Jump to content
Sign in to follow this  
jesollas

[Accepté] Royaume de Myr

Recommended Posts

Bonjour chers minefieldiens et minefieldiennes.

J'aimerais proposer un chantier un peu spécial. Ce projet met venu à l'esprit en marchant dans minefield. Depuis longtemps, je voulais faire une proposition de chantier mais je ne trouvais rien d'original. Tout était déjà pris. C'est en lisant le livre "Les fourmis" de Bernard Werber (livre que je conseilles) que met venu l'idée. Pourquoi ne pas faire une cité fourmi géante?! :D

 

nom: Bel-o-kube

Dimension: environ 100x100, mais comme la structure est ronde, ça sera aux alentours de ça. Voici où se trouverait la fourmilière.

 

dominionh.png

En faite, nous serions dans un endroit qui s’appelle le Dominion. Le vert c'est nous. Je crois que les autres parties se sont des humains génétiquement modifiés, nains, loup-garous et les Nixes. Seulement il ne faudrait pas trop construire proche de la tour. L'emplacement précis est: x= -2081, z= -1287.

Hauteur: y= 123(variable) à son point le plus élevé. La structure sera en forme de dôme comme une vraie

fourmilière.

=> Zone de construction: il y aurait une partie une partie à l'air (le dôme) et une partie souterraine.

La partie souterraine sera BEAUCOUP plus grande qu'à la surface.

=> Objectif du Projet: Habitation. Environ 40 logements.

=> Personne(s) responsable(s) du projet: Jesollas, (moi) le chef du projet. Operamundi, SL, Polochon, dem0_crix et KenshinHimura sont des personnes qui m'aideront. Mais bien sur j'accepte tous le monde qui veut y apporter son grain de sel.

 

Bel-o-kube devrait être un immense dôme fait en terre et en bois brut. Tout en haut du dôme, il y aurait l'entrée de la cité. L'entrée serait un escalier en demies-dalles et en spirale qui descendrait jusqu'au fond de la cité . Tout le long de l'escalier, il y aurait des portes. Ces portes seront les entées des couloirs. Quand l'escalier sera un peu en dessous du niveau du sol, on déboucherait sur la grande salle. Elle serait immense. Les matériaux serait pour l'intérieur: des demies-dalles, de la pierres lisses et de la lightstone au plafond pour faire de la lumière. La grande salle servirait à 2 choses. La première serait pour les réunions des citoyens. Et ça serait là que s'installerait les marchands. Tout les couloirs de la fourmilière ne seront pas ordonnés. C'est à dire qu'ils ne suivront pas un ordre précis. Ex: Une personne qui marche pourrait apercevoir 2 couloirs seulement à quelques seconde d'intervalles. Puis il devrait marcher pendant plusieurs secondes avant d'en apercevoir un autre. Alors vous vous en doutez, il serait très facile de se perdre. Je veux que la cité soit un vraie labyrinthe avec plusieurs couloirs différents. Il n'y aurait pas de structure précise, alors le seul moyen de s'orienter serait de découvrir les couloirs 1 par 1 et de les mémorisés. Les escaliers seront du même modèle.

 

Il y aurait plusieurs chambres un peu partout dans Bel-o-kan. Elles seront de tailles moyennes et les habitants pourraient les décorer comme ils le veulent. Comme la grande partie de Bel-o-kan se situe dans le sol, il y aurait plusieurs escalier. Il y aurait aussi plusieurs grandes salles servant à différente choses. Ex: Une salle pourrait être un gigantesque jardin souterrain.

 

Il y aurait aussi des castes (rôle) qui pourraient s'obtenir:

Ouvrières: Un nouveau habitant de Bel-o-kan. Chargés des tâches les plus ennuyantes.

Citernes: Membres depuis une semaine de Bel-o-kan.

Soldates: À aider à améliorer la fourmilière ou est actif dans la communauté. Les force de défense et d'attaque (tout ceux qui m'aideront au début auront ce titre)

Sexué mâle: À beaucoup aidé dans la communauté et est très actif. Membre important de la communauté.

Sexuée femelle (alias le conseil): Membre de l'organisme décisionnaire de la cité. Elles se retrouveraient dans la salle du conseil pour prendre des décisions. (peut renverser une décision de la Reine si toute les sexuées femelles sont d'accord)

Reine: Organe décisionnaire de la cité. Tranche en cas de désaccord entre les sexuées femelles.

P.S. (les castes femelles peuvent aussi être occupés par des hommes et la caste Sexué mâle par des femme)

 

On pourrait aussi faire une bibliothèque et mettre des panneaux sur des livres, ex: histoire de Bel-o-kan. Et ce sujet se retrouvera dans la forum de la cité. Alors on pourrait réellement lire les livres de la bibliothèque.

 

Si le chantier est accepté, les personnes qui m'aideront à la construction auront les plus proches chambres de l'escalier central et aussi quelques privilèges.

 

Nous avons plusieurs idées de salles:

Bibliothèque

Jardin

Grande salle + taverne + endroit où se trouveront les marchands

Cité interdite

Salles mercenaires

Laboratoires

Terrains sportifs : spleef, projet de SL

Solarium

Ambassades

Salle du conseil

Salle atelier

Mine publique

cuisine

forge

amphithéâtre

 

Voici à quoi pourrait ressembler la fourmilière. Ceci n'est qu'une esquisse. La fourmilière sera plus ronde et il y aura plus de salles.

 

 

 

 

340

 

 

belokansansdome2.jpg

 

 

couloirs2.jpg

 

 

belokan2.jpg

 

 

Et voici les plans du dôme. Pour faire les cercle, vous devez afficher l'image avec Paint. Puis vous zoomer et vous verrez de minuscules cubes.

 

belokube.png

 

 

Et voici des screenshots du dôme qui ont été pris sur le serveur privé de Polochon. Le dôme est de 50x50 mais le vrai sera de 100x100. Autrement dit, le vrai dôme sera le double de celui-ci.

 

 

409

 

 

407

 

 

408

 

 

Et maintenant des screenshots de ce que pourrait ressembler un couloir.

 

 

 

20110514112429.png

 

 

20110514112433.png

 

 

20110514112442.png

 

 

 

 

Et maintenant un peu de rôleplay:

L'étendue gazeuse était calme, trop calme. Elles savaient que l'ennemi se terrait là, quelque part entre les brins d'herbes. Ou peut être creusait-il des galeries sous terre afin de les prendre à revers. Dans ce cas leur armée serait décimée avant la fin de la matinée et la cité serait perdue. 128 627è songea à cette hypothèse. Non, décidément c'était un risque qu'elle ne pouvait pas se permettre de faire courir à Bel-o-kan ; si elles perdaient la cité, elles ne pourraient jamais revenir dans cette région. Elle refit l'inventaire de ses troupes. 15 légions d'infanterie et 10 d'artilleuses, ce devrait être plus que suffisant pour écraser l'armée ennemie, surtout si leur nouvelle arme fonctionnait correctement. Elle envoya donc une légion d'infanterie sonder les profondeurs de la terre avec pour consigne de supprimer tout éventuel ennemi.

 

L'Homme n'avait pas encore fait son apparition sur les terres de New Stendel, il y a 20 millions d'années. Cependant même s'il avait été présent, il n'aurait sans doute rien su de cette terrible guerre qui opposait les deux empires. Malgré les grands vents qui agitaient les brins d'herbes et les rares fleurs qui avaient le loisir de pousser ici, loin des arbres qui leur volaient les ressources du sol, la plaine était calme et silencieuse. Le monde était rond à cette époque, la grande révolution du cube n'avait pas encore eu lieu. Le soleil inondait la plaine de ses rayons ardents, mais les sombres nuages arrivant à l'horizon ne laissaient rien présager de bon.

 

Des dizaines de boules géantes anéantissaient les armées termites. La bataille avait commencé il y a quelques minutes et 128 627è se dirigeait déjà vers une victoire qui resterait gravée dans l'histoire de la cité. La légion envoyée dans les souterrains avait été formelle : les ennemis ne passaient pas sous terre pour les contourner. Ils avaient donc choisi la charge massive de face, ce qui les avaient conduit au massacre qui se déroulait sous les yeux de 128 627è. « Cette nouvelle arme est fantastique » pensa-t-elle. L'idée d'exploiter quelques scarabées bousiers afin de constituer d'énormes boules de terre et déchets puis de lancer ces machines de mort roulantes sur les ennemis était absolument géniale. La Reine était décidément une grande stratège. Elle regarda ses légions. On sentait la tension redescendre et les mandibules des fourmis, se réjouissant d'achever quelques termites à moitié écrasés et très inférieurs en nombre, claquaient dans une cacophonie terrifiante qui fit fuir les rares insectes restants plusieurs mètres à la ronde.

 

La bataille avait finalement été très courte et ils n'avaient perdu qu'une centaine de soldates dans les combats (une artilleuse qui avait mal ajusté son tir d'acide avait tué deux de ses comparses et une vingtaine de soldates avaient été victimes d'un retour de l'une de leurs propres boules dû à une pente défavorable. Plus les premières lignes d'infanterie qui avaient foncé pour contrer la charge des quelques termites ayant réussi à passer leur nouvelle arme et qui s'étaient fièrement battues). 128 627è et ses légions rentrèrent donc victorieuses à la cité de Bel-o-kan qui pourrait continuer à étendre son empire sur ces terres et à renforcer sa puissance.

 

L'empire Belokanien, composé de la grande cité centrale Bel-o-kan et de plus de 200 cités filles dans la région, comportait environ 50 millions d'individus. Chaque cité avait sa propre reine pondeuse, enfantée par la Reine de la cité de Bel-o-kan elle même : la grande Belo-kiu-kiuni. En dehors des reines qui portaient un titre lié à leur positionnement et à leur dynastie, les fourmis n'avaient pas de nom. Elles s'identifiaient par un numéro, correspondant à leur numéro de ponte. 128 627è était par exemple issue du 128 627è œuf pondu par Belo-kiu-kiuni.

Les fourmis Belokaniennes maîtrisaient toute la région, et bientôt toute la plaine suite à la victoire de ce matin (ils n'auraient aucune difficulté à lancer une attaque sur la dernière cité termite de la région étant donné qu'ils avaient décimé ses forces militaires). Elles étaient en paix avec nombre d'insectes et les guerres territoriales n'avaient lieux qu'aux frontières de l'empire, avec les cités termites ou fourmis d'autres régions. De temps en temps quelques guêpes faisaient un nid et prétendaient à une expansion territoriale, mais elles étaient vite balayées par les troupes Belokaniennes qui récupéraient au passage quelques ressources intéressantes (et notamment la délicieuse gelée royale tant appréciée par les reines des cités).

 

Les fourmis maîtrisaient nombre de technologies telles que les serres (et notamment des champignonnières), la maîtrise des plantes carnivores pour en faire des lignes de défense, le stockage de nourriture et l'exploitation des troupeaux de pucerons pour récupérer leur délicieux miellat... Elles faisaient également énormément d'expériences sur de nouvelles technologies (la maîtrise de courants d'eau pour faciliter la circulation dans les cités et le partenariat avec des scarabées rhinocéros pour faire une aviation étaient les deux plus gros sujets du moment à Bel-o-kan). Seul le feu avait été abandonné car trop complexe à maîtriser. On souhaitait faire quelques petites étincelles et on avait vite fait de faire brûler toutes les cités de l'empire avec cette technologie. Il était d'ailleurs interdit de l'utiliser suite à un pacte entre tous les insectes connus, ses effets étant trop dévastateurs. La nation l'utilisant s'exposait à une guerre ouverte avec l'ensemble des empires alentours, ce qui correspondait à un suicide.

 

Bel-o-Kan était une ville magnifique. Ses 10 étages au dessus du sol et ses 30 étages de profondeur lui permettaient de se targuer du titre de plus grande cité de la région. Bien que la majeure partie de la ville soit constituée de terre et de brindilles, les appartements royaux étaient entièrement en pierre et en bois. La Reine était donc bien protégée, entourée de sa solide garde royale. En dehors des salles consacrées aux pouponnières, greniers et technologies diverses (champignonnières, serres, enclos à pucerons mais aussi salles d'expérimentations pour les nouvelles technologies), on retrouvait de grandes salles et galeries dédiées à la circulation des fourmis de la cité, des salles d'entraînement au combat et une bibliothèque (les fourmis n'avaient pas de livres à proprement parler mais conservait les récits sous forme de particules odorantes des différentes dynasties de l'empire). Dans les appartements royaux on retrouvait la salle d'audience et de ponte de la Reine, une salle annexe pour des réunions stratégiques ou privées et les appartements des fourmis sexuées, potentielles reines des futures cités de l'empire.

La nouvelle de la victoire sur les dernières termites de la plaine fit le tour de la cité en un rien de temps. On parlait déjà des nouvelles possibilités liées à l'utilisation de la plaine, des missions d'exploration à y mener et bien évidemment de l'expansion de l'empire et du renforcement de sa puissance.

 

Les sombres nuages recouvraient désormais la plaine et un terrible orage touchait l'empire Belokanien. Les fourmis ne le savaient pas, mais cette masse de nuages sombres entourait toute la planète ronde de Minefield et déchainait sa puissance sur toutes les terres et mers. La foudre tomba de nombreuses fois et plusieurs tremblements de terre eurent lieux. C'était la panique chez les Belokaniennes. Les dégâts dans les cités étaient terribles à cause les structures de terre et brindilles fragilisées par les eaux de pluie et les secousses des séismes. Les fourmis ne le savaient pas, mais la planète ronde prit peu à peu la forme d'un cube...

 

Les dégâts et les pertes étaient considérables. Deux cités avaient perdu une grande partie de leur population ainsi que leurs reines, englouties sous les eaux de pluie. Trois avaient entièrement brulé à cause de la foudre et une s'était effondrée sur elle-même à cause des tremblements de terre. Dans toutes les cités, on dénombrait les morts par milliers et on commençait à réparer les dégâts causés par la tempête.

 

203è fut la première victime de l'apparition des cubes sur Minefield. Elle ne comprit d'ailleurs pas ce qui la tua. Elle était occupée à creuser une galerie sous ses pattes lorsque soudain, au lieu de s'enfoncer doucement comme d'habitude, un carré gigantesque de terre disparu et la précipita dans une chute mortelle.

Plusieurs incidents de ce type eurent lieux dans la journée et les fourmis commençaient à s'interroger sur le sujet lorsqu'une cité entière s'écroula. Dans les jours qui suivirent, plusieurs cités connurent le même sort et les fourmis firent un constat : elles ne pouvaient plus creuser une galerie sans provoquer la disparition d'un cube géant qui faisait s'écrouler leurs installations. On assista bientôt à des paysages étranges avec des parties de cité suspendues dans les airs tandis que le reste s'était écroulé. De nombreuses pertes furent à déplorer et Bel-o-kan s'inquiétait de son avenir lorsqu'un nouveau drame se produisit. Un animal géant, tout rose, avait fait irruption sur les terres de l'empire. Personne ne l'avait vu venir, on disait qu'il était apparu comme par magie au dessus d'une cité. Il en écrasa plusieurs avant de poursuivre sa route vers la plaine.

 

L'ensemble des insectes et de leurs empires disparurent peu à peu de la surface de la planète. On ne comptait en effet plus le nombre de cités anéanties chaque jour suite à l'effondrement de cubes ou au spawn d'un mob qui écrasait tout sur son passage. Bel-o-Kan fut bientôt la dernière fourmilière active de Minefield.

 

Elle ne ressemblait plus en rien à la Bel-o-kan de la grande époque. Les trous géants provoqués par les mobs et les effondrements avaient eu raison de sa splendeur. Quelques cubes de terre et de bois flottant dans les airs rappelaient le magnifique dôme qui faisait autrefois la fierté de la cité. Seuls les appartements royaux, grâce à leur constitution en pierre que les fourmis s'étaient bien gardées de creuser, avaient résisté à toutes ces catastrophes. Il ne restait cependant que deux fsurvivantes dans la cité. 128 627è et la Reine. Mais Belo-kiu-kiuni était gravement malade et ne pouvait pondre plus qu'un seul œuf. Elle le confia à la vieille fourmi et mourut, laissant entre ses mains l'avenir du peuple fourmi tout entier. 128 627è avait perdu 3 pattes et une mandibule dans les diverses catastrophes et tentatives de combat contre les mobs, cependant elle connaissait l'importance de sa mission et ne pouvait se permettre l'échec. Elle aménagea donc avec prudence et soin une couveuse afin que l'œuf puisse se conserver de longues années avant de se développer et éclore lorsque le moment propice serait venu. Rattrapée par le temps et croulant sous le poids des saisons, elle fini par mourir.

 

Sa dernière pensée fût pour l'œuf royal. 128 627è savait qu'un jour celui-ci donnerait naissance à une nouvelle génération de fourmi qui rebâtirait Bel-o-kan et constituerai un empire plus grand et plus puissant que tous ceux qu'on avait connu jusqu'ici.

Fin du Roleplay.

 

Un grand merci à SL qui à écrit cette histoire.

 

Voila, j'ai terminé mes explications. J'espère vraiment que ce chantier sera accepter et j'espère avoir beaucoup de personnes qui vienne m'aider

 

 

Cordialement,

Jesollas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow j'aime cette idée de projet. en tant que fan des livres de bernard werber. Je te conseille de lire le cycle des dieux et des anges.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la localisation, tu devrais prendre un screen de la carte de stendel, zoomer sur la zone qui t'intéresse et donner l'emplacement exact, car là c'est pas clair.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai lu "les fourmis" de Bernard Werber, et j'adore l’idée de vouloir construire une gigantesque fourmilière; je ne pourrai malheureusement pas t'aider, je suis tout nouveau et il faut que je construise ma maison, bonne chance ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour vos commentaire et pour la carte j'i arrive pas a prendre l'emplacement mon pc n'i arrive pas alors si quelqu’un voudrait bien prendre une photo pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yop all

 

Étant un grand fan des livres de Werber, je m'associe avec joie à ce projet.

 

Je ne suis encore qu'un vagabond mais ma candidature de paysan ne saurait tarder, aussi je pourrai vous aider dans la construction.

 

Concernant l'écriture de roleplay, je pourrai te filer un coup de main si tu le souhaites (je mettrai un lien vers ma candidature de paysan afin de te laisser juger si le style d'écriture te parait convenable pour la création de l'histoire de Bel-O-Kan ou pas).

Lien vers ma candidature paysan

 

Bon jeu :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu souhaite t'associer à la nation formée par Aelfyr? (Auquel cas la carte est pertinente)

 

Moi j'aime bien, ça agrandira le pays "magique" de New Stendel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien le cas Thorvald, je fédère les nations magiques des alentours pour former le "pays magique" Je suis en train de rédiger le roleplay et je le présenterais sous peu aux chefs des autres peuples.

 

 

Bonne chance pour ton projet Jessolas, tu as le soutien des Hellien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Aelfyr. changement d'emplacement. On se retrouve dans Dominion d'Aelfyr proche de Ragnarok. Espérons que Larian autorise le chantier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pensé à plusieurs endroit publique possible. Les voici. Si vous avez des suggestions, DITE-LE MOI.

 

Champignonnières: Dans la vraie vie, c'est la que les fourmis font de l'agriculture. Alors on ferait poussé du blé, du bambou et des arbres.

Grenier: On entreposerait ce qu'on n'a pas de besoin et on prendrait ce qu'on a besoin. Alors il y aurait toujours quelque chose dans le grenier.

Laboratoire: Il y aurait des livres et des tables comme pour faire dans un vrai laboratoire.

Laboratoire sur l'eau: Ce serait juste une grosse piscine.

Loge royale: Là où moi et quelques autres personne resteraient

 

Ok maintenant je vais être plus précis dans la forme de la fourmilière. Si vous avez des suggestions, DITE-LE MOI.

Ce serait un dôme fait en terre. Tout en haut, il y aurait un escalier en spiral qui descendrait jusqu'au fond. Il serait en demies-dalles. Les premiers étage seront dans le dôme alors ils seront moins grands que ceux dans le sol. Le premier étage sous-terre serait la grande place. Elle servirait à faire des réunions et ce sera là où serait les magasins. Le sol serait en demies-dalles et les murs et le plafond en pierre lisse. Il y aurait des piliers un peu partout dans la salle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yop

 

Et voici ma proposition de RP pour la grande cité de Bel-o-kan :

 

L'étendue gazeuse était calme, trop calme. Elles savaient que l'ennemi se terrait là, quelque part entre les brins d'herbes. Ou peut être creusait-il des galeries sous terre afin de les prendre à revers. Dans ce cas leur armée serait décimée avant la fin de la matinée et la cité serait perdue. 128 627è songea à cette hypothèse. Non, décidément c'était un risque qu'elle ne pouvait pas se permettre de faire courir à Bel-o-kan ; si elles perdaient la cité, elles ne pourraient jamais revenir dans cette région. Elle refit l'inventaire de ses troupes. 15 légions d'infanterie et 10 d'artilleuses, ce devrait être plus que suffisant pour écraser l'armée ennemie, surtout si leur nouvelle arme fonctionnait correctement. Elle envoya donc une légion d'infanterie sonder les profondeurs de la terre avec pour consigne de supprimer tout éventuel ennemi.

 

L'Homme n'avait pas encore fait son apparition sur les terres de New Stendel, il y a 20 millions d'années. Cependant même s'il avait été présent, il n'aurait sans doute rien su de cette terrible guerre qui opposait les deux empires. Malgré les grands vents qui agitaient les brins d'herbes et les rares fleurs qui avaient le loisir de pousser ici, loin des arbres qui leur volaient les ressources du sol, la plaine était calme et silencieuse. Le monde était rond à cette époque, la grande révolution du cube n'avait pas encore eu lieu. Le soleil inondait la plaine de ses rayons ardents, mais les sombres nuages arrivant à l'horizon ne laissaient rien présager de bon.

 

Des dizaines de boules géantes anéantissaient les armées termites. La bataille avait commencé il y a quelques minutes et 128 627è se dirigeait déjà vers une victoire qui resterait gravée dans l'histoire de la cité. La légion envoyée dans les souterrains avait été formelle : les ennemis ne passaient pas sous terre pour les contourner. Ils avaient donc choisi la charge massive de face, ce qui les avaient conduit au massacre qui se déroulait sous les yeux de 128 627è. « Cette nouvelle arme est fantastique » pensa-t-elle. L'idée d'exploiter quelques scarabées bousiers afin de constituer d'énormes boules de terre et déchets puis de lancer ces machines de mort roulantes sur les ennemis était absolument géniale. La Reine était décidément une grande stratège. Elle regarda ses légions. On sentait la tension redescendre et les mandibules des fourmis, se réjouissant d'achever quelques termites à moitié écrasés et très inférieurs en nombre, claquaient dans une cacophonie terrifiante qui fit fuir les rares insectes restants plusieurs mètres à la ronde.

 

La bataille avait finalement été très courte et ils n'avaient perdu qu'une centaine de soldates dans les combats (une artilleuse qui avait mal ajusté son tir d'acide avait tué deux de ses comparses et une vingtaine de soldates avaient été victimes d'un retour de l'une de leurs propres boules dû à une pente défavorable. Plus les premières lignes d'infanterie qui avaient foncé pour contrer la charge des quelques termites ayant réussi à passer leur nouvelle arme et qui s'étaient fièrement battues). 128 627è et ses légions rentrèrent donc victorieuses à la cité de Bel-o-kan qui pourrait continuer à étendre son empire sur ces terres et à renforcer sa puissance.

 

L'empire Belokanien, composé de la grande cité centrale Bel-o-kan et de plus de 200 cités filles dans la région, comportait environ 50 millions d'individus. Chaque cité avait sa propre reine pondeuse, enfantée par la Reine de la cité de Bel-o-kan elle même : la grande Belo-kiu-kiuni. En dehors des reines qui portaient un titre lié à leur positionnement et à leur dynastie, les fourmis n'avaient pas de nom. Elles s'identifiaient par un numéro, correspondant à leur numéro de ponte. 128 627è était par exemple issue du 128 627è œuf pondu par Belo-kiu-kiuni.

Les fourmis Belokaniennes maîtrisaient toute la région, et bientôt toute la plaine suite à la victoire de ce matin (ils n'auraient aucune difficulté à lancer une attaque sur la dernière cité termite de la région étant donné qu'ils avaient décimé ses forces militaires). Elles étaient en paix avec nombre d'insectes et les guerres territoriales n'avaient lieux qu'aux frontières de l'empire, avec les cités termites ou fourmis d'autres régions. De temps en temps quelques guêpes faisaient un nid et prétendaient à une expansion territoriale, mais elles étaient vite balayées par les troupes Belokaniennes qui récupéraient au passage quelques ressources intéressantes (et notamment la délicieuse gelée royale tant appréciée par les reines des cités).

 

Les fourmis maîtrisaient nombre de technologies telles que les serres (et notamment des champignonnières), la maîtrise des plantes carnivores pour en faire des lignes de défense, le stockage de nourriture et l'exploitation des troupeaux de pucerons pour récupérer leur délicieux miellat... Elles faisaient également énormément d'expériences sur de nouvelles technologies (la maîtrise de courants d'eau pour faciliter la circulation dans les cités et le partenariat avec des scarabées rhinocéros pour faire une aviation étaient les deux plus gros sujets du moment à Bel-o-kan). Seul le feu avait été abandonné car trop complexe à maîtriser. On souhaitait faire quelques petites étincelles et on avait vite fait de faire brûler toutes les cités de l'empire avec cette technologie. Il était d'ailleurs interdit de l'utiliser suite à un pacte entre tous les insectes connus, ses effets étant trop dévastateurs. La nation l'utilisant s'exposait à une guerre ouverte avec l'ensemble des empires alentours, ce qui correspondait à un suicide.

 

Bel-o-Kan était une ville magnifique. Ses 10 étages au dessus du sol et ses 30 étages de profondeur lui permettaient de se targuer du titre de plus grande cité de la région. Bien que la majeure partie de la ville soit constituée de terre et de brindilles, les appartements royaux étaient entièrement en pierre et en bois. La Reine était donc bien protégée, entourée de sa solide garde royale. En dehors des salles consacrées aux pouponnières, greniers et technologies diverses (champignonnières, serres, enclos à pucerons mais aussi salles d'expérimentations pour les nouvelles technologies), on retrouvait de grandes salles et galeries dédiées à la circulation des fourmis de la cité, des salles d'entraînement au combat et une bibliothèque (les fourmis n'avaient pas de livres à proprement parler mais conservait les récits sous forme de particules odorantes des différentes dynasties de l'empire). Dans les appartements royaux on retrouvait la salle d'audience et de ponte de la Reine, une salle annexe pour des réunions stratégiques ou privées et les appartements des fourmis sexuées, potentielles reines des futures cités de l'empire.

La nouvelle de la victoire sur les dernières termites de la plaine fit le tour de la cité en un rien de temps. On parlait déjà des nouvelles possibilités liées à l'utilisation de la plaine, des missions d'exploration à y mener et bien évidemment de l'expansion de l'empire et du renforcement de sa puissance.

 

Les sombres nuages recouvraient désormais la plaine et un terrible orage touchait l'empire Belokanien. Les fourmis ne le savaient pas, mais cette masse de nuages sombres entourait toute la planète ronde de Minefield et déchainait sa puissance sur toutes les terres et mers. La foudre tomba de nombreuses fois et plusieurs tremblements de terre eurent lieux. C'était la panique chez les Belokaniennes. Les dégâts dans les cités étaient terribles à cause les structures de terre et brindilles fragilisées par les eaux de pluie et les secousses des séismes. Les fourmis ne le savaient pas, mais la planète ronde prit peu à peu la forme d'un cube...

 

Les dégâts et les pertes étaient considérables. Deux cités avaient perdu une grande partie de leur population ainsi que leurs reines, englouties sous les eaux de pluie. Trois avaient entièrement brulé à cause de la foudre et une s'était effondrée sur elle-même à cause des tremblements de terre. Dans toutes les cités, on dénombrait les morts par milliers et on commençait à réparer les dégâts causés par la tempête.

 

203è fut la première victime de l'apparition des cubes sur Minefield. Elle ne comprit d'ailleurs pas ce qui la tua. Elle était occupée à creuser une galerie sous ses pattes lorsque soudain, au lieu de s'enfoncer doucement comme d'habitude, un carré gigantesque de terre disparu et la précipita dans une chute mortelle.

Plusieurs incidents de ce type eurent lieux dans la journée et les fourmis commençaient à s'interroger sur le sujet lorsqu'une cité entière s'écroula. Dans les jours qui suivirent, plusieurs cités connurent le même sort et les fourmis firent un constat : elles ne pouvaient plus creuser une galerie sans provoquer la disparition d'un cube géant qui faisait s'écrouler leurs installations. On assista bientôt à des paysages étranges avec des parties de cité suspendues dans les airs tandis que le reste s'était écroulé. De nombreuses pertes furent à déplorer et Bel-o-kan s'inquiétait de son avenir lorsqu'un nouveau drame se produisit. Un animal géant, tout rose, avait fait irruption sur les terres de l'empire. Personne ne l'avait vu venir, on disait qu'il était apparu comme par magie au dessus d'une cité. Il en écrasa plusieurs avant de poursuivre sa route vers la plaine.

 

L'ensemble des insectes et de leurs empires disparurent peu à peu de la surface de la planète. On ne comptait en effet plus le nombre de cités anéanties chaque jour suite à l'effondrement de cubes ou au spawn d'un mob qui écrasait tout sur son passage. Bel-o-Kan fut bientôt la dernière fourmilière active de Minefield.

 

Elle ne ressemblait plus en rien à la Bel-o-kan de la grande époque. Les trous géants provoqués par les mobs et les effondrements avaient eu raison de sa splendeur. Quelques cubes de terre et de bois flottant dans les airs rappelaient le magnifique dôme qui faisait autrefois la fierté de la cité. Seuls les appartements royaux, grâce à leur constitution en pierre que les fourmis s'étaient bien gardées de creuser, avaient résisté à toutes ces catastrophes. Il ne restait cependant que deux fsurvivantes dans la cité. 128 627è et la Reine. Mais Belo-kiu-kiuni était gravement malade et ne pouvait pondre plus qu'un seul œuf. Elle le confia à la vieille fourmi et mourut, laissant entre ses mains l'avenir du peuple fourmi tout entier. 128 627è avait perdu 3 pattes et une mandibule dans les diverses catastrophes et tentatives de combat contre les mobs, cependant elle connaissait l'importance de sa mission et ne pouvait se permettre l'échec. Elle aménagea donc avec prudence et soin une couveuse afin que l'œuf puisse se conserver de longues années avant de se développer et éclore lorsque le moment propice serait venu. Rattrapée par le temps et croulant sous le poids des saisons, elle fini par mourir.

 

Sa dernière pensée fût pour l'œuf royal. 128 627è savait qu'un jour celui-ci donnerait naissance à une nouvelle génération de fourmi qui rebâtirait Bel-o-kan et constituerai un empire plus grand et plus puissant que tous ceux qu'on avait connu jusqu'ici.

 

Bon jeu :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

LC je te remercie grandement pour cette petite histoire. Je l'ai beaucoup aimé et je te félicites. Et je vois que tu as lis quelles livres de Bernard Werber. Enfin bon, j'espère que le chantier sera accepté

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les "hommes" fourmis sont la bienvenue dans le Dominion et nous espérons de tout cœur que votre projet serra accepté.

 

Le début du Rp est excellent, je prendrais le temps de le lire en entier quand je le pourrais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yop

 

Merci pour vos commentaires sur le RP, ça fait bien plaisir :)

 

@jesollas : en tant que fan inconditionnel des écrits de Werber, j'ai dévoré tous ses ouvrages :D

 

Bon jeu all

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca c'est du RP qui déchire!

 

Je me posais également la même question, étant fan de Werber > Pourquoi pas une cité fourmis?

Je ne suis que vagabond moi aussi, mais sache que je suis prêt à donner mon aide dès que (j'aurais postulé) je serais paysan.

 

J'ai une suggestion >

Dans la bibliotheque olfactive, pourquoi ne pas mettre des passages forts de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu ?

Ce qui donnerais à cette cité un intérêt encore plus grand, cette image de cité "sage" et pourquoi ne pas baser les lois de la cité sur la hiérarchie et les lois mirmycéenes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une suggestion >

Dans la bibliotheque olfactive, pourquoi ne pas mettre des passages forts de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu ?

Ce qui donnerais à cette cité un intérêt encore plus grand, cette image de cité "sage" et pourquoi ne pas baser les lois de la cité sur la hiérarchie et les lois mirmycéenes ?

 

Concernant l'ESRA, j'aime bien l'idée, cependant on le mettrait sous forme de quoi, de panneaux? Ça risque d'en faire un sacré paquet :s

 

Concernant les lois de la cité, la hiérarchie myrmicéene sera en effet de rigueur je pense, bien qu'on aura du mal à avoir une reine fourmi qui pondra des nouveaux vagabonds ^^.

 

Bon jeu :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais, bonne idée, le probleme, c'est en ce qui concerne les droits d'auteur : a-t-on le droit ou non de réutiliser certains passages du livre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai justement préparé un mail à l'attention de Werber pour lui présenter le RP (et avoir son avis dessus :) ), le projet et lui demander ce qu'on a le droit d'utiliser ou pas.

 

Son site officiel (qui contient son mail) est inaccessible ce matin pour des raisons qui me sont inconnues, cependant si ce projet est accepté et dès que je dispose de son mail je l'interroge sur le sujet.

 

De toute façon, concernant l'ESRA, il serait judicieux de créer / adapter les articles au monde cubique de Minecraft, à ses lois physiques et à l'histoire de Minefield (on pourrait par exemple remplacer les articles sur les civilisations disparues ou des personnages historiques par certains RP qui constituent l'histoire de Minefield)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca y est j'ai poste tant bien que mal!

Demande de candidature - KenshinHimura

 

Je pense que pour les droits dauteurs, peut être faudrait il changer le nom de la cité?

Après sa premiere pensée sera plutot "mais pourquoi perdent-ils autant de temps sur ce jeu?" Mais le débat n'à pas sa place ici ;)

Pour ce qui est des champignonieres et autres salles de plantations, je vois bien de la netherrack pour couvrir les murs et ajouter a l'aspect sous terrain non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous.

 

Comme noté plus haut, je trouve votre idée de projet excellente !

 

Seulement, pourquoi ne pas lui donner un autre nom que Bel-o-kan, nom utilisé dans le roman de Werber? Ne réutilisez pas ses idées, créez plutôt les vôtres. Simple idée hein, mais bon ^^

 

Et sinon, autre proposition parce que c'est ça qu'est bon, pourquoi ne pas utiliser d'autres matériaux que la terre? Le bois brut pourrait simuler des "brindilles" posées sur la cité... Je suis pas convaincu de cette idée même moi, mais bon. C'est une idée, à voir ce que vous en faites =)

 

Bon courage !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rah ahahah, la cité fourmis, fallait y penser !

J'adore le concept, je suis également un fan de Werber (enfin plutôt un fan de ses premiers écrits comme "Les Fourmis" ou "Les Thanatonautes" , avant qu'il soit connu et qu'il prenne la grosse tête), ça me semble assez compliqué comme projet mais voir une fourmilière sur Minefield serait assez fun.

 

Pour les droits d'auteur, y a pas de danger à reprendre le nom la ville. Il y a bien des projets sur Naheulbeuk et des reprises sur d'autre œuvres bien connues. On imite pas, on ne fait que s'en inspirer.

D'ailleurs, il existe aussi un groupe de métal français qui s'appelle Bel O Kan, rapport au livre.

Et pour l'ESRA, Werber lui-même a repris la plupart de ses articles chez d'autres, donc pas de soucis.

(par contre, pour les écrire, chaud...)

 

Et sinon, ça serait sympa de cantonner les futures habitants à des castes bien précises, comme guerrier, éclaireur, gardien, chasseur, récolteur etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet ferait penser à celui d'une cité-état!

Il est vrai que le faire le dome en bois plutot qu'en terre proposerait des avantages, pas besoin de piller une zone de sa terre, mais d'un autre coté, chaud de récolter tout ce bois brut...

 

Pourquoi ne pas créer aussi sa propre langue a la cité? --> OK, je sors...

 

Peut-être faudrait-il commencer par quelque plans Sketchups ou similaires pour que le projet soit accepté non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez tous des excellentes idées et j'en prendrait compte. Concernant l'extérieur, on pourrait mettre de la terre et mettre ça et là des morceaux de bois. Pour l'ESRA, si Werber accepte on aura qu'à le mettre sur le forum de la cité. dem0_crix, SL et KenshinHimura j'espère que vous serez vite paysan pour venir m'aider dans la construction. Et pour le nom moi je l'aime mais si la majorité veut changer alors je changerais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...