pour l'impression des ouvrages dans les chatellenies d'Alessis et de Landy. Les ouvrages issus de l'Imprimerie Baronniale sont distribuées gratuitement sur simple demande. Ouvrages déjà parus : - Notice n°1 : Réalisation de soulier de ciment : Notice à destination des chancelleries de Stendel et New-Stendel.
×
×
  • Créer...