Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'rp'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur Minefield !
    • L'Ambassade des nouveaux arrivants
    • Demande de grade/de statut social
    • Vie pratique
  • Univers de Minefield
    • Stendel
    • New Stendel et ses terres
    • Nabes
    • Nether - l'enfer et ses dangers
    • Nimps - le monde freebuild
    • Nihil
    • Donjons
    • Clans et peuples
  • La place principale
  • La taverne
  • Le commerce
  • Multigaming
  • Support
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Website URL


Localisation


Pseudo minecraft

Found 33 results

  1. Bonjours à tous et à toutes ! Pour ceux qui ne me connaitraient pas, (c'est à dire 99.9% des Minefieldiens) je me présente : erache97, écrivain en herbe, et actuellement SDF sur Minefield (non ce n'est pas un appel à l'aide). Mais je ne suis pas ici pour parler de moi. Comme dit précédemment, étant un écrivain, j'écris. Je vous propose donc de découvrir sur le forum, les aventures de Mediaco, un Arsène Lupin moderne. Certains le connaissent déjà, car j'ai déjà écris deux de ses aventures. Ainsi, tout les dimanches une semaine sur deux, je vous propose, cher lecteurs, de suivre ce formidable voyage en compagnie de ce grand voleur, tricheur et arnaqueur. Voilà d'ores et déjà le premier chapitre, où le narrateur de cette histoire quitte les contrées Minefieldiennes pour un autre monde... Le prochain chapitre sera disponible dimanche 26/05/13 si tout va bien. Si vous avez des commentaires, idées, insultes ou autres menaces de morts à me faire parvenir en rapport avec le texte, veuillez le faire par message privé afin de ne pas flooder ces posts qui ne seront dédiés qu'au roman. En espérant que cela vous plaira, erache97 Chapitre 1 : LE VOYAGE Je respirai une dernière fois le bon air de New Stendel. La glorieuse capitale, effervescente d’activité, serait bientôt loin de moi. Je vérifiai une dernière fois mes affaires, prêt pour un long voyage. Cela faisait déjà plusieurs mois que j’habitais la ville, et gagnais tranquillement ma vie en écrivant des livres. Mais depuis de nombreuses semaines, je bloquais dans un trou noir d’inspiration et j’étais incapable d’écrire une seule ligne. J’avais donc pris la décision d’entreprendre un voyage pour me ressourcer et retrouver l’inspiration nécessaire pour écrire un nouvel ouvrage. Mais il faut en effet reconnaitre que tout cela allait me mener dans une toute autre direction. J’étais donc parti. Enfourchant un cheval que j’avais emprunté à un ami, je décidai premièrement d’aller le voir pour lui rendre sa monture. Après une journée de voyage, j’arrivai chez cet ami. Il m’invita à rester pour la nuit, offre que j’acceptai vivement. Le lendemain matin, il m’indiqua un chemin. Au bout de ce chemin, disait-il, il y aurait un océan si vaste que personne n’aurait atteint l’autre côté, s’il y en avait un. Piqué par la curiosité, j’empruntais ce chemin, bien décidé à traverser cet océan de bout en bout. J’étais sûr qu’une escapade maritime aérerai mon imagination. Après quatre jours de marche, j’atteignis l’océan. J’achetai un bateau au pêcheur qui se trouvait à côté. Je ne savais vers où j’allais m’embarquer, ni les dangers que j’allais devoir combattre, mais cette étendue d’eau infinie m’attirait par une force inexplicable. Je suis donc parti dans cette simple barque. En allant tout droit, je m’étais dit qu’il fallait forcément que je tombe sur quelque chose un jour. Une semaine s’écoula lentement, sans que rien ne trouble l’immensité bleue. A l’aube du huitième jour, de nuages noirs comme l’encre s’amoncelèrent à l’horizon. En début de soirée, l’orage était sur moi. Soudain, une lame violente fracassa mon navire. Perdu au milieu du tumulte, je ne savais où aller. Me laissant porter par les flots, j’observais la nuit tombant obscurcissant les flots qui redevinrent calmes. Je n’eus alors plus aucune notion du temps. Mais au bout d’un moment, je ne peux pas dire au bout de combien de temps, peut-être une heure, ou deux heures, j’aperçus une lumière déchirant le voile de ténèbres de la nuit. C’était un phare ! Comblé de joie, je me mis à nager dans sa direction. Puisant l’ultime réserve d’énergie qui me restait. Je m’échouais sur la plage à côté du phare. Me retournant sur le dos, je fermais les yeux et m’endormis, mais mon repos fut de courte durée. Je fus réveillé par le bruit de plusieurs fusils qu’on armait. Ouvrant les yeux, je vis que ces fusils étaient pointés vers moi !
  2. Mise en Situation : Bonjour, je m'appelle Hugo, Xokay in game, je suis sur le serveur depuis bientôt 8 ans. Je vais abréger les présentations pour ne pas faire un gros pavé sur moi .. Voici des liens qui pourront être utile pour ceux qui s'y intéressent. Candidature Paysan - Xokay 2011 (Début du RP) Candidature Citoyen - Xokay 2012 (Suite RP, avant celui qui va suivre) Aujourd'hui je vie sur Nimps, dans le jeu bien sûr, et j'ai pour projet d'ouvrir une boutique RP tenue par moi même physiquement. En creusant dans la zone de mon cuboïde, j'ai trouvé un spawner de zombie. Jackpot. Ma demande consiste à savoir s'il serait possible de détruire celui-ci, et en avoir un dans mon inventaire que je puisse reposer où je veux quand je le désirerai. Ainsi en découle la question suivante : est-il possible d'ouvrir un service in game de manière RP pour louer une sale d'expérience automatisée avec des tarifs très significatifs (ex : 15min d'xp = 0.5PA) tout ça dans le consentement des deux partis pour une expérience RP plus qu'une vente réelle ? Pourquoi vouloir le récupérer ? : Comme dit plus haut, je souhaite récupérer ce spawner pour le reposer le jour où ma salle d'expérience sera prête et approuvée officiellement. De plus le RP qui suivra sera comme une scène qui se produit entre mon passage RP au rang de citoyen à celui de commerçant que je ferai lorsque mon projet sera aboutit. Je ne veux pas me lancer dans quelque chose que je ne peux pas promettre mais c'est aussi par envie d'élargir les horizons du RP de mon personnage que je poste cette demande. RP : Voilà maintenant 3 ans que je suis le seigneur de ces choses. Le temps a filé, je me sentais bien dans ma nouvelle peau et le moindre souvenir de ma vie naine fût effacé de ma mémoire. Pendant ces trois longues années, je n'ai cessé d'agrandir les rangs de mon armée immortelle, au départ je pensais qu'ils n'étaient que des monstres, faibles et plus fragile que tout, je me suis vite rendu compte qu'ils se multipliaient à une vitesse qui me dépassait. Le Nether, mon royaume, semblait hors du temps. La troisième année a été pour moi une vraie révélation, à la fin de l'année j'ai même compris une chose qui marquera un tournant dans ma vie. Ces choses, elles sont connectées, elles ont un instinct de meute que je n'ai jamais vu. Pendant que je soufflait mes 4 bougies en compagnie de mes pairs, un tremblement puis un bruit assourdissent m'ont traversé au plus profond de mes entrailles. Sur mon trône se dressa quelqu'un que j'ai déjà vu par le passé. Tzinnch. - "Xokay, mon bon seigneur, comment vas-tu ?" - "Tzinnch vieux fou, que puis-je pour toi ?" D'un mouvement très rapide et fluide de ses deux bras, le Dieu du Nether invoqua un de mes sbires. C'est en regardant de plus près que j'ai vu qu'il était différent, il semblait différent des hommes-cochons-zombies que j'ai l'habitude de voir, non. Ma gorge se noua et ma respiration fût coupée quand je compris que c'était en fait un nain-cochon-zombie ! - "Dit bonjour à Yakox, eh ouais c'est ton nom à l'envers je fais ce que je veux, il va t'être utile. Ton reigne ne fait que commencer, Nimps est notre prochain objectif." Et le maître indigène s'en alla. Yakox ne parlait pas mais lorsqu'il m'a tendu un plan j'ai compris qu'il n'avait pas besoin de parler. Ce plan était recouvert de tellement de couleurs que je n'avais plus l'habitude de voir que mes yeux se mirent à me brûler. C'était une carte de Nimps avec une croix dessus. Les deux années qui ont suivi cet anniversaire peu commun, je me suis hâté de former une équipé d'élite en vue de partir sur Nimps voir la suite de ma mission divine. Une armée de plusieurs millions de mes fidèles protègent à présent ma forteresse encore jamais découverte, nous sommes la veille de notre départ je suis accompagné de Yakox, toujours muet après deux ans. Zombheal, notre médecin, Cochef, notre cuisinier, et pour finir Homsa un dresseur de dragon que j'ai trouvé en allant cueillir des verrues un matin. Nous sommes parti de notre domaine de feu pour arriver sur Nimps. Ce monde était un enfer sans nom et les Dieux de ce domaine doivent être sacrément diaboliques. Nous avons marché plusieurs jours sans aucun problème, l'Enderdragon d'Hosma n'attendait aucun ordre pour faire des ravages. Une fois arriver sur le lieu-dit, nous n'avons pas perdu une seule minute pour y installer un camp et se mettre à creuser dans le périmètre indiqué par Tzinnch, c'est au bout de quelques années de fouilles intensives que je suis tombé sur une chose que je ne saurais vraiment décrire. La pièce était jonchée de mousse verte, de la lave coulait de ce mur, au dessus d'un coffre, puis au milieu de la pièce, une cache de feu, faite d'un acier que je n'ai jamais vu. Je pris la fuite vers la surface pour prévenir Yakox et là il se mit à me parler, automatiquement je me suis mis un coup de poing dans le nez pour me réveiller sauf que j'ai saigné quelques minutes puis il continua. - "Maître Xokay, vous avez trouvé l’artefact du Dieu Indigène." Puis il tomba sur le dos, inconscient. Pendant les jours qui suivent, Zombheal et Cochef se sont occupés de Yakox pendant que je cherchais un moyen de récupérer cet artefact afin de le remonter à la surface. Voilà un an que Yakox est dans le coma et je n'ai trouvé aucun moyen, je ne sais même pas ce que fait cette chose, et si c'était un piège pour qu'il récupère sa babiole avant de me tuer ? Quand Yakox c'est réveillé, il m'a dit brièvement que cet objet faisait naître des engeances qui, lorsqu'on les tue, me rendront plus fort et chaque zombie tué fera naître un nouveau sbire dans mon armée du Nether. Puis il s'est essoufflé, une dernière fois avant de rendre l'âme. Nous avons enterré Yakox avant de trouver un moyen de remonter l'artefact sacré, bien décidé de me venger de Tzinnch qui a laissé mourir mon ami. Après plusieurs mois de méditation je me suis mis en quête de trouver un moyen d'agiter les Dieux de ce monte infernal pour qu'il puisse me venir en aide. Fin + Outro : Voilà donc la suite de mon RP comme vous l'aurez compris sera peut être un combat contre Tzinnch ! (*se rend compte que ça n'intéresse que lui*). Si ma demande a touché quelqu'un qui souhaite m'aider à concrétiser mon projet, exprimez vous ! Je précise encore une fois que le spawner trouvé est dans mon cubo et que je l'ai trouvé par hasard. En espérant que ma demande porte ses fruits, merci à toutes et à tous d'avoir lu. Xokay NB : Ce ne sera pas un farm automatique mais un endroit où on rentre avec ses bourses et son glaivre. Je m'y engage.
  3. Introduction Salut l'essentiel est dans le titre mais je développe un peu bien entendu. le but n'est pas de donner une option pour dénigrer les joueurs que l'on aime pas, mais plus de montrer les liens entre les projets et joueurs et aussi (un peu) donner une incentive au joueurs pour échanger entre eux et visiter les projets (:> pour moi l'essence de minefield) Ça nécessiterait peut être une option pour cacher les réputations "inconnu.e" où un onglet à part? Ça pourrait donner accès à des quêtes sur les projets. Mais moi je vois surtout l'intérêt pour faire du rp entre les projets Ça pourrait également être en lien avec les communautés. (L'option que l'on utilise pour les crédits cubo. Pas l'onglet vide du fofo où le gens hein) comment ça marche Dans ma vision des choses ce serait pas une réputation obtenue via quête pnj simplement mais par des interactions entre les joueurs. Vote ? Dirigeant du projet qui gére toute les réputations ? (Vachement lourd mais plus modulable) la réputation ne représenterait pas les relations entre un joueur d'un projet et un autre, mais la connaissance d'un village/communauté d'un joueur en particulier et si il lui as rendu des services. (Comme les villages non joueurs en fait, sauf que c'est juste modulable par les quêtes) Les moyens de monter où baisser la réputation pourrait être multiple. Livrer des ressources rendre des services serait des gains Visiter, se renseigner sur l'histoire du projet, faire des fouilles Rencontrer les membres du projet en rp (où non en fait?) état de guerre entre les deux projets pourrait baisser les réputations des communautés l'une envers l'autre faire des donjons, quêtes du projet participer à des événements avoir un touilleur à salade gain de réputation x1000000 C'est quoi l'intérêt L'intérêt pour les projets, récompenser les personnes qui s'intéresse à l'histoire, qui visitent où échangent avec les membres du projet, mais également pouvoir avoir des interactions roleplay avec d'autres projets en tant que communautés (accords commerciaux, guerres... ) avoir un belle réputation auprès d'un projet que l'ont aime mais dont nous ne sommes pas membre Pour les joueurs plus particulièrement c'est le même que celui des achievement, l’accomplissement de choses avec des récompenses et des barres de progression c'est agréable je crois? il suffit de se poser la question quel est l'intérêt des autres réputations? (envers les villages pnjs je parle) :> toute les réponses ce transposent également ici. Exemple concret (avec une image c'est mieux) Dupond à eu des échanges ( en jeu, mumble, histoire dans une candidature, un projet, post forum... Et j'en passe) roleplay avec un membre du projet/village/communauté de kallanos. Comme celui-ci est désormais connu par les habitants de kallanos. Il gagne de la réputation et passe au grade "unnomdegradepourdirequ'onaungroskiki" Exemple numéro deux Dupond à cette fois fait le donjon de Kherinops, comme c'est un aventurier émérite il a pris le temps de faire quelques fouilles. Paf de la réputation en plus auprès de Kherinops
  4. Tagazok a tous ! Bien qu'une grande partie des RP de Galianör soit présente sur le forum, une bonne partie n'existe que sous forme orale. De plus la chronologie des événements n'est pas toujours bien précise. Alors voilà un récapitulatif des événements RP de Galianör par ordre chronologique. Le calendrier des nains est relativement proche du calendrier impérial, afin de faciliter les échanges, mais ne possède pas le même point de départ. En effet les nains étant présent bien avant la création de l’empire l’an 0 du calendrier runique est fixé à la date du couronnement du premier Roi de la cité originelle des nains soit 1500 ans avant l’instauration de l’empire. Le premier contacte/échange commerciale étant daté du 25 Radévard de l’an 9 du calendrier impérial, ce qui correspond à l’an 1509 du calendrier runique. La Grande Guerre des Titans. An : ? Du calendrier runique. Il y a de cela bien longtemps, existait une race toute puissante, maîtrisant une magie disparue depuis, les Titans. Véritable colosse de roche et de métaux, c’était une espèce pacifique. Mais un jour, une guerre civile éclata ce qu'il eut pour résultat la quasi-extinction de leur espèce. Là, un groupe de Titans survivant mené par Ulther décida de créer un nouveau peuple dans l'espoir de racheter leurs fautes passées. Avec les âmes des Titans disparues, ils insufflèrent la vie aux nains. Fondation de la cité originelle des nains. An : 0 du calendrier runique. Les Titans apprirent tout ce qu'ils savaient aux nains, faits à ce moment-là de pierre. Ulther légat la Hanche des Titans au peuple nain pour garder un lien magique et physique entre eux. Puis, une fois leurs missions accomplies, ils quittèrent le monde matériel pour fusionner avec l'énergie du cosmos. Le premier roi nain de la lignée des Branazril (Royaume d'argent en langue commune) fut couronné. La Grande Guerre Gobeline. An 900 du calendrier runique. Bien des temps ont passé depuis le départ des Titans et la cité des nains prospérait. Mais un autre peuple souterrain entra en conflit avec les nains. Les affrontements furent d'une extrême violence, mais malgré les efforts des nains, les gobelins parvinrent à briser la Hanche des Titans rompant ainsi le lien magique qui les liaient. Les nains perdirent alors leurs formes de pierre et devinrent faits de sang et de chaire. Contraint d'abandonner leurs cités, le peuple nain partit très loin et se sépara en plusieurs groupes formant d'autres cités naines dans le monde. Oubliant ainsi peu à peu l'art de la magie runique et du lieu de cette cité. De plus la lignée royale fut perdue peu après. La fondation de Galianör. An 1400 du calendrier runique.Bien des lunes ont passé depuis la perte de la cité originelle. Aucun nain n'a posé les pieds dans les régions depuis la Grande Guerre. Mais un jour, un jeune nain venu des mines du nord se lança dans le fougueux projet de créer sa propre mine. Après bien des aventures, ce nain, du nom de Galaoud, décida de fonder sa cité dans les montagnes que les nains disaient autres fois qu'elle apportait le malheur. Galaoud le bâtisseur. An 1450 du calendrier runique. Après bien des années de travail, la mine, devenue une véritable cité, voyait des nains affluer du monde entier pour y venir trouver richesse et gloire. Bien que relativement sobre la cité possédait déjà des salles d'habitations, des salles de marchés et une mine où les joyaux et l'or coulaient à flots. Galaoud fut alors nommé gouverneur de la cité. La Hanche des Titans. An 1452 du calendrier runique. Peu après la création de la grande salle des piliers, un groupe de nain trouva en creusant les fragments brisés de la Hanche ainsi que des parchemins et des cristaux de magie runique datant de l'âge des titans. Les nains comprirent alors que Galianör se situait à l'emplacement de la cité originel. Un groupe d'érudits étudièrent longuement les parchemins, puis parvinrent à lire les cristaux. Après bien des années, ce groupe, qui se renomma "les Hauts Sages", parvinrent à ré-assembler les fragments de la Hanche. La lumière des Titans rayonna de nouveau dans la cité rétablissant ainsi le lien magique longtemps coupé. Grâce à cet exploit, les nains commencèrent à renouer des liens avec l'art ancestral de la magie. Premier contact avec l'empire : An 1509 du calendrier runique Fondation de Kil'nura : An 1523 du calendrier runique. Au nom de Garaz-Dûk, Thorvald vint proposer au peuple de Galianör la formation d'une nation naine qui, unie, serait capable de s'affirmer face au monde : Kil'Nura. Un changement de régime. An 1531 du calendrier runique. Le temps passé et les nains de Galianör, devenant de plus en plus puissants, estimèrent que la politique du gouverneur Galaoud était obsolète. Ainsi, une révolte éclata, Galaoud quitta le gouvernement et un nouveau gouverneur fut mis en place. Mais Tragicz ne parvint pas à calmer la population et un autre gouverneur prit sa succession peu après. Ainsi Bahamut dut endosser le rôle de gouverneur. Les travaux reprirent pour une courte durée... La colonie. An 1534 du calendrier runique. Galianör devenant de plus en plus importante décida de fonder une colonie sur des terres éloignées en unissant ses forces à celle d'une cité naine voisine Garaz-Dûk. Galaoud prit la tête du détachement galéör ayant pour but la supervision des travaux. Il quitta donc la cité. Le déclin. Bien que le gouverneur en place tentât tant bien que mal de satisfaire les demandes du peuple, un runiste du nom de Zilgurax fut banni des Hautes Sages, car jugé trop extrême dans ses méthodes. Animé par un esprit de vengeance, il lança une malédiction sur les terres environnant Galianör les rendant stériles. Dans le but d'atteindre la Hanche. Seul le retour d'un Branazril lèverait le maléfice, sachant pertinemment que la lignée était perdue depuis longtemps. Les récoltes des villages humains avoisinant Galianör furent perdues ce qui plongea la ville dans une immense famine. Ce qui força les Galéör à quitter la ville vers une nouvelle colonie naine du nom d'Ultharik, Garaz-Dûk rencontrant également de grands soucis. Bahamut disparut lors de ces événements. Une petite partie des guerriers et mages nains restèrent afin de protéger la Hanche en attendant que le maléfice finisse par s'estomper. Le commandement fut légué à LetharGik qui devint gouverneur de la ville et chargé de la sécurité de la Hanche. Après le départ la Hanche sombra dans un profond "sommeil" . Le grand exode. La grande marche était lancée. Après avoir jeté un dernier regard sur les terres de Galianör le peuple des nains se mit en marche vers Ultharik. Traversant les terres moribondes de la cité les milliers de nains, femmes et enfants marchaient en laissant une vie entière de travail. Mais lorsqu'ils furent proches du but, une attaque d'orc rapide et sanglante eut lieu. Beaucoup de nains furent tués lors de l'attaque. Pendant le voyage, l'ordre des Hauts Sages se mit en quête afin de trouver un moyen de rompre le maléfice. L’héritier du royaume d'argent. Quelques années se déroulèrent depuis le grand exode, la vie commençait a reprendre peu à peu son cours. Jusqu’à ce que l'un des Hauts Sages fit une découverte inespérée, la lignée du royaume d'argent était toujours en vie. Étant sans famille depuis la disparition de sa mère le jeune nain était le seul espoir que le conseil avait. Ils décidèrent de l'inclure dans l'ordre sans révéler qui il était vraiment en attendant sa majorité (60 ans chez les nains). Ils décidèrent de lui apprendre les arts de la magie runique. Mais un groupuscule de sages s’était fixé comme objectif d'utiliser l'héritier pour accéder à la régence de Galianör. Des origines perdues. Le jour ou la majorité du jeune nain arriva. Les sages apprirent la nouvelle au jeune nain qui sentit qu'il se tramait quelque chose derrière cette histoire. Les Sages enfermèrent le jeune nain jusqu’à ce qu'il décide de leur obéir. Heureusement, son tuteur trahit l'ordre et fit s'échapper l'héritier. Il lui confia 2 pierres runiques, une hache, une carte et une lettre signée. Son tuteur entretenait une correspondance avec LetharGik qui lui permettait de le tenir au parfum des actions de l'ordre. Avant de quitter Ultharik, le jeune nain décida de monter une compagnie visant à reprendre Galianör. Dans cette compagnie, on y trouvait quelques figures qui allés marqué l'histoire nanesque pour longtemps. Un nain nommé Balazur, grand ami du jeune nain, Vardoc un nain expert en commerce et une vingtaine d'autres nains. Avant de partir, le jeune nain prit pour nom Ankorkibil Branazril afin de rompre avec l'ordre. La compagnie d'argent. La compagnie entama son long voyage vers Galianör. Elle dut braver bon nombre de danger avant de parvenir au but. Du côté de la garde restée en place, les ruinistes ressentirent un pic de magie venant de la Hanche. Le retour. La compagnie arriva, après bien des périples, devant les portes closes de la cité. Des gardes firent entre la compagnie et très vite Ankorkibil rencontra LetharGik. Ils échangèrent les lettres que le vieux maître leur avait envoyées et se rendirent devant la hanche des titans. Là, elle sortit subitement de son long sommeil, soudain la lumière revint de la salle. C'est alors que les ruinistes sentirent le poids de la malédiction s'effacer sur la cité. La reprise. An 1554 du calendrier runique. La rumeur du retour de la lignée du royaume d'argent s'est vite rependue. Galianör dut très vite faire face à l’afflux de nain, autrefois apatride, revenu dans leurs villes. Hélasse après une longe inactivité la ville n’était plus apte à accueillir tous ces nains. Ainsi un nouveau gouvernement fut formé provisoirement pour lancer une très grande campagne de rénovation afin de réhabiliter dans un premier temps les zones d'habitation ainsi que les salles vitales de la ville. LetharGik endossa le rôle de gouverneur dans un but d'assurer une transition lente vers Ankorkibiln ne connaissant pas les subtilités du métier. Le jeune nain endossa le rôle grand chef des rénovations, Balazur endossa le rôle de ministre des armées, Vardoc du commerce et une des plus vieilles rustines endossa le rôle de ministre du Culte. Le grand chantier. Les nains firent venir des convois de nourriture venus de petits villages humains de la région. Les contremaîtres Galéors et ulthars ne lancèrent le plus vite que possible les travaux de réhabilitation. Très vite les salles vitales pour la cité furent de nouveau habitables ou en état de fonctionner. Il fallut 5 années de chantier pour que la réhabilitation de la cité fût achevée. Cependant la nouvelle tait arrivé jusqu'aux oreilles de Zilgurax qui décida de changer de méthode et d'opter pour une méthode plus volante. De son côté Ankorkibil commença ses recherches sur les anciennes pratiques magiques. Le couronnement. An 1565 du calendrier runique. Lorsque la ville fut enfin prête à reprendre, son activité LethargGik jugea bon d'abdiquer en faveur d'Ankorkibil. Ankorkibil Branazril fut couronné roi de Galianör et une grande fête fut organisée pour célébrer l'occasion. Mais les réjouissances furent vite gâchées par les prédictions d'un oracle. Il prédit qu'une grande ombre s'abattra bientôt sur la cité mère venant réclamer la hanche. La guerre de la graine monde. An 1593 du calendrier runique. La modernisation. Daté d'aujourd'hui 12/10/2018 : 1703 du calendrier runique. Jamais le royaume n'a été aussi prospère et aussi puissant. L'or coule des mines comme la bière coule de son tonneau. Le Roi lança deux grandes campagnes visant à moderniser l'industrie et la science des nains. Il fit construire la grande académie royale visant à recueillir la totalité du savoir des nains et d'y mener toutes les expériences magique et scientifique des maîtres des runes. Grâce aux connaissances magiques recouvrées et au savoir de l'ingénierie naine, les nains réalisèrent l'ultime alliance de la magie et de la science pour créer des compagnons forts utiles. Grâce à eux, la mine et les forges purent être modernisées ainsi que toute la cité de Galianör. De nouvelles armes purent être mise au point afin d'assurer la défende et la sécurité des frontières avec le Dominion. Le cœur de la montagne : Lors du creusage d’une nouvelle mine, les nains découvrirent ce qu’ils appelèrent le cœur de la montagne. Un antique et immense cristal, source de connaissance et de magie que seule la hanche peut surpasser. L’ombre.... à suivre
  5. Hellow ! Ce sujet sera bref et sera un petit listing des choses à savoir si vous voulez mentionner Grabah dans vos Rps : IMPORTANT : - Grabah n'est pas connue des citoyens et autorités de l'Empire, elle est une cité cachée et figée dans le temps. - Le site est tout de même connu comme étant le désert du temps et est un site de fouille où archéologues et pilleurs recherchent Grabah. La ville référente est donc Larkéo. - Personne n'a encore découvert la cité (sauf exceptions que sont certains joueurs membres non-natifs de Grabah, c'est tout.). La cité est et restera cachée aux yeux du monde pendant encore un moment. - Le nom même de Grabah peut néanmoins être évoqué mais seulement comme étant une ville de légende. Les recherches archéologues faites dans le désert du temps ont permis de trouver que la cité a belle et bien existé (personne ne sait qu'elle existe encore aujourd'hui). - Le creepstianisme, religion de Grabah, peut être évoqué sans soucis. La ville a disparu mais pas ses croyances qui ont survécu au temps et continuent d'être revendiquées (parfois sous d'autres noms) dans certaines contrées. Voir ce lien : Cohérence, Rp et Jeu : Nous sommes conscients qu'avec beaucoup de choses entreprises, le projet bafoue les lignes au dessus (Souk et commerçants, Banque, Jeux Minefieldiens, ville nommée et visible depuis la carto ou par dessus les dunes etc). Néanmoins, il a toujours été question de cela dans le rp de la ville. Les incohérences relèvent plus d'un soucis de gameplay : - En effet, il est bien plus pratique d'avoir les commerçants au centre de la ville (autant pour nous que les dits-commerçants). - Les passages secrets ne sont pas finis pour rendre la ville complètement secrète (elle ne pourra plus jamais être inaccessible comme nous le voulions à la base à cause des Elytras). - A terme, la banque ne donnera sur la ville intérieure que via un passage secret. - Pour un soucis administratif (section forum et carto), la zone s'appelle Grabah mais devrait s'appeler Désert du temps et Larkéo. - Nous considérons les Jeux Minefieldiens comme une manière de présenter aux joueurs notre travail et non comme un événement RP, c'est pour cela que durant cette période tout le monde s'incruste dans la ville. D'un point de vue rp, c'est impossible. En conclusion : Si vous voulez être le plus cohérent dans vos rps, VOUS NE POUVEZ PAS (sauf exceptions) connaître la ville de Grabah, intérieure des dunes. Vous pouvez donc mentionner le désert du temps, Larkéo, la banque GreenGold mais PAS Grabah (ou seulement comme une légende/un mythe). Nous ne sommes pas fermés (et même plutôt ouverts d'ailleurs !) à créer des exceptions dans notre roleplay pour que certains joueurs aient accès à la cité mais il faudra venir nous en parler pour construire cela ensemble.
  6. Bonjour/Bonsoir à tous ! Mon nom est NicoKing60 et je joue à Minecraft depuis la 1.3.2 (légalement, en réalité j'ai vraiment commencé de manière """illégale""" en beta 1.8 mais chuuuuut c'est un secret ) grand passionné de création, d'aventure épique et de détente au bord d'un lac en train de boire un verre d'Oasis Tropicale, j'ai 20 ans, actuellement en formation Designer Web, et je connais Minecraft grâce à notre bien-aimé TheFantasio974 ^^ J'ai déjà joué sur un vieux serveur semi-RP qui s'appelait TheCraft.fr, oui je balance le nom sans problème puisque de toute façon le serveur est mort à cause d'un horrible bug mais moi-même je ne sais pas la cause exacte, cela s'est produit il y a déjà pas mal de temps, et je peux vous dire que cette époque me manque terriblement, alors c'est pour cela que je viens sur Minefield.fr, pour retrouver le gout de jouer à Minecraft en multi sans passer par ces fichus serveurs mini-jeux que je déteste parce que ça enlève tout l'intérêt principal de Minecraft ! Enfin bref, j’étais censé être sur Minefield depuis longtemps mais je n'ai pas pu à ce moment-là et j'ai complètement oublié Minecraft depuis, jusqu'à ce jour où la nostalgie à pris le dessus. Cher Minefieldiens, Chère Minefieldiennes, aujourd'hui me voilà, pas pour uniquement passer du temps à faire de vulgaire tour en cobble où a spamé le chat de "c parou azure", je viens pour contribuer à ce serveur, y poser ma pierre fondatrice d'un nouvelle empire de gloire et de prospérité, les serveurs RP ont été délaissé au profit de ces satanés serveurs multijoueur de kikoo lol de mer(calme toi), je compte bien montrer au monde minecraftien entier la véritable valeur des serveurs RP !!! Enfin bon... Encore faudrait-il que je n'aie pas la flemme de le faire ;p Sur-ce voici ma présentation RP : Et voilà ! On se retrouve bientôt en jeu ^^ Je ne sais pas si je vais me connecter ce soir, mais je serai généralement connecter sur le serveur tout les jours au soirs, le vendredi c 'est possible que je me connecte la journée mais le week-end je ne pourrai pas ! A bientôt
  7. Bonsoir, Suite à quelques problèmes de mise en page du RP lors de la signature du bouquin minecraft, j'ai décidé de le réécrire ici. Veuillez bien m'excuser pour le dérangement et je vous souhaite une très bonne lecture ^^ Cordialement, Ender. PS: Veuillez bien une fois de plus m'excuser mais cette fois-ci pour les fautes d'orthographes, j'ai dû le réécrire assez vite avec une relecture une écaille incomplète pour être sûr d'être dans les temps ^^
  8. Candidature Citoyenne de Chopine Enfin! J'ai enfin trouvé le courage et la motivation pour écrire un texte! Je vous présente ma candidature Citoyenne! Bonne lecture. Les liens très cool : - présentation -Candidature Villageoise -Candidature Commerçante Présentation IRL : Je m’appelle Baptiste, j’ai 18 ans, J'aime la musique, la nature, les animaux (surtout les volatiles) et les gens. A part Minefield, je joue à Ovewatch avec mon ami d'enfance (certains le connaissent), je joue aussi à Heroes & Generals avec les freiwaldi. Et pour la suite vous pouvez voir sur mon steam. Minefield jusqu’à présent : Je suis longue-barbe de Galianör, j’aide à creuser, je feuille des arbres et je finance le projet. Dernièrement, j’ai obtenu ma licence commerçante, j’en ai donc profité pour me construire un farm, il est situé dans l’end de Nimps, Je passe mon temps à farmer mes p’tits trucs de bûcherons. Et je passe aussi la plupart de mon temps sur mumble, à "apporter la bonne humeur" comme dit Coco. Quelque screens: Voici ce que je fais sur Minefield Motivations : Je voudrais être Citoyen pour avoir accès à un commerce et une habitation en capitale. RP : Dans les pensées d'un Nain saoul Bière, c’est le mot que j’ai entendu la première fois que je suis venu ici, c’est le mot que j’entends tout le temps maintenant, c’est le mot qui m’a fait changer, qui a traversé ma vie. Maintenant, je passe malencontreusement dans les tavernes, à penser à mon passé, et aujourd’hui c'est dans dans celle-ci. Mes deux parents sont morts, je suis le seul être vivant de la famille Barbebière. Ils m’ont tous deux légué une « passion » chacun. Mon père s’appelait Gaston, il passait son temps dans la forêt, à couper du bois, en sifflotant des airs dont je me souviens encore. Il m’a transmis sa passion, la passion de la forêt, peu commune comme passion pour un Nain, mais ma famille à tout le temps vécu en forêt, et non dans des grottes. Mais j’aime aussi l’ambiance lugubre et solitaire des cavernes, je m’y balade souvent. Et maintenant, c’est moi qui passe la plupart de mon temps dans la forêt, à siffloter les mêmes airs que mon père et à faire tourner le commerce du bois comme je le peux. Et quand mon père n’était pas dans la forêt en train de couper du bois, il passait son temps dans la taverne de sa femme, à boire des litres et des litres de bière avec ses amis alcooliques. Quelle coïncidence avec notre nom de famille et mon prénom. Mon père est mort d’une overdose un soir, lorsque ma mère, la patronne de la taverne, organisait un concours de beuverie. Ce soir-là, j’étais derrière notre cabane, qui se situait à quelques vingtaines d’arbres du village, j’étais en train de polir la hache que mon père m’avait offerte le jour où il avait rasé une forêt entière. Ma mère était sur le chemin du retour, je ne l’avais jamais vu dans cet état, elle marchait lentement tout en pleurant, je me suis avancé vers elle, puis elle m’a dit la chose qui a chamboulé notre vie : « Chopine, ton père est mort. ». C’est après cela que ma mère, lassée de ne plus voir son amour qu’elle avait rencontré durant son enfance et qu’elle avait tant chérie, mise fin à ses jours, oubliant qu’elle avait toujours son fils pour la soutenir. J’ai passé quelque temps dans la dépression totale, à boire comme mon père, comme un alcoolique, mais j’ai pris le dessus grâce à quelqu’un de spéciale. Un jour, cette personne toqua à ma porte, ça n’était pas arrivé depuis un bon bout de temps, et ça faisait longtemps que je n’avais vu personne, j’ai pris le courage de me lever et d’aller ouvrir cette porte grinçante. Ma réaction quand je l’ai vu était « sublime » selon lui, je n’avais jamais vu une créature pareil. Il s’est présenté en me disant : "Bonjour inconnu, je me nomme Gulgho, depuis quelques jours je t’observe depuis les bois, et je vois que tu as une encore plus mauvaise mise que ce que je m’imaginais ! Oh ! Est-ce que c’est parce que c’est la première fois que tu vois un homme hibou ? Ahah ! Si c’est ça, je m’excuse d’avance ! Tu vois, je suis un aventurier, je connais moult choses sur ce monde, mais je n’aime pas m’aventurer sans compagnie, et je vois que cette solitude en toi te rend bien triste, aime-tu voyager, humble Nain ?" Cette créature m’avait rendu ma raison de vivre ! Cet hibou resta quelque jour chez moi avant de partir. Je lui ai expliqué la raison de cette solitude, je lui ai aussi expliqué ce que faisaient mes parents, et ce qu’ils m’ont légué. Je lui ai montré ma hache, et je me suis remis à bûcheronner. Toute cette passion s’était enfouie depuis des mois, sous mes pensées négatives, ça m’avait rendu le sourire. Un soir, lorsque nous mangions, il lança la conversation : - je connais un endroit qui est sûrement fait pour toi, où tu te sentirais bien, avec une nouvelle famille, de nouveaux amis, un nouvel horizon. -C’est vrai que j’aimerais ça, ça me changerait les idées, comment s’appelle cet endroit ? -Cet endroit se trouve très loin, mais il y a des gens comme toi là-bas, c’est pour ça que j’ai pensé que tu t’y sentirais bien. C’est la cité Naine de Galianör, elle se trouve sur le territoire de l’empire Minefieldien. La majeure partie de la cité se trouve en intérieur, dans des cavernes creusées par les Nains eux-mêmes ! Mais il y a aussi à l’extérieur, une grande forêt très différente de celle-ci. Les Nains, là-bas, se feront un plaisir de t’accueillir parmi eux. C’est à cet instant que j’ai pris la décision qui a tout changé, je suis partie de chez moi pour arriver là où je suis actuellement, à Galianör, partir de cet endroit m’a fait plus de bien que ce que je m’imaginais. Le voyage a duré six jours, Gulgho m’agrippait avec ses pattes pour voyager, voler est une bonne sensation, j’aimerais recommencer. Quand nous sommes arrivés, j’étais déjà impressionné par cette gueule de dragon qui était en fait l’entrée de la cité, peu commun comme entrée. Gulgho me raconta qu’il restait un bon bout de temps sur le territoire de l’empire, des affaires d’hibou qu’il m’a dit. Il en profita pour m’accompagner dans la taverne de cette grande cité, pour boire un coup avant de se dire au revoir. J’étais assis sur le même tabouret qu’actuellement. Depuis quelque temps maintenant, je suis une longue barbe de Galianör, c’est un titre réservé uniquement aux Nains les plus investis dans la cité, j’étais très fier de moi durant la cérémonie, je le suis tout autant maintenant. Ma candidature commerçante a été acceptée il y a peu aussi, associer l’argent à sa passion est une bonne chose, et une chose rentable ! Mais comme tout le monde me le dit et le répète, ce serait encore plus rentable si j’étais citoyen, je pourrais avoir un commerce à Stendel, la capitale, et même y avoir une maison ! C’est décidé, je me lève de ce vieux tabouret puant mes fesses, et je vais écrire ma lettre de candidature citoyenne ! Remerciements : Y'a pas forcément d'ordre de préférence, je tiens à le souligner. xD Zayhr: quel bg (jtm pol<3) Mon ami russe que j'adore! Diooooooooo: It was you, Dio! the king of galianör, toi et tes plans de feuillage xD <3 Poli: Mon mouton préféré <3 c'est toi qui m'a aceuillis ici sur Minefield, je t'en remercie! Duboys: mon ptit suiss préféré xD sans lui on aurais pas grand chose.. Oumar: Mon papy bûcheron C'est lui qui m'a comme transmis la passion du métier de bûcheron, merci ! Coco: ce méchant est quand même super sympas Nono: ton beau visage je l'aime tout les jours. Ewena: ça va et toi? Poulpek: parce-que je veux un long plussoiement Penpen: crayoncrayon <3 Wendy: Tu m'a appris à ne pas faire du thé Ghideon: Ta tête! JR: T vraiment bg, tu me fais un burger? <3 Toto: Coucou mon beau seigneur des elfes <3 Shrui: Parce-que t'es encore dans la neige xDD Madgi: Le plus beau des poisson (dragon?) Glandu: parce-que sa voix me berce chaque nuit <3 BofLOL: Mon fanboy de twitter Falcar: Le plus beau placard de MF <3 Gibbon: Mon Gibbon que j'ai oublié désolé <3 Mais c'est vrai que tu imite suuuuper bien le gars bourré! Des barres! xD Dynna: Le poto pirate <3 'fin bref, toute ces gens qui sont là tout les jours et qui me font sourrir et rire et pleurer de rire J'vous aime tous <3 Si je t'oublie dit le moi :')
  9. Voici une première partie du RolePlay de Crytalis. D'autres parties viendrons par la suite! Bonne lecture! -Chroniques de Crystalis- Les premières traces de Crystalis remontent aux premiers temps du monde de Nimps. Quand les mages eurent ouvert le portail, de nombreux aventuriers s’y ruèrent, principalement pour ses ressources, et son caractère libre, sans aucune ville ni royaume quelconque. Parmi ces colons, un certain Fabien, qui servait alors une corporation de farmeurs eu l’envie de créer lui même son projet. Il explora alors les terres inconnues et commença à construire seul, ce qui deviendrait un jour la plus grande ville de Nimps. Très vite, son frère et d’autres amis le rejoinrent, et la ville commença à prendre forme. Les sous-sols Nimpsiens étant riches en minerais, la ville y forma son industrie, exportant les ressources minières, ainsi que les précieuses boules de Slim, alors très recherchées. Dans son expansion, la ville se dota d’une grande mairie, de murailles, d’un quartier résidentiel... L’architecture étant alors celle la plus rependue de l’époque, à base de bois. Le nom de la ville, quant à lui, est dû à un mystérieux Cristal, aux dimensions énormes, découvert dans la terre, lors du forage d’un nouveau puits de mine. Partie première : Partie seconde : Merci d'avoir lu! Ne pas poster sur ce topic, pour tout commentaire, veuillez le faire sur le topic a flood!
  10. Hello bande de gens. Tient ? Ciel se remet à faire du Rp ? comment ca encore une histoire ? et bin non ! je lance ma série de ... FLASH RP ! Comme son nom l'indique, c'est flash, cours, mais teinter d'une tentative à chaque parutions d'un concentré d'émotion, d'épicness, d'amour, ou de tristesse ? Sans tarder : le Premier Episode ! (qui risque d'être aussi régulier qu'un passage de d'ours polaire à paris) I Belle à se damner : Je la retrouve dans la foret, nous nous y sommes déjà rencontré, nous connaissons chacun l’endroit. Une douce brise nous balaie le visage, faisant voler nos cheveux au gré du vent sur nos vêtements étincelants. Elle comme moi sommes vêtu de nos plus beaux atours. Nous nous fixons un instant la joie au visage de nous retrouver. J’attendais cela depuis si longtemps mais jamais mes parents ne l’avait autorisé, trouvant cela folie nous devions nous retrouver en cachette, à la face cachée du monde. Un dernier battement de cil nous accorde et nous nous prenons dans nos bras. Notre étreinte dureras jusqu’au crépuscule, lorsque qu’enfin dans un dernier élan, à bout de souffle elle m’achèvera. Au point du jour elle se relèvera, mais je resterai au sol froid, il ne reste déjà plus qu’un mince filet rouge qui perle de mon pourpoint d’acier, passé d’une lame dans mon armure. Apeluche petit fouineur !
  11. Cette candidature a été menée en collaboration par Gibbon, Glandudu, Kalendrack et Shrui au nom des quatre projets qu’ils représentent. Introduction Animés par l'idée de créer une zone plus agréable, cohérente et RP entre nos projets, nous vous soumettons aujourd'hui le projet de création d'une grande mer au Nord-Est de Stendel, située entre les rivages ensablés de Grabah et les falaises d'Âtrespoir. S'étend actuellement dans ces contrées un affreux marécage, issus des changements de biomes, qui ne fait pas sens au milieux des différents biomes de la région. De plus, cette bande de terre disparate n'est propice à aucun projet, car trop proche des différentes villes de la région. Elle sert actuellement de zone tampon où personne ne met les pieds et présente globalement peu d'intérêt pour la zone et pour Stendel. La création d'une mer, outre la logique de restauration d'une cohérence géographique qui nous tient à coeur, répond à un impératif RP : l'accessibilité des ports des différents projets et la possibilité d'une circulation maritime. Avouons enfin qu'il est plus agréable de contempler l'horizon infini de la mer au bord des dunes de Grabah, qu'un cauchemardesque marécage. Comme nous ne voulons pas faire les choses à moitié, nous proposons de nous attaquer aux autres incohérences de la région en transformant le petit désert inhabité à l'Est de l'hypothétique future mer, pour correspondre aux biomes adjacents. Enfin, nous profitons de cette première demande pour annoncer notre volonté de nous attaquer à TOUTE la zone puisque nous aimerions améliorer les bords et le coin de la carte, de Riannon à Kel’Daer en proposant une transition rp et naturelle, de la prairie à la montagne. C’est pour nous une manière d’expliciter nos projets futurs et de montrer aux joueurs du serveur que ce n’est pas forcément le bon moment pour venir poser sa villa secondaire dans les parages (enfin bon, vu le terrain actuel, ça paraissait assez évident). Avancements respectifs Pour vous montrer que nous avançons tout de même sur nos projets, que nous ne nous sommes pas tourné les pouces et que cette demande s’inscrit dans une grande démarche d’amélioration de la zone, voici pas mal de réalisations qui démontrent de notre intérêt pour le paysage global du territoire environnant et de l’avancée de nos projets dans ce sens : - Âtrespoir - - Grabah - - Ny’Heter - - Kel’Daer - Accords des projets alentours Arche du Dernier espoir : Fiche technique du projet Nom du projet : La Mer Hazard et la Montagne Noire Travaux (cf suite pour plus de détail) : Les travaux suivront très certainement ce calendrier : La mer Hazard sera la priorité pour bénéficier aux quatre projets. Le chantier comprendra la construction de la mer, de l’île au centre de cette dernière, de la faille sous marine, des diverses côtes, détroits et ports et enfin la forêt qui sera une zone tampon entre le biome neige de Kel’Daer et la mer Hazard. Le plateau et la forêt des statues (zone entre Kel’Daer et Riannon) permettront de créer une transition plus fine entre Kel’Daer, Riannon et Grabah. La montagne Noire sera le point final de ce chantier et comblera le coin de la carte. Nous nous gardons la possibilité de changer cette temporalité de chantier mais elle nous paraît la plus probable et logique pour ces travaux. Hauteur : de 0 à 256 Objectif : Décoration / Embellissement / Terraforming / Constructions rp Représentants au sein des projets pour ce vaste chantier : Kalendrack (Âtrespoir) Gibbon_Boy (Grabah) Shrui (Kel'Daer) Glandudu (Ny’Heter) Autres Participants : Choiade, Oumar, Paresseukid, Myrns, Coloneljambon, Darkalne, Jheascy, Maaverick, Dynnasty, Pixiox, Vulgus47, et d’autres... Localisation : Le projet à proximité de nos quatre projets et harmonisera ce côté de la carte. Nous avons la volonté de ne pas créer un projet en tant que tel. Une fois finie, la zone ne sera pas délimitée et seuls les points d’intérêt figureront sur la carto. Ainsi, nous n’excluons pas la possibilité à un futur voisin de venir s’installer mais nous serons très vigilants à comment il souhaite s’implanter sur la mer Hazard ou la montagne Noire. Les futurs points d’intérêts seront les suivants (plus de détails à la suite de la demande) : Mer Hazard Montagne Noire Ile Solune Faille de Sombre Hazard Forêt des statues Plateau de l’envol Larkéo Détroit de l’Ether - En images - - Les deux projets plus détaillés - - La Mer Hazard - Introduction La Mer Hazard est le point de départ de notre réflexion globale. A l’origine, une idée de Kalendrack, elle a par la suite été alimentée par les membres des projets alentours. Nous étions tous unanimes sur le devenir du marais entre nos projets, il devait disparaître au profit d’une zone plus cohérente, plus rp et tout simplement plus belle. Le chantier ne s’arrêtera cependant à la simple création d’une mer, toutes les côtes des projets seront impactées et subiront un renouveau esthétique conséquent. Les ports qui donneront sur cette mer seront construits ou améliorés. Une île en forme de demi-lune sera construite au centre de la mer. La faille de Sombre Hazard qui sépare Kel’Daer de Grabah s’étendra en sous-marin dans la mer Hazard. La mer Hazard sera une mer assez différente des autres. A cause de la contamination de la faille Sombre Hazard, la mer sera impactée par les émanations maléfiques de ce lieu. Autour de la faille sous marine, de nombreuses algues vertes et créatures sous marines seront construites. Le biome le long de la faille sera de type marécageux pour avoir deux couleurs d’eaux différentes et conserver une trace de l’ancien biome. L’idée est de construire une grande zone cohérente entre les quatre projets qui sera à la fois belle et rp, car nombre de nos histoires prendront place dans ce nouvel environnement maritime. Travaux Suppression du marais entre Grabah, Kel'Daer, Ny'Heter et Âtrespoir et changement de biome en océan Suppression du désert entre Âtrespoir / Potencie et Kel’Daer et changement de biome en océan Création d'une mer en place du marais comportant une île de taille moyenne en forme de demi-lune. Création de ruines et d’un village de rescapés sur l’île centrale. Création d’un détroit rocheux entre Âtrespoir et Ny’Heter Amélioration de toutes les côtes et ports donnant sur la mer Hazard Création d’une forêt “tampon” entre Kel’Daer et la mer Hazard Création d’une faille sous marine serpentant dans les profondeurs de la Mer Hazard en prolongement de la faille Sombre Hazard ainsi qu’une faune et flore adaptée. Construction de bateaux sur la mer Références pour ce projet Le premier grand projet de terraforming de mer à être lancé par un joueur a été “La Grande Mer” de Carlyto. Depuis, beaucoup de mers décoratives ont vu le jour. La mer Hazard s’inscrit dans la lignée de ces projets. Nous souhaitons nous inspirer de ces belles réalisations pour proposer un projet cohérent et plein de détails. Futures constructions et créations Ports Epaves, dans le détroit, au fond de l'eau, moitié en haut de la faille, moitié au fond Ile et ses ruines, son village de rescapés, ruines en sandstone dans un paysage marécageux Faille sous marine, point chaud au fond, prendre en exemple la faille de Nixe (Dominion) Faune et Flore faille (algues vertes, slimes géants, crabes verts, etc) ROLEPLAY - Recueil de nouvelles sur la Mer Hazard - La Montagne Noire - Introduction La Montagne Noire est un projet qui a pour but d’améliorer le coin de la carte de Stendel, trop étroit pour accueillir un jour un projet, qui, de plus, pourrait aller dans un sens opposé aux aspirations RP de Kel’Daer (isolement, peur, etc). La zone de travail comprendra tout le territoire entre Riannon, Kel’Daer, Grabah et les bords de la carte de Stendel. Nous voulons créer trois ambiances dans ce périmètre : Un prairie/plateau entre Riannon, Grabah et Kel’Daer Une forêt au nord de Kel’Daer, dans le passage étroit entre la citadelle et le bord de carte : la forêt des statues La montagne Noire qui prendra place dans le bord de carte. La forêt des statues et le plateau de l’envol seront séparés par le prolongement de la faille Sombre Hazard. Un vrai travail sera fait au niveau des transitions entre les différents biomes. Un plateau sera créé entre le désert et la prairie, la faille traversera le plateau pour séparer la forêt de la prarie. Des arbres cloisonneront la prairie pour empêcher le regard vers le “hors-carte” et garder ainsi la cohérence globale de la zone. Un travail fin sera fait en lien avec la modération pour travailler autour de Riannon. La forêt sera conçue comme une frontière naturelle entre le plateau et Kel’Daer et la Montagne Noire. Elle sera un lieu RP qui expliquera pourquoi les démons, commes les humains ne peuvent passer par ce côté de la citadelle. La Montagne Noire finira, quant à elle, le terraforming global de la carte avec un point haut infranchissable pour finir la carte. Elle accueillera des mines abandonnées par les Houndaers et envahies par les démons. Cette partie du projet nous permet de proposer une alternative rp et cohérente pour tout ce bord enclavé de la carte. Nous nous approprions ce coin désolé avec nos rps respectifs et en renforçant celui en place par l’intermédiaire de Riannon. Travaux Suppression des diverses biomes (marais, plaine, etc) et création d’un dégradé topographique cohérent, de Riannon (plaine) au coin de la carte (montagne) Création d’une forêt derrière la citadelle de Kel’Daer en séparation de la plaine et de la montagne à créer. Création d’un plateau entre le désert de Grabah et la plaine de Riannon. Création de bâtiments Riannonais sur le plateau. Création d’une montagne dans le coin de la map truffée de mines abandonnées. Prolongement de la faille Sombre Hazard comme frontière entre la forêt des statues et le plateau de l’envol. Références pour ce projet Comme la mer Hazard, le projet s’inspire beaucoup de projets réalisés sur Minefield. Nombre de montagnes plus jolies les unes que les autres ont été faites sur le serveur et nous aimerions poursuivre dans cette voie en nous inspirant de ces dernières. Futures constructions et créations ROLEPLAY - Recueil de nouvelles sur la montagne Noire Merci aux courageux qui auront lu jusqu'au bout. Nous comptons sur votre soutien.
  12. Journal d’ackashi. Chapitre 1 : Un départ. « La vie est longue et je veux la vivre pleinement, pas bloqué sur ce maudit dirigeable à la con ! » Cette phrase, je l’ai prononcée il y a six ans, en pleine adolescence, à mes parents. Nous étions alors sur le Vellaciella, notre dirigeable, et suite à une violente insubordination de ma part, refusant d’aller chercher le charbon pour alimenter la chaudière, je décidais de quitter la demeure familiale qui m’avait vu naître sur Nabes. Agé d’à peine douze ans, complètement fou, j’ai erré dans divers mondes en prenant de nombreuses identités. Que se soit mon vrai nom auprès d’anciens amis, celui de personnes de mon entourage ou bien ceux qui me furent attribués par les habitants que je rencontrais au cours de mon voyage. C’est notamment grâce à ces rencontres que j’ai pu découvrir tous les arts du travail de la pierre ou de la maçonnerie. Par ailleurs, cette vie de voyageur m’endurcissait chaque jour, m’enseignait à chaque instant les diverses façons de survivre dans les milieux hostiles. Tous ces apprentissages vous seront surement relatés ultérieurement. Le principal apprentissage pour ma survie fut celui que m’avait donné Maîtresse Kosume, lors des expéditions de colonisation, et qui me sert encore aujourd’hui. Je me la rappel chaque soir me crier « Couché si tôt ?! Comment veux tu t’en sortir sans faire plus que ce qu’on t’as demandé ?! Retournes avancer dans ton travail ! » Puis plus rien. Durant de nombreuses années je me suis perdu. Pour tout dire, à la suite d’une expédition qui avait mal tournée, Maîtresse Kosume, son amie d’enfance Hitomi et ma comparse de travail Kogame étaient toutes les trois décédée. Je savais qu’elles avaient la santé fragile mais après toutes ces années passées loin des frontières à les voir si joyeuses avec nous, nous les pensions à toutes épreuves. Mais il est des choses sur lesquelles on ne peut tricher. Avec la dernière survivante du groupe, Nanase, nous avions essayé de regagner le point de départ mais nous fumes séparé par une tempête de sable dans le désert de Kigaru et depuis ce jour je ne l’ai jamais revu. À la suite de cela, j’ai passé du temps à chercher une occupation, ou quelque chose, n’importe quoi ! mais rien. C’était simple ; j’avais perdu espoir. Et puis un jour, dans un éclair de lucidité, je me suis repris en main ; j’ai pris une identité fixe à laquelle me tenir et que j’allais faire mûrir. Repartant de zéro, j’ai repris le chemin de la civilisation, je me suis fait un nom dans divers mondes dans lesquels mon travail de bâtisseur et d’aide de camp fut reconnu. Tout allait pour le mieux ; les routes étaient tracées, les frontières étendues et les dragons connurent le même sort que les Withers : l’annihilation la plus totale. Les squelettes découvrirent la notion de destruction massive et les Creepers furent vaincus dans toute la comptée. Les portails étaient fonctionnels et l’économie battait son plein. Des contrées du Nord nous venaient par galions entiers, les fourrures et les cuirs les plus fins, tandis que par la Grande route de l’Est arrivaient les bois les plus rares. Je me sentais enfin entier et j’avais retrouvé une place quelque part. Puis vint le Grand cataclysme ! Du jour au lendemain, tout fut rasé, la noirceur s’installa et recouvrit ce monde et sépara ses habitants. J’étais à nouveau sans logis et seul. Mais cette fois ci, je ne me suis pas laissé sombrer. Bien décidé à retourner aux origines, et à reconstruire ce que j’avais perdu, je suis arrivé il y a un an, jour pour jour, sur ma Terre natale. Mais hors de question de rentrer chez moi comme un vagabond. Je voulais être reconnu à nouveau et que je puisse faire la fierté de ceux que j’avais laissé. Pour cela j’ai décidé de commencer par le commencement et d’accepter les règles régissant ma future maison. Il me fallait donc commencer par devenir paysan. Et bien soit ; quand j’y repense cela fut vite fait sans doute grâce à ma motivation sans failles. Malheureusement je n’étais toujours pas entièrement libre de mon temps et de mon esprit à cause d’engagements qui me retenaient ailleurs. J’en oubliais ainsi de me présenter auprès des personnes auprès desquelles je voulais me faire connaître. Je suis donc resté seul longtemps bien que cela ne me fût point préjudiciable, car sans compte à rendre ici, je pu découvrir à loisir les subtilités de ces mondes dans lesquels j’allais me faire un nom. Puis après quelques temps, je décidais de passer au niveau suivant. J’avais, à mon sens, fait le tour des possibilités que m’offrait mon rang de paysan. Bien qu’il soit déjà une preuve de l’attention portée à ce monde, je voulais plus. Je voulais pouvoir enfin trouver un métier qui me permette de rendre service auprès des habitants. Quand je vis que le gouverneur Sir Antenio acceptait de m’élever au rang de villageois, une énergie nouvelle s’insuffla en moi. J’étais devenu ackashi le bucheron et je m’attelais ainsi à monter mon exploitation forestière. Bien que modeste, elle me permettait de produire correctement les principaux bois de construction. Par ailleurs, j’avais reçu, en tant que paysan, une dépêche de Messire Miti me proposant l’aide de la glorieuse Nevah, pour me faire mes marques. Mais comme je le disais plus tôt, j’avais pu bien m’adapter à ce monde. Aussi j’avais en ce temps là décliné son offre (ce qui était extrêmement impoli de ma part j’en convient). Mais le rang de villageois et la prise d’un métier m’avaient fait évolué. Aussi je réfléchissais depuis quelques temps à offrir mes services à une cité. C’est là qu’en revoyant la lettre de Sir Miti, je voulu partir pour Nevah. Et c’est ce que je fis. Laissant ma cabane de bucheron pour un temps, j’arrivais sur les terres de New-Stendel. Par C.R.A.S.H, le trajet jusqu’à la cité fut rapide et à la sortie de la gare, surprise une agitation assez rare animait la ville. Je me dirigeais donc vers les grandes portes de la citadelle afin de me rendre pour demander une audience auprès du duc. Mais les grandes portes n’étaient plus, celles ci étaient démontées pierres par pierres et les murailles étaient en passe de connaître le même sort. Une dizaine de névains s’activaient avec acharnement à cette tâche et, au milieu d’eux, Miti travaillait avec acharnement. Ainsi, profitant d’une pause, je m’agenouillais devant lui et lui offrit mes services avec du bois de ma réserve en gage de ma bonne parole. Il dut trouver cette idée étrange surement de plus mes manières étaient grossières, mais il eut la bonté d’accepter. Il dépêcha un de ses acolytes qui me fit faire une visite détaillée du magnifique territoire de Nevah. Son histoire et sa beauté me plurent immédiatement et, en rentrant à la citadelle (dont la plupart des murailles étaient déjà à terre), on m’offrit la possibilité d’intégrer l’illustre guilde des vagabonds chasseurs. Ainsi, pour Nevah, on me proposait de chasser, de me dépenser et de prouver mon attachement à ses habitant. J’ai donc instantanément accepté et entamé avec toutes les personnes présentes les modifications à apporter à la citadelle et au château de Nevah la fière. Chapitre 2 : En route pour Nevah. Les murailles furent vite abattues sous les nombreux coups de pioche des névains. Bien qu’ayant l’air de personnes tout à fait normales au premier abord, ils se révèlent être complètement fous mais très sympathiques. Leurs aptitudes à la destruction au remplissage de cavités ou leur cohésion méritent d’être cités tant ils excellent dans ces domaines. Reboucher les douves fut également rapide car leur faible profondeur et leur largeur n’avaient en réalité que des but dissuasifs plus que réellement défensifs. Une des étapes les plus longues fut le démontage des maisons. En effet il était nécessaire dans un premier temps de trouver les propriétaires, leur demander si ils voulaient se charger en personne de la mise en sécurité provisoire de leurs affaires et, dans le cas où ceux ci n’étaient plus joignables, ou que les missives n’arrivaient pas à leur destinataire, c’était donc à nous de nous charger de récupérer et trier les affaires des habitants et des maisons pour les emmener à l’abri dans les salles de la banque. Les matériaux ainsi récupérés étaient alors stockés car la ville, dans un souci de développement durable et d’éviter les dépenses inutiles, comptais récupérer les matériaux encore utilisables lors de la construction de la nouvelle citadelle. Parmi les névains avec lesquels je nouais le plus rapidement des liens, on peut naturellement citer Sir Miti, Dame Junie, Dame Yuna ou Messires Khantyer et Ezdrinker. C’est sûrement grâce à leur présence à chaque fois que je passais que je pris vite certaines habitudes des coutumes de Nevah comme d’enterrer les personnes immobiles trop longtemps ou le massacre systématique des lapins présents sur le territoire. Leur enthousiasme et leur amabilité me touchaient car, bien que n’étant pas névain et peu présent, ils ne m’en tenaient pas rigueur et me confiaient des travaux de modification du terrain, de construction, certes simple, mais je pouvais au moins avoir l’impression d’être utile. Deux autres névains sont également à citer pour leur caractère ; comment dire, étrange et singulier. Il s’agit de Sir BartolomHey et Sir Gauchiste. En effet ils ont une façon assez singulière de communiquer. Une des premières fois que je les croisaient, ils étaient en train de hurler au travers du chantier demandant des ressources ou exprimant leurs avis sur divers sujets comme Nevah ou leurs opinons sur la vie quotidienne. C’était ma foi fort impressionnant bien que en réalité assez drôle. J’eu ce jour là la bonne idée de me taire car il est bon de savoir que, dès que Sir Gauchiste est contrarié, il peut avoir des réactions étranges. Une fois il me fit taire de force car je l’avais taquiné et une autre il m’en ferma dans une cage de bedrock dont je ne pu m’échapper avant quelques heures, me faisant torturé par un système de pistons que personne autour ne voulu me libérer préférant me traiter de Protokévin, insulte violente s’il en est. Trouvant une autre occupation, il me laissa seul dans mon piège de bedrock dans lequel, après quelques essais, je trouvais une position confortable et réussis à trouver le sommeil. Au matin, j’avais été libéré et placé dans un coin de la pièce et les murs de la salle avaient été érigés. Puis je pris quelques jours de repos. Enfin si on peut appeler cela du repos. Le but de ces jours était de refaire mes réserves sur Novum afin de les rapatrier pour la guilde. J’avais lors de mon arrivée, construit une cabane où entreposer mes ressources, un lieu où je pouvais laisser mes biens les plus précieux comme les denrées les plus banales. Je l’avais placé non loin du portail d’arrivée, à quelques kilomètres de là, histoire de ne pas être trop loin non plus, mais tout en trouvant coin que les générations de mineurs n’avaient pas vidé. Le chêne et le bouleau y sont des ressources présentes en assez grandes quantités mais le problème reste le sapin. En effet, faisant parti des ressources principales pour la construction de bâtiments et de mats de navires, ces forêts, parfois assez rares selon les régions, sont souvent surexploitées et de manières non durables. Aussi, je m’étais crée une petite exploitation de taille très modeste mais adaptée à mes disponibilités et mes besoins réduits. J’avais par ailleurs réussi à me procurer des plants de sapins géants qui, stimulés par un engrais de ma composition à base de d’auxines et de gibbérellines, accélère fortement la croissance de entrenœuds et permet un rendement amélioré. Mais malgré cela, le rendement ne me convenait pas en matière de sapin. Les petites campagnes d’extermination de squelettes et de creepers fonctionnaient, le minage de minerais de fer était rentable mais pas assez par rapport au besoin que j’éprouvais de remplir au plus vite mes objectifs. Aussi j’entrepris un court voyage durant lequel je pu vider un forêt de sapin la replanter et rapatrier le bois à Nevah. J’étais assez fière de mes résultats. À mon départ, les habitations de la citadelle avaient été achevées et nous avions commencé la destruction de la façade du château qui avait été vidé au préalable. Mais à mon retour, le château n’était plus et les caves du nouveau étaient en construction. Dame Junie eu la gentillesse de faire le compte des dernières ressources amenées et m’annonça la nouvelle : les 3000 points étaient passés. À cette nouvelle, je poussais un cri de joie qui gênât fortement les passants. Ainsi, j’étais éligible à l’intégration en tant que névain. Cela peut en soit paraître bénin comme envie, mais comme je le racontait précédemment et comme mon passé l’explique, le fait de m’installer et de me faire reconnaître est un chose extrêmement importante. De ce fait, je me mis activement à travailler ma candidature. J’en arrivais à la suivante : Bonsoir à tous et à toutes, Je me présente ce soir à vous en tant que villageois souhaitant rejoindre la fière Nevah. Je vais donc, dans la présente, commencer par me présenter. Je suis ackashi, je fêterais sous peu mon dix-neuvième printemps et je suis revenu sur ma terre natale il y a un an, suite à quoi je suis devenu paysan. Ce n’est que dix mois plus tard que je me présentais au monde par le biais de l’Ambassade de Nouveaux Arrivants. C’est à ce moment que le grand Miti a pris contact avec moi pour la première fois. Puis, le vingt-et-un janvier, je devins villageois. Je me suis rapidement tourné vers la grande Nevah pour offrir mes services. J’ai donc été intégré à la Guilde des Vagabonds Chasseurs pour laquelle j’ai rassemblé mes 3000 points. Durant ce temps j’ai pu être observé régulièrement sur les murailles de la citadelle, dans une tour installant des escaliers, dans des bâtisses posant des planchers ou dans les caves du château retravaillant les voutes et les piliers. En soit rien de titanesque ou d’exceptionnel mais ce sont ce que je fis pour Nevah. Durant ce temps, j’ai pu croiser des personnages illustres comme Messires Miti, Ezdrinker, Khantyer, BartolomHey, RyeMash, Napo ou Dames Yuna, Junie. Ce fut fort sympathique de pouvoir dialoguer avec ces personnes qui, étant mes ainés ont bien plus d’expériences dans de nombreux domaines. Il est donc pour moi assez enrichissant de bavarder de tout et de rien sur un temps assez libre. J’espère de tout cœur que ma présence leur est sympathique et que nous pourrons encore longtemps converser. En ce qui concerne mes motivations, je pense les avoirs maintes fois évoquées avec vous ; trouver un foyer. Je tiens à m’installer et construire ma vie dans un endroit aussi riche et vivant que Nevah. Son caractère, sa communauté m’ont toujours charmés et ce serait un honneur de pouvoir continuer à gravir les échelons aux côtés de cette sérénissime cité. En effet, certain d’entre vous le savent peut être déjà, quand le temps sera venu, je souhaite devenir citoyen et ouvrir un commerce. Et Nevah a par le passé et le présent, su montrer son soutien à ces entreprises. Aussi, par la présente, je vous adresse de tout mon cœur ma demande de vous rejoindre. Recevez ainsi mes plus sincères et respectueuses salutations, Ackashi. Et c’est ainsi que je fis ma demande pour rejoindre Nevah.
  13. Bonjour mesdames, messieurs. J'ai 21 ans et... Mon prénom n'est pas Elisa ! Mais ça ne fait rien appelez moi ainsi. Je vais commencer par vous conter l'histoire de mon pseudo. Cette histoire est représentative mes passions IRL, les deux domaines culturels présentés sont d'ailleurs l'objet de mes études. Elisa Von Shaft Ce pseudo provient du personnage de Broomhilda Von Shaft, personnage du film Django de Quentin Tarantino; maître incontesté du cinéma. Dans ce film, la scène qui m'a émue le plus est celle de la signature du contrat d'achat de Broomhilda (qui est une esclave). Dans cette scène, Tarantino nous offre un mix des pires atrocités vues précédemment dans le film. Pour faire contraste et pour toucher le cœur des spectateurs, le tout est posé sur un fond de musique joué à la harpe, Für Elise de Beethoven, un maître incontesté de la musique. Cette mélodie très touchante était adressée à sa femme, Thérèse. Maintenant, passons à mon parcours IG. J'ai toujours adoré le JDR, Son arrivée dans minecraft m'a permis d'avoir une meilleur prise en main des personnages de JDR. J'ai également joué sur des serveurs pratiquant le RP pur, chaque jours était un exercice qui me permet aujourd'hui de pouvoir écrire mes propres textes RP. Mon personnage en jeu est toujours différent dnas chaque jeux, je n'utilise jamais le même quelque soit le support. Je parle en jeu le plus souvent dans le domaine RP, chacune de mes paroles ont bien souvent un autre sens que celui qui est écrit. Ce sens caché dévoile en général les intérêts de mon personnage ainsi que sa façon de penser ou de réagir. cela signifie que ce que je dis ne veut pas dire ce que je dis mais ce que je veut que vous pensiez que mon personnage dis; et si vous n'avez toujours pas compris tant pis pour vos tronches. Il est à noter que tout ce qui est dit dans cette présentation, c'est moi qui le dis et non pas mon personnage. Cette présentation est désormais terminée je vous remercie de l'attention que vous avez porté à cette présentation, qui vous en remercie elle aussi, ce qui est complètement irrationnel. Si vous pensez qu'une chose ou qu'une parole n'a aucun sens, vous n'avez qu'à vous dire que c'est justement ce non-sens qui lui donne un sens. Merci de m'avoir lue, à bientôt.
  14. Plop ! Pour continuer la liste de choses que je ne devrais pas faire mais pour une raison mystérieuse je les fais quand même: L'HISTOIRE DE L'EMPIRE DE STENDEL Enfin, une petite frise quoi ^^. Tout ce RP dans l'air avec l'event inter-serveur avec Herobrine.fr, ça m'a donné la soif pour PLUS DE RP. Et puis surtout un intérêt pour le RP "officiel". Alors bon, comme tout vieux Minefieldien qui se respecte, je connais mon lore, mais j'ai quand même relu toutes les news et les communiqués officiels pour arriver à une liste d'événements importants pour le serveur, qu'ils soient RP ou pas. J'ai ensuite transposé ça en utilisant le calendrier Erachien (qui utilise les jours "minecrafiens" réels, 12 mois, 64 jours par mois, et qui pour 1 an IRL donne environ 25 ans RP) parce qu'il est bien fichu et que les noms de mois sont sympas, et je dis pas ça parce que j'en suis à l'origine. https://www.minefield.fr/forum/topic/54574-calendrier-erachien-pour-situer-les-rps Malheureusement, à partir de l'an 75 (fin 2013), les événements "impériaux" et les communiqués officiels se sont faits moins présents, et moins conséquents. Il s'est quand même passé des choses, mais vu que la fonction "recherche" rend toute recherche de messages avant 2015 quasi impossible, je n'ai pas pu étoffer la frise qui du coup, apparaît bien vide. Donc si vous avez des infos sur des événements relatifs et généralisés à l'Empire, signalez-le moi ! Je le rajouterai sur la frise. En espérant que tous les petits Minefieldiens apprennent sagement l'Histoire de l'Empire Signé: un vieux qui vient de se rendre compte qu'il a fait une grosse faute d'orthographe sur le graphe, saurez-vous la retrouver ? EDIT: bon en fait il y en a plusieurs... Damnède... Je les corrigerai plus tard.
  15. Plop à tous ! Je viens à vous aujourd'hui avec la carte RP de New-Stendel ! Et elle est carrée :-o grâce à l'utilisation de la map géante de NS qui se trouve à Kélaïre ! J'ai essayé quelques changements par rapport à la carte de Stendel, notamment les biomes, qui sont plus visibles maintenant, même si je ne suis pas 100% convaincu que cela soit la meilleure façon de les représenter. Au final, on a donc la version "normale", la version "mer claire" et une version colorée du lol faite absolument à l'arrache,complètement sale et indigne, mais, ça a son petit cachet: "Mer claire" "Colorée lol"
  16. Bonsoir ! Après plusieurs mois à sillonner les vastes contrées de l'Empire, j'ai pu en tirer une carte du monde connu de Stendel dont la précision et l'exactitude dépassent toutes les cartes disponibles à la bibliothèque impériale. Les divers lieux de population et la topographie du terrain y sont représentés. C'est donc avec grande fierté qu'en ma qualité de cartographe impérial, mandaté par les instances suprêmes de l'Empire, je délivre ci-après cette dite carte de Stendel. Warff Enordo, Grand Doge d'Althaïa Cliquez pour agrandir. Version "couleurs inversées" Plop ! Bon, hors RP cette fois-ci En ce bon dimanche, il m'a pris l'envie irrationnelle de faire une carte "RP" de Stendel, comme on peut en trouver dans certains jeux de rôles. La carte est loin d'être parfaite, vu que je ne savais pas trop comment m'y prendre, mais le résultat final est assez potable pour le publier, mais soyez quand même indulgent ^^. Je ferai sans doute d'autres versions de la carte, et même une carte de New Stendel, mais pas pour tout de suite, vu que je suis de nouveau sain d'esprit. Donc, voilà, à vos remarques/questions ! Maj du 24/10/16: version 1.2 rajout des coins de la carte remplacement de l'ancienne texture de parchemin par une autre ajout des "biomes": marais, désert, tundra ajout des routes autres effets cosmétiques
  17. Un monde horrible Je lisais mon journal, comme chaque jour, dans ma chaumière tranquille. La même une que tous les jours. Notre monde courait à sa perte, nous entrions dans une crise financière qui allait causer notre destruction. Les moyens de transport ne pouvait plus être payés, le trajet conduisant à nos maisons n’était chaque jour qu’un peu plus long. Je devais fuir. Dans peu de temps, nous allions tous mourir. La nourriture venait à manquer et l’instinct humain nous disait de piller des ressources aux inconnus. On parlait d’un monde, un réel enfer. Il se murmurait que toute personne qui y entrait n’en ressortait jamais. Des choses horribles s’y passaient. Je pensai alors un instant à y partir...pour fuir cette société en crise. Quelques jours après, je pris la route pour cette dimension mystérieuse avec quelques matériaux et de quoi survivre. Devant moi, le portail vers ce monde qui signait sûrement mon arrêt de mort. Derrière moi, un monde en chute libre qui n’allait pas s’améliorer. Je m’avança alors vers cette porte de liberté. Une larme glaciale coulait sur ma joue, je quittais ma famille, mes amis. Dans un cri de tristesse, je traversai ce portail. Une fois arrivé, je ne voyais que lave et vide, complété par un silence de plomb. Je me mis en route vers le pont...de l’autre côté, un enfer sans lois où j’allais devoir survivre le plus longtemps possible. Arrivé dans un endroit tranquille, je devais m’installer pour dormir et me nourrir. Au menu : poulet froid et salade. Je tombai alors de fatigue et m’assoupit , me plongeant dans un rêve. Le lendemain, je me remis en route vers l’ouest. J’ai marché durant des heures entières en manquant de ressources. Je devais me rendre à l’évidence, j’allais devoir tuer pour survivre. Un peu de corde, de la lave et de la poudre noire. Je suis ensuite allé me cacher derrière une dune de terre rouge. Au bout de cinq heures d’attente, quelqu’un arriva. C’était un vagabond, perdu. Il avait les yeux vides tant il avait vu d’horreur. Il tenait à peine debout et des larmes coulaient sur son visage. Je ne pouvais pas le tuer, il avait besoin d’aide. Il s’avança vers le piège, sans rien voir, alors que je courais pour l’arrêter. Soudain, dans un grand bruit et un épais nuage de fumée, je le vis, gisant sans vie dans la terre. Je suis alors tombé sur les genoux, démuni. Je venais de commettre l’irréparable...C’est alors que je me rendis compte de l’horreur dont on me parlait. Qu’est ce qui m’a poussé à faire cela ? Peut être est-ce simplement ce monde horrible qui m’a rendu fout. Je m’endors, dans la terre encore brûlante, espérant tout bas que cette vie ne soit que cauchemar. --A SUIVRE--
  18. Bonjour et bonsoir à toi, lecteur égaré qui vient ici en quête de contes et de grandes aventures ! Ou de manière plus concise et terriblement moins élégante : Yop ! Bienvenue donc sur ce topic tout neuf et fraichement pondu, où je vais, au fil du temps, présenter différents chapitres de l'histoire de mon personnage sur le serveur et dans le monde Minefieldien. La plupart seront en grande partie fictifs, même s'ils font référence à de nombreux éléments de notre univers et de notre beau serveur. Néanmoins, j'espère que vous prendrez tout autant de plaisir à les lire que je n'en prend à les écrire ! Certains d'entre vous, chers lecteurs, ne me connaitront sans doute pas, mais cela ne vous empêchera pas, je l'espère, d'apprécier le fruit de mon labeur. Dans tous les cas, je vous souhaite une bonne lecture. Pour information, seuls les chapitres 1 et 2 sont présents sur ce post, car les suivants font dépasser la barre des 60 000 caractères maximums autorisés pour un post forum. Vous trouverez donc sur ce post les liens vers les chapitres suivants qui seront publiés à la suite des commentaires. Pour commencer, et achever un peu le blabla d'introduction, le premier chapitre est en réalité la réécriture complète de ma candidature paysanne d'il y a plus d'un an. Aux plus courageux d'entre vous qui souhaiteraient aller fouiller dans mes messages pour la retrouver tout au fond et faire une comparaison rapide, je vous préviens d'avance : ça pique les yeux tant la différence est flagrante. Le chapitre deux quant à lui, est aussi une réécriture, de mon RP d'entrée à Bel-o-Kube cette fois. Cette fois-ci, j'ai décidé de prendre un chemin scénaristique un peu différent du RP original, mais qui convient mieux à mes RP à venir. Bref, rien de bien intéressant donc. Au passage, je vous renvoie aux chroniques RP de Zovsky, SL, Opera, Tybalt, Ti-ret et encore Ti-ret. Chacun d'entre eux compte parmi les plus belle plumes du serveur et sont des écrivains que je respecte et admire. Ce sont eux entre autre qui m'ont donné l'envie de me lancer dans cette aventure, donc laissez-vous tenter, ils en valent la peine. Bonne lecture à vous ! Chapitre 1 — De Foudre et de Mémoire Chapitre 2 — De Doute et de Lapins Chapitre 3 — De Gemme et de Changements Lien vers le troisième chapitre. Chapitre 4 — Première partie : D'Ombre et de Quête Lien vers le quatrième chapitre, première partie. Chapitre 4 — Seconde partie : D'Ombre et de Quête Lien vers le quatrième chapitre, seconde partie. Chapitre 5 — Première partie : De Souvenirs et d'Adoubement Lien vers le cinquième chapitre, première partie. Chapitre 5 — Seconde partie : De Souvenirs et d'Adoubement Lien vers le cinquième chapitre, seconde partie. Chapitre 6 — De Livres et de Marie Lien vers le sixième chapitre. Chapitre 7 — De Retrouvailles et de Vengeance Lien vers le dernier chapitre
  19. [Projet] La vallée de Simurgh Bonsoir à tous, Je viens à vous pour vous présenter ma première demande de projet sur Minefield : La Vallée de Simurgh. Pour bien vous détailler ma demande de projet, voici un petit sommaire qui vous aidera à vous y retrouvez, Mesdames, Messieurs : I. Fiche Technique II. Le territoire et son aménagement III. Des screenshots IV. La petite histoire de Simurgh V. Accord des projets voisins VI. Des remerciements I. Fiche Technique : Nom du projet: La Vallée de Simurgh Hauteur: Plus de 150 cubes de haut : Construction sur les massifs montagneux présents à l'origine, ajout d'un imposant Château en deux parties Objectif: Habitation / Parrainage / Décoration / RP Chef de projet: Stalroc (Directeur) Autres participants: rtdu24 (Directeur Adjoint (Terraforming)), Junie_June (préparation de la popotte), TheGaudis (main d'oeuvre), Appalahuacs (Membre du projet/ Conseillère d'orientation). Localisation: Map stendel X : -1000 ; Z : 3100 Voici une image montrant le terrain voulu par moi ... STALROC !! o/ II. Le territoire et son aménagement : Ce territoire sera composé de la partie principale comprenant le château du projet mais ce terrain contiendra également une vaste forêt présent sur les hauteurs du projet ainsi que sur les abords de la partie plus agricole du projet. Comme dit juste avant il y aura également une zone agricole avec une auberge, des champs, des vignes, et peut être une petite maison par-ci par là … vois-tu ? Et pour finir je propose un village pêcheur sur le bas du territoire … mais … mais je ne garantie pas du tout que je le ferai. Autant être honnête tout de suite. 1. Le Château de Simurgh Ce château a pou but de loger les quelques habitants du projet mais également des nouveaux joueurs sur Minefield qui seront parrainé par ma personne : Stalroc. Ce château sera donc sous mon autorité. La particularité de ce château est qu'il sera composé en plusieurs parties : J'avais envie de faire un style de château différent sur Minefield et mon inspiration vient du château de Pyke dans Westeros dans la série Game of Thrones où le château est divisé en plusieurs parties. Enfin bref ce château aura sa partie rien qu'à moi et une seconde partie accès plus sur un style académique (Pou-pou-pou-pou-poudlard ! Baby!!) Et why not à l'avenir rajouter plus de style pour en faire un truc plus pété que ça. (De quoi bien faire chialer Ron et pas parce qu'il est roux hein!) 2. La forêt de sapin Une forêt de sapin sera placé sur une majorité du territoire afin de conserver un aspect des plus naturelles sur ce secteur et également parce que je ne veux pas élaborer une grande ville (ça serait pas logique surtout à côté de la grande ville d'Arcande et également de Novi) Puis bon une forêt de sapin avec la génération de sapin géant 1.7 avouez que ça va démonter sévère … non ? 3. Les champs ou l'espace agricole Une petite campagne avec des champs de vigne (Tu vois le Champagne cuvée prestige des Châteaux Stalroc … et bah ça sera plus une légende!) Il y aura également des champs, des rivières, peut-être un moulin enfin je sais pas trop mais je vous garantie que ça sera classe ! Sinon y'aura une auberge et ça c'est sur Billy! 4. Un petit quartier pêcheur ou un village ? Beh à voir par la suite, j'ai tendance à construire énormément sur l'aspect beauté mais pratique avant tout. Donc cela dépendra de la popularité ou non de ce projet … voyez-vous ? En tout cas si on vient à réfléchir à un village des screenshots préalables vous serons fourni à la suite de ce topic si nécessaire. Et encore mieux voici un plan de la ville pour résumer tout ce que j'ai dis avant III. Des screenshots ! Alors on va se placer là …. puis là … Oh et puis zut l'angle de vue là-bas est bien plus classe Jimmy … reviens ici et arrête de courir après l'écureuil ! Bon aller un petit sourire ! CHEEEEESEEEEE !!!! FLASH A noter que ce château était déjà visible depuis quelques jours sur les fondations Stalroc afin d'avoir quelques avis. Cette fondation visible à l'heure actuelle n'est qu'une "Béta" : Les détails seront rajoutés directement en jeu. Oh et puis pourquoi pas une V2 avec un bâtiment en plus ... IV. Une petite histoire Simurgh est une vallée situé au sud d'Arcande. Très éloigné de la civilisation et très difficile à atteindre, la population préféra rejoindre les villes locales. Simurgh étant à l'abandon depuis maintenant des années, la végétation repris le dessus sur la vallée, laissant en ruine les anciennes fondations au point d'en disparaître de la vue. Stalroc, Banneret sans terre d'Alessis, décida de fonder enfin son territoire afin de ne plus être qu'un simple banneret, un simple homme à titre au service du Grand Baron d'Alessis, le seigneur Lettow. Après de nombreuses recherches sur les terres de New-Stendel et tension politique entre certains territoires, Stalroc décida de partir sur les terres de Stendel afin de tenter sa chance sur ce royaume. Des jours passèrent et il visita de nombreux secteurs, marchant le long des routes impériales et ne trouvant jamais son but. Il décida de faire une pause à la ville d'Arcande, une grande ville qui rayonne à travers tout Stendel par sa richesse et son imposant pôle commercial connu de tous les commerçants de Minefield rêvant d'avoir une échoppe de qualité dans la ville. Stalroc reprit route après quelques jours de route et il partit direction le sud vers Fort Herobrine afin de découvrir un peu du Pays … et c'est sur la route qu'il découvrit Simurgh : Ses montagnes imposantes à travers le pays, ses rivières imposantes traversant tout ce vaste domaine ainsi que sa végétation dominante. Impressionné par le territoire, le Banneret sans terre décida d'y préparer des plans à l'avenir. Déjà à l'origine du nouveau Château d'Alessis qu'il a pu fondé l'an dernier avec la main d'oeuvre locale, il dessina des plans d'un château capable de s'adapter à ce territoire très inaccessible. Des travaux se succédèrent durant des mois jusqu'à arriver au résultat attendu. Suite à cela, Stalroc décida de recruter du personnel afin de mettre en place son château enfin plutôt son académie sur pattes ... Il décida alors de recruter une équipe de Professeur de Choc afin de permettre aux joueurs de Minefield d'avoir le meilleur enseignement possible pour débuter sur le serveur. Il recruta donc cette équipe : - Stalroc, moi, Propriétaire du Château de Simurgh qui est également l'académie de Simurgh dont il est le grand directeur. - Rtdu24, Directeur Adjoint de l'académie de Simurgh, propriétaire du vignoble de Simurgh. - the_dionysos, Professeur d'Art Plastique, élu le meilleur dessinateur du serveur Minefield à l'aide de ses fabuleux dessins, désormais oeuvre d'art, exposé à travers tout Minefield. - Pcote, Professeur de Musique et également d'Histoire Kariboutienne, il est l'un des plus grands savants existants à notre époque et dieu sait qu'il a mis au point des système révolutionnaires pour combattre les Karibous. Il est également l'un des plus fameux chanteurs des contrées de Minefield. - Loc184 ou Loc_le_Thug ou Emilia_Clarke, Professeur d'économie (A confirmer par Loc), il est l'un des hommes les plus riches et influents sur le serveur, il a monté sa richesse à partir de Cobble et il est l'un des sauveurs de l'économie avec le grand Killmore. - LordMick, Professeur de Yoga, on ne sait pas trop ce qu'il fait mais sa salle de classe est plutôt particulière ... on n'y voit que des pilliers. - AntoineKia, Professeur de Politique et de Diplomatie Minefieldienne, parait-il qu'il est l'homme le plus pur et le plus sage du serveur ! Gloire à cette homme ! - Gibbon_Boy, Professeur de Botanique et de Biologie Animale, éviter les singeries durant ses cours ! - Glieps, Professeur de Technologie et de Mécanique, il est à l'origine du premier Mecha qui miaule, ce qui fait de lui un des ingénieurs les plus performants de son époque. - Marieb, Professeur ... non je rigole elle est trop mainstream ... hum bon ok professeur de Sport, car faut bien les éduquer les nouveaux ! Puis bon Quent m'a dis qu'il fallait qu'elle fasse ça ... donc bon. - Sadaroh, Professeur de lettre, malheureusement souvent malade vu qu'il est atteint du syndrome du " XD ", mais étant un professionnel du langage smiley, il est l'homme parfait pour éduquer et sensibiliser nos élèves à la lettre ! DomFulmen n'est rien d'autre qu'un amateur à côté de lui ... et ça je peux vous le garantir ! - Junie_June, elle ne sera pas professeur malheureusement, mais c'est elle qui fera la "popotte" afin de nourrir ou plutôt tenter de maintenir les élèves en vie durant leur séjour. - Appalahuacs, Conseillère d'Orientation car on sait tous que les conseillers d'orientations ne savent pas orienter mais le petit plus d'Appalahuacs c'est qu'elle ne s'est pas s'orienter elle-même (Je t'aime bien quand même ma petite filleule ) L'équipe étant faites, il restait maintenant à l'équipe des profs ainsi que Stalroc le directeur de faire leur preuve pour que leur structure éducative devienne officielle. Et vous, pensez- vous que Stalroc est digne de fonder son domaine ici même. V. Accord des projets voisins : Arcande : Ok Novi : Attente d'une réponse de Ctrofun Fort Herobrine : Oui. VI. Remerciement : MitiXVI : Tu m'as toujours bien guidé et tes sages paroles font que j'arrive à maintenir un bon cap. Merci Miti ! Rtdu24, toujours présent, toujours plus grand, toujours plus pété. Je t'ai parrainé et aujourd'hui tu me soutiens pour ce projet. Knamys, tu comprendras que je vais tenter de te taxer gratuitement des pousses de Sapins l'ami ! TheGaudis, j'aimerai t'insulter mais je préfère te dire merci pour l'aide que tu apporteras l'ami:D Je t'aime mon pote ! Mes filleuls : Choiade, Appalahuacs, Sherlytears, Helwine, Junie_June qui m'ont un peu boosté à faire ce projet. Je m'en veux un peu de les avoir entassé dans une maison x) Junie_June, il paraît que t'aimes bien faire la popotte puis bon t'as dis que j'étais le meilleur parrain du monde, ça vaut bien un beau remerciement de ma part. Les Ambassadeurs de l'ANA qui m'aiment beaucoup surtout Ymeria, n'est-ce pas ? (Bisous Dom, Arawn, Mopi and others) Les Québécois qui sans eux je ne pourrai avoir les moyens, les fonds pour lancer ce projet. Merci d'être fidèle aux fondations Stalroc. Glieps, Raidentiger, Xaxicouzoulou, et autres membres de Kélaïre qui m'ont proposé un emplacement sur le territoire dans le pire des cas pour nous. Merci beaucoup à vous les amis. AntoineKia : Il m'a promis des crafts, faut que ça se voit ici histoire que je le rabache si il vient à pas être là. Puis ce poney yé con mé jeu lème b1 ! Viaduc : Ca sera sa faute si le projet ne sera pas accepté car ici on le sait tous : "C'est toujours la faute à Viaduc" Tous les joueurs qui soutiennent mes travaux dans les fondations Stalroc. Vos commentaires et vos Mp m'aident beaucoup à m'améliorer. FIN DE LA DEMANDE DE PROJET
  20. Salut à tous, Je fais ici ma candidature afin de devenir villageois. Sans plus blablater, la voici: Présentation IRL J'ai treize ans et toute mes dents à l'heure où j'écris ce post. J'habite dans le sud, et je suis actuellement en vacances (merci le bac). J'ai pour passions tout ce qui touche aux jeux-vidéos, à la T.V, mais aussi et surtout à la lecture, je lis des dizaines de bon gros bouquins par année (Eragon, Le Livre Des Etoiles, The Mortal Instrument, Harry Potter, BZRK, Percy Jacksons et j'en passe). Moi et Minecraft Minecraft et moi c'est une très longue histoire, j'ai d'abord joué sur des serveurs freebuild (dont un qui était un grand concurrent de Minefield à l'époque, qui a désormais fermé), puis j'ai commencé à faire du PvP/Fac pendant très longtemps. J'ai commencé minecraft en 2010, soit depuis 6 ans. En ce qui concerne Minefield, j'ai intégré le Fort Herobrine peu de temps après mon arrivée, et triomphé de plusieurs donjons tels que L'Ah Cros Branche, Le Nimps, le Manoir de Globos, La Pyramide de Khéopsis, des Douanes de Pied'Plat et enfin du terrible tombeau de Galianör. Lors de mon arrivée, Tonacs m'a accueilli dans Ilumia, et depuis je l'aide de temps en temps dans des travaux de la ville. - Ma présentation paysan (faite le 11 juin 2016) : https://www.minefield.fr/forum/topic/61256-pr%C3%A9sentation-yronusa2000/#entry493090 Mes motivations pour devenir Villageois: Si je veux devenir villageois, c'est parceque dès mon arrivée sur le serveur j'ai été happé par cette communauté soudée, sympa entre elle et avec qui on pouvait rigoler, bien s'entendre et s'amuser. Je veux devenir Villageois afin de m'investir d'avantage dans Minefield, mais aussi afin de pouvoir peut être devenir un jour tavernier , tout en passant par le métier de Pêcheur. J'aimerai devenir villageois pour prouver que Minefield n'est pas qu'un petit serveur sur lequel je passe le temps, je voudrais évoluer vers le métier de pêcheur, car même si pêcher peut paraître ennuyant il en est tout autre. RolePlay : [hrP] Le personnage, ici "l'ancien Yronusa200", vient de s'enfuir d'une prison de haute sécurité (du moins pour cette époque), pris au piège par son ennemi, est donc affaibli et est à la recherche de n'importe quelle contrée où survivre. Pour replacer dans le contexte -> https://www.minefield.fr/forum/topic/61267-le-r%C3%A9cit-dune-guerre-perdue/) [/hrP] Courir. Encore, et toujours courir. Sautant à travers les lianes de la jungle, zigzaguant entre les cactus des déserts, affrontant le froid de la toundra ainsi que l'humidité des plages. J'avais fuis, certes, mais je n'étais pas tiré d'affaire. La plupart de mon régiment avait été décimé par ces fourbes, ces Skjelm. Je n'avais plus d'autre choix que de continuer à avancer, à affronter la nature. Voilà trois journées et trois nuits que je cours, encore et encore. Enfin, j'arrivais aux bordures du continent. Mais ce continent était spécial, il semblait être dépourvu des règles que l'on pouvait observer dans mes contrées natives. Les arbres perdaient leur feuilles ou brûlaient sous l'action de l'eau, normalement bienfaisante. Je décidais de m'abriter dans une caverne. Je ne mangeais que très peu, maigrissant plus vite que jamais. Je me nourrissais essentiellement d'herbes fraîches, de racines, de baies mais aussi et heureusement d'animaux de toutes sortes - poulets, moutons, vaches, et même poulpes . Je ne tiendrais plus longtemps. Je ne sais pas cultiver la terre. Je suis un guerrier, je sais survivre dans la nature mais je n'ai jamais reçu l'enseignement des fermiers. Heureusement, j'avais appris à pêcher, à l'aide de ma tendre mère, partie à cause d'une des nombreuses maladies transmises par les rats. Des jours et des jours, j'expérimentais des cuissons sur des poissons. C'est ainsi que je tombai sur d'étranges poissons, tel un poisson rayé orange-blanc, ou une espèce spéciale de saumon. Des jours durant, je me nourrissais donc de poissons exotiques, délicieux et nourrissants lorsque cuits. Dans cet étrange contrée, il semblait que certaines espèces apparaissaient ou disparaissaient. Ainsi, un beau jour de pluie, je tombais sur une espèce inconnue, un poisson jaune pourvu d'épines... Je l’abatis avec un gourdin, car ce poisson avait l'étrange faculté de se gonfler et de pouvoir me piquer. Ah, quelle grossière erreur, J'étais tombé sur le premier et seul poisson empoisonné, mais je ne l'avais point reconnu à cette époque là. Piqué par ses épines venimeuses et malade comme un chien parceque j'avais fait l'erreur stupide que manger ce spécimen, je m'évanouis aux abords de la rapide cabane de pêcheur que je m'étais confectionné. Lorsque je me réveillai , j'étais allongé sur un lit bleu, avec à côté de moi un pêcheur, vieux comme le monde. Il semblait à la fois sourd et aveugle... Instinct de survie: Quand on connaît pas, on s'écarte. C'est ainsi donc ce que je fis. Sortant de la chambre puis par extension de sa maison, je découvris une contrée magnifique, peuplée de gens charmants, mais aussi d'arnaqueurs proposant de nombreuses quêtes et aventures avec pour seule récompense des chapeaux... J'étais arrivé dans vos contrées, j'étais arrivé sur Minefield. Jusque là, j'ai hésité à publier ma réelle arrivée. Il est assez ridicule d'avoir failli mourir à cause d'un simple poisson et d'avoir été sauvé par un vieillard ayant parcouru le monde pour me ramener chez lui. Mais la voici, la réelle histoire, la réelle manière dont je suis arrivé sur vos Terres. Merci d'avoir lu ma candidature, en espérant devenir villageois, Yronusa2000
  21. Salutations, chers lecteurs ! Vous me connaissez peut-être pour mes précédentes chroniques, ou encore mes articles à feu Vagabond Enchaîné, ou mes joutes RP avec l'ami Zovsky, ou encore juste parce que vous me voyez dire des choses dans le chat ou que vous passez juste par là. Et, si tel est le cas, je vous en remercie de toute façon, parce que vous êtes venus ! Encore une fois, je vous renvoie aux chroniques RP de Zovsky, SL, Opera, Tybalt, Ti-ret et encore Ti-ret, mes fidèles camarades RPistes disparus (enfin, tous sauf Zovsky). Ils comptent parmi ceux que je considère comme les plus belles plumes du serveur, et ils reviennent de temps en temps dans mes RP, donc n'hésitez pas à y faire un tour ! Autrement, vous trouverez sur ce topic les différents chapitres de ces nouvelles choniques RP, à mesure de leur sortie. Comme d'habitude, le vilain forum risque sans doute de me limiter dans le nombre de caractères que je peux utiliser par post, donc je mettrais tous les liens vers tous les prochains chapitres sur ce post. Tout ce que vous pourrez lire sur ce post sera directement lié à mes premières chroniques, je vous conseille donc fortement de les lire d'abord si ce n'est pas déjà fait. Non que vous ne puissiez comprendre celles-ci sans, mais vous pouvez rater quelques trucs, ou en trouver d'autres un peu flous. Cela dit, comme j'estime que mes premières chroniques n'ont pas la qualité de ce que je peux produire maintenant, et que ça fait un très très long texte à lire, je vous propose de petits résumés chapitre par chapitre : Et, histoire de prévenir, tout de même, ces RP seront pas mal différents de mes précédents sous pas mal de points. Aussi, j'ignore combien il y aura de chapitres en tout, donc ça peut se terminer relativement n'importe quand. Et, comme d'habitude, si vous avez des commentaires, critiques, remarques à faire, n'hésitez pas à poster à la suite ! Sur ce, je pense avoir tout dit, et je vous souhaites donc une bonne lecture ! Chapitre 1 — La rapière d'argent Chapitre 2 — La valse des dieux
  22. Présentation IRL: Je suis âgé de 17 ans, je m'appelle Bruce, je suis un lycéen et j'aime la musique, les jeux vidéos et les animes/mangas. Minecraft jusqu'à présent : Je joue à Minecraft depuis 6 ans, j'ai commencé par le créatif l'histoire de me familiarisé avec les blocs et la constructions que j'ai tout de suite voulu tester en survie, j'ai fait beaucoup de construction moderne mais j'en es eu un peu marre du coup j'ai voulu me lancer le médiéval et j'aime bien le RP, du coup je suis venu ici pour trouver mon bonheur. http://tinyurl.com/j53e5f6 : Lien de ma présentation paysan. Motivation pour devenir villageois(e) : Je veux devenir villageois car j'aimerai avoir un métier pour pouvoir essayer autant de possibilité qu'offre le serveur, j'aimerai de plus, pouvoir avancer même si je veux être bûcheron, j'ai vu qu'il y avait pas beaucoup de craft/pas du tout de craft certes mais je pense me lancer vers Menuisier ou Tisserand plus tard. RolePlay : Je me présente, je suis Ryukyu, dans mon monde, je suis un noble démon, vivant dans un petit manoir près du château, je vivais avec mes parents, mon petit frère et ma grande sœur ainsi que les "serviteurs" qui s'occupaient de la maison, je passais ma vie dans ma chambre à lire des livres sur les différences créatures et mystères qui remplit le monde, je m'intéresse à la médecine et à l'art de ce monde, je sortais très peu, seulement pour me vider la tête et penser à autres choses, c'était calme, la ville où je vivais était prospère…Puis une guerre sortit de nul part éclata du jour au lendemain(Conflit entre le roi et son fils), ma famille quitta la ville pour se mettre en sécurité, on emmena quelques serviteurs car ma famille étant noble est incapable de survivre sans serviteurs...Moi, je continuai à lire sans se poser de questions. On a voyagé pendant 7 jours, puis nous sommes arrêtés devant une petite taverne local pour y dormir une nuit, j’y es passé la nuit à dire « Que vais-je faire, maintenant »…puis en pleine nuit, j’ai décidé de m’enfuir, je me suis dirigé vers la forêt et j’ai couru autant que je pouvais puis je suis tombé en pleine forêt éclairé par la lumière de la lune, la forêt semblait être lugubre avec des bruits de chouettes...et je demandais où étais-je puis je m'y aventurais dans cette foret pour voir si je trouvais la sortie... une porte, grande et imposante, je pris mon courage à deux mains et fonça tête baissé…Je suis entré dans un monde semblable à celui où je vivais et il faisait jour...J’étais plutôt rassuré, et sans aucun moyen de savoir où j’étais vraiment puis je vus une grande bâtisse semblable à une Eglise, je compris qu’ici aussi, il y avait la religion, mais j’étais méfiant, j’ai lu quelque part qu’il vouait leur culte à Dieu, j’ai pris peur puis j’ai fuis lâchement vers une petite ville sombre qui ressemblait au village situé derrière le manoir où je vivais, j’ai décidé d’y vivre en attendant de trouver une solution, j’ai voulu chercher une maison puis on en a offert une car personne de vivait ici à part une sorte de fée et un majordome un peu effrayant, du coup dès aujourd’hui, je vis à « Vampire Bund », Je m'y suis installé, et je compte y vivre...Pour l'instant. ps: Soyez indulgent, c'est ma première page de RP...C'est un peu cliché mais bon, on fait avec.
  23. Service de blason et d'armoiries Bonssssssssssssssssssoir, Alors, je réfléchissais à comment refaire le blason d'Althaïa, et donc je me suis un peu penché sur l'héraldique, et tous les codes associés avec. J'ai trouvé un guide vachement sympa de 1909 qui a été numérisé (http://www.gutenberg.org/files/41617/41617-h/41617-h.htm ) avec près de 600 pages sur l'héraldique xD J'ai donc bidouillé un blason pour Althaïa, ainsi que quelques projets dont j'ai fait partie. Royaume d'Aigen République Sérénissime D'Althaïa Confrérie de l'Obsidienne (Stendel) Dyne, commune d'Aigen Et vu que j'ai bien aimé, je propose mes services ! Si vous voulez un blason médiéval totalement RP pour votre projet/ville ou pour vous-même, n'hésitez plus ! Les blasons montrés sont assez semblables, vu qu'ils sont tous liés entre eux, mais beaucoup d'autres choses sont possibles. Ours, lions, oiseaux, plantes, couronnes, casques, armes... Disposition en quartiers, pallets, en fess, champagne, chevrons... La forme du blason peut être changée. Ca peut être sous forme de drapeau, ou sur un écu différent (supplément). Le blason peut avoir une texture (métal, tissu, bois....) Le blason peut être mis sur un drapeau/bannière "effet 3D" avec ombres (voir commandes passées) Le blason peut avoir des ornements extérieurs comme des porteurs de boucliers ou un casque dessus (comme en début de page) Des grandes armoiries peuvent être réalisées sur commande pour satisfaire vos désirs mégalomaniaques (genre comme celles de l'Empire Russe) Le plus simple c'est de demander ! Estimations de prix: Blason: 10 PA pour les plus simples (1 ou 2 meubles) . Jusqu'à 50 PA pour un blason avec plusieurs partitions et meubles... Application d'une texture: 5 PA Mise en forme drapeau/bannière, avec ombres: 25 PA Ajouts d'ornements extérieurs: 50 à 200 PA selon la complexité Grandes armoiries: Sur devis Les prix sont là pour une indication. Je vous ferai un devis plus précis en fonction de vos critères (qui peuvent être très spécifiques ) Donc, contactez-moi, et on verra ensemble Ce post sera mis à jour avec les créations réalisées, ainsi qu'avec d'autres exemple lorsque j'aurai le temps. Là, je suis en mode "gros pif total".
  24. Le sang. Les morts. Toutes ces batailles, ces combats que j'avais mené. Pour en arriver là. Enfermé dans une prison de pavés ronds, que je ne pouvais même pas casser. Nous avions perdu. J'avais perdu. J'avais mené mon armée à la mort. C'est dur d'imaginer cela. Notre armée était la plus puissante du royaume. Une marine de centaines de voiliers, tous plus équipés les uns que les autres... Des dizaines de milliers de fantassins, entraînés chaque jour, à chaque heure. Tout. Perdu. Mon combat s'arrêterait là. Je serais pendu demain, moi, Yronusa. J'avais été trahis. Replaçons les dernières pages de mon histoire, si fournie, dans le contexte... "Tout se déroule dans des contrées cubiques éloignées de ce monde là. A l'époque, il était monnaie courante de faire guerre entre plusieurs clans entiers, où les morts ne se comptaient plus tellement ils étaient nombreux. Le but: La richesse, l'agrandissement de son territoire ainsi que devenir le plus puissant. Je dirigeais le bataillon n°13, le dernier mais plus puissant de notre armée. Nous avions pour projet d'envahir un concurrent qui commençait à faire parler de lui. Que nenni. Depuis le début, ils se tenaient dans l'ombre, cachés mais étant pourtant tout puissants. Ils nous ont cueillis comme des fleurs, à l'aide de pièges élaborés, nous emprisonnant ou nous tuant. Je pourrais dire que je suis le seul rescapé, mais ce ne serait pas vérité. Nous attendions tous, seuls dans des cellules minuscules aux dalles pourries notre exécution. Bien entendu, les généraux principaux étaient pendus en premier, pour limiter les rebellions dans les prisons ainsi que les plans destinés à nous faire échapper.." Non. Je ne me laisserai pas tuer. Ils n'auront pas l'honneur d'assister à ma pendaison! Je décidai donc de me suicider. Mais sans armes, avec une épaisse couche de poussière et de pourriture recouvrant les murs, sols, je n'avais aucun moyen de mourir. Et nous n'étions pas nourris, à quoi bon... Jour II / Ca y est, c'est à moi d'y passer. Ils ont éliminé les quatre stratèges et ingénieurs, les plus intelligent, ceux qui valent le plus, et c'est à moi de mourir. Fini la gloire. Fini les guerres. J'y passerai... Tout homme glorieux doit mourir un jour. VM, comme qui dirait. Non. NON! Ca ne sera pas mon jour! Je ne mourrais pas comme un rat, un PORC dans une cellule, ou pendu! Je suis un guerrier. Je suis parti de rien, d'une épée en bois, et je suis venu à la tête du plus puissant - jusque là - empire de mes régions. Je combattrai. Lorsque les gardes vinrent me chercher, un geôlier vêtu d'une tunique grise cendre ouvra la porte. Plus rapide que l'éclair, je glissa entre ces jambes robustes et j'abattis le plat de ma main contre son cou, avant de lui donner un énorme coup de pied à l'arrière du genou, le faisant s'effondrer. Les trois gardes, qui étaient là, et étaient expérimentés, n'hésitèrent pas: Ils se jetèrent sur moi, lance à la main. Grossière erreur. Règle numéro une: Ne jamais se jeter sur un homme plus grand et lourd que soit si l'on a une arme faite pour tuer à distance - telle une lance -. Il fut facile pour moi de reculer dans ma prison, qui fut plus un ange gardien ce jour là, atterrissant sur une des innombrables moisissures, qui amortissèrent ma chute. Me relevant le plus vite possible , je saisi la première lance, qu'un des gardes avait lâché en s'effondrant par terre, et tua un a un les gardes, en transperçant la colonne vertébrale ainsi que le coeur grâce à un angle bien précis. Je n'avais pas beaucoup de temps; déjà d'autres gardes commençaient à rappliquer à cause du bruit. Mourir et libérer mon armée, ou fuir? Pourquoi pas les deux? J'ouvrai une à une le plus rapidement possible les prisons, qu'elles contiennent ou pas des alliés. Le but: faire le plus d'émeutes possible, afin de m'évader en toute sécurité. Néanmoins, le fait est qu'ils avaient eu la possibilité de bâtir et rebâtir ce bâtiment des dizaines de fois, car ils en avaient eu le temps. Ils avaient glissé des pièges de partout. Les portes se condamnèrent à cause de fuites de lave, ainsi que de tonnes de graviers tombant. Je n'avais plus d'autre choix. La prison étant à l'air libre, la cour de pendaison était faite dans un mélange de terre, sable et de roches. Je m'enfouis tête la première deux pieds sous terre, comme ceux qui me fuyaient auparavant. Quelle ironie. J'attendis ainsi pendant très, très longtemps. Que faire? Je ne mesurais plus le temps. Je n'avais pas de montre ni même de boussole. Je pouvais rester ici longtemps, même sans manger et boire, j'avais connu pire (Courir dans la jungle pendant plusieurs jours, sous le soleil ardent et sans eau ni nourriture). Au bout de ce que j'estimais cinq jours, je ressortis à l'air libre, prudemment. Aucune âme qui vive à perte de vue. Ainsi donc, ils étaient tous morts. Si les 13è bataillon était décimé, alors nous étions forcément tous perdus. Nous sommes venus à cinq bataillons, si on espère qu'il reste un huitième de survivants, ça fait 0,6 bataillon seulement. En clair, il restait de mon armée seulement 8,6 bataillons, en étant optimiste. Aucun doute, nous avons perdu. Ils sont tous morts. A cause de mon ordre envoyé. Je décidai donc de m'en aller, récoltant des herbes par-ci, par là, et mangeant les animaux, crus, que je trouvais sur ma route. C'est ainsi que je tombais sur votre contrée. Sur la contrée Minefieldienne, aux odeurs des tavernes, aux indicons rackettant les nouveaux, aux ingénieurs créant des systèmes plus complexes les uns des autres. J'avais un nouveau but. Après tant d'années de service dans l'armée, je repartirais à zéro, ici, en construisant, sans tuer.
×
×
  • Create New...