Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'citoyen'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur Minefield !
    • L'Ambassade des nouveaux arrivants
    • Demande de grade/de statut social
    • Vie pratique
  • Univers de Minefield
    • Stendel
    • New Stendel et ses terres
    • Nabes
    • Nether - l'enfer et ses dangers
    • Nimps - le monde freebuild
    • Nihil
    • Donjons
    • Clans et peuples
  • La place principale
  • La taverne
  • Le commerce
  • Multigaming
  • Support
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Website URL


Localisation


Pseudo minecraft

Found 11 results

  1. Acquérir une Habitation sur Simurgh Pré-requis : Aucun La ville de Simurgh distingue deux types de joueurs de son projet : Les Citoyens de Simurgh qui sont des membres à part entière du projet et qui participent à l'évolution du projet en y participant dans son quotidien. Les Habitants de Simurgh qui ont acquis une maison sur Simurgh par l'action d'un achat direct à un conseiller du projet. Choisir sa maison / Acquérir une maison sur Simurgh : Les maisons en vente sur Simurgh sont visibles avec un panneau juste devant la maison. En cas d'absence de panneau, vous pouvez toujours contacter un conseiller qui pourra vérifier si la maison appartient à un joueur ou non. Prix d'une maison : Le prix d'une maison varie selon sa localisation / sa taille. Les prix tournent entre 150 et 300 PA principalement. Note aux aspirant à la citoyenneté Simurgheoise : La maison peut vous être offerte selon votre participation au sein du projet. Très souvent la maison est offerte en même temps que la validation de votre citoyenneté au sein de la ville. Pour toutes autres informations, n'hésitez pas à contacter : Stalroc (Pseudo forum : Stalroc) Rikkanima (Pseudo forum : Rikkanima) MrFalcar (Pseudo forum : Dracos911)
  2. Devenir Citoyen de Simurgh La citoyenneté au sein de la ville de Simurgh s'obtient par une participation active au sein du projet. L'acceptation d'un joueur au sein du projet se fera également par l'approbation des citoyens présents sur Simurgh. Pour faciliter l'intégration des aspirants à la citoyenneté Simurgheoise, nous avons décidé de mettre en place plusieurs éléments pour aider le joueur : Pour commencer, nous avons mis en place des appartements spécialement pour les aspirants au dessus de la capitainerie. Les appartements sont à proximité de la tour de SPLASH ainsi que des autres structures principales au sein de la ville. (Banque/Taverne/Pépinière/Farm/...) Pour intégrer Simurgh, il faudra également rédiger une candidature qui sera soutenu par les membres du projet. Concernant la candidature : La candidature sera composé d'une présentation In Game du joueur. Vous décrirez rapidement ce que vous avez pu réaliser sur Minefield (depuis votre arrivée) et également ce que vous avez pu effectuer comme projet en tant qu'aspirant sur Simurgh Vous rédigerez également quelques lignes pour expliquer vos motivations à vouloir devenir Citoyen de Simurgh. Vous êtes libre ensuite de fournir ou non un RP. (Ce n'est certes pas obligatoire mais c'est toujours un petit plus apprécié par les Conseillers du projet.) Remarque : Attention aux fautes d'orthographes, nous sommes cependant un minimum tolérant. (Ce topic doit d'ailleurs en cacher quelques-une) Concernant la validation de votre candidature : Les candidatures sont validés sur le temps par le Seigneur et/ou les conseillers du projet. Note concernant les aspirants se faisant refuser leur candidature : Un refus de candidature peut survenir si votre implication sur Simurgh ne s'est pas fais remarquer des citoyens du projet. Un comportement gênant pourra également être la cause d'un refus. Une inactivité pourra également entraîner un refus de la candidature (ou du moins une mise sous archive). Cependant un refus n'est pas définitif et donc vous êtes libre de repostuler sur le projet en corrigeant les éléments ayant pu pêcher lors de votre première candidature.
  3. Candidature citoyenne de Pierrot Présentation Candidature villageoise Dessin par Stoltheds. I. Présentation IRL: Je m'appelle Pierre et j'ai 17 ans bientôt 18. Je suis en Terminale STI2D (Développement durable) et j’habite en banlieue de Paris. J’aime toujours autant jouer, j’ai passé plus de deux milles sur le jeu Team Fortress 2. Je faisais de la compétition dans le cadre européen et français (ETF2L) et j’ai même participé à des LANs à en dormir sous les tables à la Gamers Assembly 2015 et 2016 sans compter quelques petites LANs. En parlant d’IRL, je suis notamment venu à Des cubes et des Pioches qui s’est déroulé en octobre 2013. En dehors de Minefield, je suis quelqu'un d'assez anxieux dans la vie. Il y a peu de choses que j'aime faire à part ce qu'il me plait et pour le coup, jouer me satisfait, permet de me détendre et de penser à autre chose, tout comme la musique, c'est aussi une de mes passions. Je prends des cours de batterie et m'entraîne à la maison. J'aime aussi aller voir des concerts des groupes de musique que j'aime bien. II. Minecraft jusqu’à aujourd’hui Eh bien, Minecraft ça fait vraiment un bon bout de temps, plus de 5 ans que j’y joue et ça ne m'a jamais lassé. Je me suis dirigé au début vers Nouvelle-Azur où je me suis fait de très bons amis, puis le Nimps Space Center où j’ai connu rtdu24 & Stoltheds qui sont devenu de véritable amis IRL. Ça m’a permis de m’entendre avec des gens un peu plus âgés que moi. Je possède aussi mon petit projet qui s’appelle “La Chapelle” sur New-Stendel où je travaille et m’amuse tout seul. Voici quelques screenshots de mes constructions: III. Motivation à devenir citoyen La principale raison qui me motive à devenir citoyen est le temps. Je me suis inscrit en avril 2012, ça fait un bon moment déjà. Malgré ça, le rang de citoyen m’apporte un choix de métier bien plus complet que celui de villageois et puis devenir citoyen montre une bonne intégration au serveur et à sa communauté. Avoir une maison en capitale est un luxe et me serait très fortement pratique pour y ranger mes ressources. Pour mon grade de citoyen, je choisis donc devenir menuisier. Ça me sera utile pour pouvoir crafter mes propres meubles. IV. RolePlay Première page de mon journal de bord, je décide d’avoir mon propre livre pour pouvoir raconter ma vie, mes hauts et mes bas. J’ai rejoint l’ordre du Saint-Trident. Nouvelle-Azur m’a emmené parmi les leurs et c’est une chance incroyable que j’ai eu, c’est un honneur de servir mes maîtres. Cela fait déjà quelque temps que je les ai rejoints, c'est vraiment incroyable. Mais demain je pars pour un bon moment, je dois aller voir mon ami Rodrick. J’ai eu l’accord de mes maîtres pour le rencontrer, c’est à quelques jours de là. Rodrick, c’est un très vieil ami de l'époque, il s’est logé sur des terres pas très loin d’une chapelle, je passerais à la capitale avant d’aller le voir. Deuxième page, deuxième jour. Je suis parti ce matin assez tôt, le soleil venait à peine de se lever. Je suis arrivé à New-Stendel, il faisait encore jour. J’ai pu profiter de la capitale. L’ambiance est impressionnante ici, des maisons collées les unes aux autres imposent dans les rues très éclairées. Il a aussi beaucoup de monde, des commerçants venus avec leur charrettes et leurs tentes avec leur produit, la plupart de ceux-là étaient villageois et les autres plus riches avaient des échoppes. Les citoyens bruyants remplissent les rues fréquentées. Je suis passé devant le grand château royal de la capitale que j'aperçois maintenant depuis ma fenêtre, il est vraiment magnifique. Et dire que c’est ici où l'empereur vit, à quelques centaines de mètres de moi. Demain je pars assez tôt pour rencontrer Rodrick. Il m'a envoyé une lettre, il disait vouloir me voir le plus vite possible parce qu'il avait quelque chose pour moi. Il habite dans une campagne nommée: "La Chapelle", je n'ai jamais entendu ce nom jadis. Troisième jour, écrire me plait. Je commence à y prendre goût. Je suis arrivé sur les terres de La Chapelle, il faisait froid mais le ciel est bleu. C’était une campagne verte vide avec une forêt noire de grand sapin. J'ai aperçu la fameuse chapelle qui a donné son nom à ses terres, je me suis approché de l’entrée où un vieil homme vêtu de noir avec un chapeau et une grande barbe blanche se tenait debout. Je l'ai interpellé puis lui ai demandé s’il connaissait mon ami Rodrick. Il m'a répondu avec voix enrouée: “Bien sûr, votre ami est à quelques pas d’ici, descendez la colline et traversez la route de terre, tu trouveras ton ami avec sa famille”. J'ai suivi les dires du vieil homme. La route de terre passait par le grand foret de sapin de toute à l'heure. Au bout du chemin il y avait quatre bâtiments: une forge, une structure qui était en construction et les deux autres étaient surement des maisons. Toutes avaient une toiture en pailles et étaient construites en pierre. Rodrick ne pouvait pas vivre ici, un gras gaillard comme lui ? C'est impossible. Et pourtant, il était devant une des maisons en train d’arracher des fausses herbes. Il m'a tout de suite reconnu et est venu jusqu’à moi en courant puis nous avons échangé : "- Ah ! Tu es déjà arrivé Pierrot ! Tu as fait bon voyage ? Tu dois être fatigué... - Oui j'ai fait bon voyage, ça n'a pas été trop dur." Rodrick m'a fait entrer dans une des maisons et nous avons continués la discussion. Cette maison était sale, le sol était boueux, les murs étaient couverts de mousse et l’intérieur était très humide. C'était la maison de Rodrick, il a perdu tous ses biens et son argent dans les jeux de cartes, il s'est retrouvé ici à cause de sa pauvreté. Notre discussion avance jusqu’à la raison de sa lettre. "- Tu m'a appelé pour quelque chose qui semblait important Rodrick. Qu'est-ce-que tu souhaitais de moi ? - Oui, j'ai quelque chose pour toi. Je te donne cette lettre, tu iras la donner à Percy, tu le connais bien comme moi. Il sera clément ne t’en fait pas." Je fini par passer la nuit chez Rodrick. Ça m'a fait très plaisir de le revoir. Quatrième jour, Je suis parti au milieu de la journée pour retourner chez moi, au Saint-Trident. Après quelques heures de marche je me rends à New-Stendel, la nuit est déjà tombée, la capitale est toujours pleine de monde c'est vraiment très vivant. Je suis arrivé sur la place principale et New-Stendel est magnifiquement illuminée et colorée la nuit. Chaque façade est en harmonie avec celles voisines, c'est impressionnant. Je fini par trouver Percy qui était bien sur la place. Je le connais bien, c'est un ami commun avec Rodrick. Il est commerçant en capitale mais passe souvent à Nouvelle-Azur et au Saint-Trident pour faire des livraisons. Je me suis approché de lui : "- Bonsoir Percy, j'ai une lettre à te donner de la part de Rodrick. - Oh quelle surprise, laisse-moi voir ça de plus près... Oh ! La lettre de Rodrick te concerne, grâce à elle, tu auras un soutien reconnu de la grande garde Stendelienne si tu postules à la citoyenneté." Fou de joie, j'ai remercié Percy qui m'expliqua les instructions à suivre. La journée était terminée. J'entrepris l'écriture de mon histoire en espérant pouvoir un jour, obtenir la citoyenneté de New-Stendel et, qui sait, peut-être un jour y vivre. Remerciements Un gros merci à toutes les personnes qui me soutiennent et avec qui je partage de bons moments. Je pense notamment à Chopine, Napo, Squirkiz, Forfal, Guillaume, Hearl et tous ceux avec qui je m'entend très bien depuis pas mal de temps. Les nevains que j'ai vu plusieurs fois IRL, vous êtes vraiment top! Yasu & Junie que j'adore. Le Saint-Trident, ceux que je connais depuis toujours. Rt, Stol et Sada: la crème de la crème. C'est ici que m'a candidature s'achève, j’espère qu'elle vous aura plu. See you in game.
  4. Candidature Citoyenne de Chopine Enfin! J'ai enfin trouvé le courage et la motivation pour écrire un texte! Je vous présente ma candidature Citoyenne! Bonne lecture. Les liens très cool : - présentation -Candidature Villageoise -Candidature Commerçante Présentation IRL : Je m’appelle Baptiste, j’ai 18 ans, J'aime la musique, la nature, les animaux (surtout les volatiles) et les gens. A part Minefield, je joue à Ovewatch avec mon ami d'enfance (certains le connaissent), je joue aussi à Heroes & Generals avec les freiwaldi. Et pour la suite vous pouvez voir sur mon steam. Minefield jusqu’à présent : Je suis longue-barbe de Galianör, j’aide à creuser, je feuille des arbres et je finance le projet. Dernièrement, j’ai obtenu ma licence commerçante, j’en ai donc profité pour me construire un farm, il est situé dans l’end de Nimps, Je passe mon temps à farmer mes p’tits trucs de bûcherons. Et je passe aussi la plupart de mon temps sur mumble, à "apporter la bonne humeur" comme dit Coco. Quelque screens: Voici ce que je fais sur Minefield Motivations : Je voudrais être Citoyen pour avoir accès à un commerce et une habitation en capitale. RP : Dans les pensées d'un Nain saoul Bière, c’est le mot que j’ai entendu la première fois que je suis venu ici, c’est le mot que j’entends tout le temps maintenant, c’est le mot qui m’a fait changer, qui a traversé ma vie. Maintenant, je passe malencontreusement dans les tavernes, à penser à mon passé, et aujourd’hui c'est dans dans celle-ci. Mes deux parents sont morts, je suis le seul être vivant de la famille Barbebière. Ils m’ont tous deux légué une « passion » chacun. Mon père s’appelait Gaston, il passait son temps dans la forêt, à couper du bois, en sifflotant des airs dont je me souviens encore. Il m’a transmis sa passion, la passion de la forêt, peu commune comme passion pour un Nain, mais ma famille à tout le temps vécu en forêt, et non dans des grottes. Mais j’aime aussi l’ambiance lugubre et solitaire des cavernes, je m’y balade souvent. Et maintenant, c’est moi qui passe la plupart de mon temps dans la forêt, à siffloter les mêmes airs que mon père et à faire tourner le commerce du bois comme je le peux. Et quand mon père n’était pas dans la forêt en train de couper du bois, il passait son temps dans la taverne de sa femme, à boire des litres et des litres de bière avec ses amis alcooliques. Quelle coïncidence avec notre nom de famille et mon prénom. Mon père est mort d’une overdose un soir, lorsque ma mère, la patronne de la taverne, organisait un concours de beuverie. Ce soir-là, j’étais derrière notre cabane, qui se situait à quelques vingtaines d’arbres du village, j’étais en train de polir la hache que mon père m’avait offerte le jour où il avait rasé une forêt entière. Ma mère était sur le chemin du retour, je ne l’avais jamais vu dans cet état, elle marchait lentement tout en pleurant, je me suis avancé vers elle, puis elle m’a dit la chose qui a chamboulé notre vie : « Chopine, ton père est mort. ». C’est après cela que ma mère, lassée de ne plus voir son amour qu’elle avait rencontré durant son enfance et qu’elle avait tant chérie, mise fin à ses jours, oubliant qu’elle avait toujours son fils pour la soutenir. J’ai passé quelque temps dans la dépression totale, à boire comme mon père, comme un alcoolique, mais j’ai pris le dessus grâce à quelqu’un de spéciale. Un jour, cette personne toqua à ma porte, ça n’était pas arrivé depuis un bon bout de temps, et ça faisait longtemps que je n’avais vu personne, j’ai pris le courage de me lever et d’aller ouvrir cette porte grinçante. Ma réaction quand je l’ai vu était « sublime » selon lui, je n’avais jamais vu une créature pareil. Il s’est présenté en me disant : "Bonjour inconnu, je me nomme Gulgho, depuis quelques jours je t’observe depuis les bois, et je vois que tu as une encore plus mauvaise mise que ce que je m’imaginais ! Oh ! Est-ce que c’est parce que c’est la première fois que tu vois un homme hibou ? Ahah ! Si c’est ça, je m’excuse d’avance ! Tu vois, je suis un aventurier, je connais moult choses sur ce monde, mais je n’aime pas m’aventurer sans compagnie, et je vois que cette solitude en toi te rend bien triste, aime-tu voyager, humble Nain ?" Cette créature m’avait rendu ma raison de vivre ! Cet hibou resta quelque jour chez moi avant de partir. Je lui ai expliqué la raison de cette solitude, je lui ai aussi expliqué ce que faisaient mes parents, et ce qu’ils m’ont légué. Je lui ai montré ma hache, et je me suis remis à bûcheronner. Toute cette passion s’était enfouie depuis des mois, sous mes pensées négatives, ça m’avait rendu le sourire. Un soir, lorsque nous mangions, il lança la conversation : - je connais un endroit qui est sûrement fait pour toi, où tu te sentirais bien, avec une nouvelle famille, de nouveaux amis, un nouvel horizon. -C’est vrai que j’aimerais ça, ça me changerait les idées, comment s’appelle cet endroit ? -Cet endroit se trouve très loin, mais il y a des gens comme toi là-bas, c’est pour ça que j’ai pensé que tu t’y sentirais bien. C’est la cité Naine de Galianör, elle se trouve sur le territoire de l’empire Minefieldien. La majeure partie de la cité se trouve en intérieur, dans des cavernes creusées par les Nains eux-mêmes ! Mais il y a aussi à l’extérieur, une grande forêt très différente de celle-ci. Les Nains, là-bas, se feront un plaisir de t’accueillir parmi eux. C’est à cet instant que j’ai pris la décision qui a tout changé, je suis partie de chez moi pour arriver là où je suis actuellement, à Galianör, partir de cet endroit m’a fait plus de bien que ce que je m’imaginais. Le voyage a duré six jours, Gulgho m’agrippait avec ses pattes pour voyager, voler est une bonne sensation, j’aimerais recommencer. Quand nous sommes arrivés, j’étais déjà impressionné par cette gueule de dragon qui était en fait l’entrée de la cité, peu commun comme entrée. Gulgho me raconta qu’il restait un bon bout de temps sur le territoire de l’empire, des affaires d’hibou qu’il m’a dit. Il en profita pour m’accompagner dans la taverne de cette grande cité, pour boire un coup avant de se dire au revoir. J’étais assis sur le même tabouret qu’actuellement. Depuis quelque temps maintenant, je suis une longue barbe de Galianör, c’est un titre réservé uniquement aux Nains les plus investis dans la cité, j’étais très fier de moi durant la cérémonie, je le suis tout autant maintenant. Ma candidature commerçante a été acceptée il y a peu aussi, associer l’argent à sa passion est une bonne chose, et une chose rentable ! Mais comme tout le monde me le dit et le répète, ce serait encore plus rentable si j’étais citoyen, je pourrais avoir un commerce à Stendel, la capitale, et même y avoir une maison ! C’est décidé, je me lève de ce vieux tabouret puant mes fesses, et je vais écrire ma lettre de candidature citoyenne ! Remerciements : Y'a pas forcément d'ordre de préférence, je tiens à le souligner. xD Zayhr: quel bg (jtm pol<3) Mon ami russe que j'adore! Diooooooooo: It was you, Dio! the king of galianör, toi et tes plans de feuillage xD <3 Poli: Mon mouton préféré <3 c'est toi qui m'a aceuillis ici sur Minefield, je t'en remercie! Duboys: mon ptit suiss préféré xD sans lui on aurais pas grand chose.. Oumar: Mon papy bûcheron C'est lui qui m'a comme transmis la passion du métier de bûcheron, merci ! Coco: ce méchant est quand même super sympas Nono: ton beau visage je l'aime tout les jours. Ewena: ça va et toi? Poulpek: parce-que je veux un long plussoiement Penpen: crayoncrayon <3 Wendy: Tu m'a appris à ne pas faire du thé Ghideon: Ta tête! JR: T vraiment bg, tu me fais un burger? <3 Toto: Coucou mon beau seigneur des elfes <3 Shrui: Parce-que t'es encore dans la neige xDD Madgi: Le plus beau des poisson (dragon?) Glandu: parce-que sa voix me berce chaque nuit <3 BofLOL: Mon fanboy de twitter Falcar: Le plus beau placard de MF <3 Gibbon: Mon Gibbon que j'ai oublié désolé <3 Mais c'est vrai que tu imite suuuuper bien le gars bourré! Des barres! xD Dynna: Le poto pirate <3 'fin bref, toute ces gens qui sont là tout les jours et qui me font sourrir et rire et pleurer de rire J'vous aime tous <3 Si je t'oublie dit le moi :')
  5. Autres candidatures: Paysanne: https://www.minefield.fr/forum/topic/29388-acceptédemande-de-grade-paysan-par-guillaume73/#comment-176680 Ronceltiq: https://www.minefield.fr/forum/topic/58209-candidature-celte-de-guillaume73/#comment-455283 Villageoise: https://www.minefield.fr/forum/topic/58491-acceptécandidature-au-grade-de-villageois-par-guillaume73/#comment-457822 Présentation: Bonsoir! Tout d’abord, voici une brève présentation de ma vie en dehors de ce monde numérique: Je m’appelle... non, je vous laisse deviner! J’ai 18 ans, et suis actuellement en fin de première année de classe préparatoire en PTSI (Physique Technologie Sciences de ingénieur) Hors de ça, bah, c’est la prépa, donc je peux pas trop faire d’autres truc... Enfin, j’arrive quand même à faire des activités, comme le ski, escalade, vélo... Je monte aussi un projet avec mon équipe Compa! Je pense que l’essentiel est là! Plongeons maintenant dans mon passé numérique! Je suis arrivé sur le serveur le 1er juillet 2011, poussé par quelques amis qui m’avaient fait découvrir Minecraft, où j’ai erré quelques temps, avant de poser ma candidature paysanne! Je me suis alors installé à Crystalis, qui avait été fondé par mes amis, où j’ai construis ma petite maison, miné, et autres actions sans grand intérêt. Peu à peu, j’ai fait avancé Crystalis, sans vraiment lui donner de grande poussée, alors même que les autres s’en désintéressaient peu à peu. J’ai alors rencontré Henry, au lycée, au hasard d’un cours d’allemand, et je l’ai invité à rejoindre la ville, qui grâce à lui a connu un décollage! Je suis passé villageois, et je continuais de faire toutes les quêtes, pour les accessoires et les Pa’s =p Je suis toujours resté discret, mais j’ai avancé, dans mon coin, avant de m’ouvrir peu à peu! J’ai alors été rejoins par Hearl, qui a également redonné un coup de boost à la ville! Nous avons organisé une épreuve des JO’s à crystalis, et il reste beaucoup de gros projets a faire! J’ai aussi intégré Ronceltiq, dans le passé, avant que le projet devienne un peu inactif, mais j’ai dernièrement donné un coup de pouce a Thalkion, qui tente de le réanimer! A un moment donné, j’ai rejoins Poogly, dans son projet sur Nimps: Ye Old Stendel , ou j’ai aidé en reconstruisant des maisons, apportant des ressources, etc... Nous continuons d’ailleurs à avancer doucement! Plutôt que de longue descriptions, voici quelques images qui parlent d’elles mêmes! Motivations: J’ai mis un bout de temps a faire cette candidature, mais maintenant, je vais avoir grand besoin d’une nouvelle spécialité, pour faire avancer Crystalis! Bien que je changerais peu être a l’avenir, je voudrais commencer par maçon, car j’ai souvent besoin de produits et crafts maçon (surtout prochainement, pour Crystalis) , et cette spécialité est peu représentée par les temps qui courent! Je souhaite donc faire une demande de licence commerçante prochainement! La possibilité d’enfin avoir une maison en capitale, pour un accès plus simple aux ressources est aussi un avantage qui me serais fort utile! Enfin, devenir citoyen est privilège que j’admire, qui représente une bonne intégration au serveur, pour les joueurs actif. Étant villageois depuis plus de deux ans, et membre de Minefield depuis bientôt 6 ans, il était plus que temps pour moi de postuler, pour enfin obtenir le pseudo cyan, couleur de crystalis! Le RP: Ce Rp s'inscrit dans l'histoire de Crystalis. Il s'agit d'une narration des évènements que j'ai vécu! Bonne lecture! Remerciements: - Florimondla, Erogue, 73fabien73, qui m'ont fait découvrir minecraft, minefield, et Crystalis! - Loicch que j'ai ramené sur MF, toujours la pour plaisanter! - Henry27t sans qui la ville ne serais pas ce qu'elle est maintenant! - Hearl artiste hors pair, toujours de bonnes idées, et très sympathique! - Remich farmeur invétéré pour la ville - La communauté de Dolgarund, avec qui il est plaisant de passer du temps sur mumble! - La communauté de simurgh, qui à accueillit notre première ambassade, et Stalroc qui a conçu quelques bâtiments - Appalahuacs avec qui je passe beaucoup de temps, et bien qu'elle s'amuse à me carboniser =P c'est toujours agréable de discuter et passer du temps avec elle! (cookies!!) - Darkhoshin, qui a permis à la ville et à Nimps d'avoir de belles routes! - A tous ceux que j'ai pu croiser et avec qui j'ai discuté! Aux modérateurs, qui donnent leur temps pour le serveur! Merci à tous! Édit: les photos sont là !
  6. [justify] Hello Ladies and Gentlemen. It is with great pride that I would like to present my Citizen rank application. IRL PRESENTATION: My name is Alexandre, but people call me Alex here in England. It’s shorter and easier. Online I’m mostly known as Xadrow, or even Kawaii Akuma for the few who know me via Steam. I’ll be turning 21 in July. People clearly don’t really read through the IRL section of these presentations because I’ve been asked my origins by people who up voted my previous application, so I’ll just repeat myself : I’m Belgian, born in Antwerp, from 2 Belgian parents. I am not English, I only study in an English university. I choose to write all my official statements in English because of several reasons, some more justifiable than others; though you will rarely hear me speak English on mumble. I’m still happy that I manage to surprise some people when they hear me speak French. It amuses me to be honest. I’m nearing the end of my Engineering Degree, and my passions remain the same as about a year ago. MINEFIELD- MY ADVENTURE SO FAR: LINK TO MY PRESENTATION AFTER BECOMING A PEASANT: https://www.minefield.fr/forum/topic/53757-pr%C3%A9sentation-xadrow/?hl=xadrow LINK TO MY VILLAGER APPLICATION: https://www.minefield.fr/forum/topic/59046-accept%C3%A9-villager-application-by-xadrow-candidature-de-villageois-par-xadrow/ I‘ve been playing “properly” on Minefield for a little under a year now, and quite a few things have happened since then. From small to large, here are a few things I’ve managed to get involved in: -I was invited to join the team behind “Le Gorafield”, although I’ve not invested myself as much as some other members, I’ve made small contributions when it came to drawings or buildings. -I successfully launched my own project, Akuma Kyodai. This project took me a long time to prepare, way before I started really getting into Minefield. It turned out to be better than I expected, with a huge territory I can continuously improve on, and a surprisingly great feedback from the community, who seem to either enjoy the style or were captivated by the time and effort I put into it (you can click on the banner Icon in my signature for more info ). -I was offered a role as an Architect for the Neo-Dominion. I’ve since made plans for the rebuilt ruins of Rupture Farm, redesigned the Citadel’s Bank, have been working on redesigning the whole exterior of the Citadel, and have given my input on several other structures the alliance intend to work on. -I rebuilt and redesigned the entire city of Amaterasu, as well as help the moderation create the event that came with it. The quests were written by TheGaudis, Zovsky and myself, while the different assets were designed by the AAA. The interiors were decorated by Ymeria and myself. All the redesigns for the buildings, city layout and exterior decorations were my work. I am really proud of this project, mostly because of the time and effort I put into it. Amaterasu was an icon of Japanese architecture well before I got any interest in the building style, and I found it sad to see such a monument descend into the shadows of a bygone world. The redesign happened way before I was invited to join the Neo-Dominion, so it was a happy coincidence I would say (and for the curious people, I rebuilt it on exact measurements, all in creative, without world edit). It also happened that I was working on Akuma Kyodai at the same time, and, for the more astute people, you may find links between the lore of both projects (wink wink). I feel like to sharing a little gif from Dicsi here, it feels so appropriate: Apart from these, I’ve also been offered a house by Vimill in the “Bourg de Koturno”, I gave Kefka advice on his building style for his town Yasumi no Shima (prior to launching my own project), I won one of the top prizes during the “Novi vide ses Bourses” event, won third place in Nouvelle-Azur’s 2015 building contest and managed to get myself known, for better or for worse, as the guy who speaks English on a French server. MOTIVATIONS: So why would I like to become a Citizen (Citoyen)? Well, first off, I’ll be honest, it allows me to choose a new craft from a wider selection, which will probably be a herbalist (herboriste) or a carpenter (menuisier), I haven't completely decided as of yet. This in turn will allow me to expand my project even more than what I currently can. This choice will be added in my later RP. Secondly, I would like a better horse. This again may sound silly, but ever since I got the villager horse I’ve got issues to travel without it. Thirdly, I’d be lying if it were not for the prestige. Being a citizen would be proof that I’m a known and integrated member of society. It would mean I’d have managed to create a name for myself, and that people acknowledge my place in the community (this is under normal circumstances, I could show several examples contradicting my point). But one of the more “worthy” reasons I’d like to become a citizen is because I’d like to prove something: I’d like to prove that even if you don’t follow the norm you can still be recognized as a good person, a productive member of society, and that it is possible to succeed and have fun with people who might not speak the same language as you. My motivation comes from everyone who’s been either kind or brave enough to have even a few basic words with me in English, from older and newer players alike. I’ve been fascinated by this community, for its madness, for its skill, for its determination and for its wits. I feel that if I manage to be offered this new rank, it would serve as a message that it is possible to change people’s minds with just a few words in a foreign language. So, what if (theoretically) I was accepted as a citizen? What would be next on my agenda? Well, from that point on, I’ll be continuing my work on Akuma Kyodai and the Neo-Dominion, but I’ll be working my way up to becoming a merchant (commerçant) at some point, and, who knows, maybe build a new castle or something, add a new volcano in the Neo-Dominion desert, build a temple in honor of Aelfyr, anything could happen… I have no interest in having a house in either capital. This might change at a future date, but I’ll probably go about pursuing a new residence when I launch my Knight application. MY MOST SINCERE THANKS TO: -TheGaudis. My adventure would never have come to this point had it not been for him. I could go on and on on how he’s shaped me into the player I am today, but I’ll save that for my future applications. He’s a good friend and mentor, let’s keep it at that. -Stalroc. This man may as well be an unofficial godfather to me just as much as TheGaudis. He’s a bright man and a magnificent architect, which I strive to surpass on a daily basis. He’s also the reason I’m writing in English on the server, so you can blame him instead of me from now on. -Zovsky. On top of helping me with the write up for the quests for the Amaterasu event, Zovsky recognised my building skills and invited me to join the Neo Dominion core group. This was a large event for me, and the ties of friendship I’ve built with him thus far will not fade anytime soon. MANY THANKS TO: - All the members of the Neo-Dominion: they are a wonderful bunch of people who have a great drive and strive to show what they are capable of; - The Dwarves of Galianor: For the times we used to work together, as I still find your work was interesting and, to a certain extent, rather brilliant; - The Vampire Bund: For showing me that the Role-playing etiquette has not died yet; -The Frowin Nation, for the kind offerings you have bestowed upon me and my project; - The Moderation team. I feel not enough people thank you for the time and effort you put into all of this, from reading our applications to all the work you do in the background. If it were not for you (and Hooder in particular), I would not have been able to offer my vision of Amaterasu to the players. - Anyone who’s been reading this. Wow, you’re really dedicated aren’t you? ROLEPLAY Here comes the annoying bit for whoever is actually really interested with my RP. In this applications I will only present the section that is relevant to the actual application. However, there are quite a few parts between this “chapter” and “LOST CHAPTER: Hell Fire and Goo…”. These events can be read in the RP tavern under the thread “Tales of a Blood Slime”. I am also aware that some chapters are missing… quite a few actually. They will appear one day, I promise, but I haven’t had a lot of time to give recently when it comes to writing. https://www.minefield.fr/forum/topic/59816-tales-of-a-blood-slime/ CHAPTER 3.5: Into the Black Smoke 世話をする (*take care*) [/justify]
  7. Salut à tous ! J'ai commencé minefield avant hier et je suis un peu perdu au niveaux des règles métiers/commerçants. Alors voici: -J'aimerai devenir tavernier pour créer une auberge et y vendre de la bières au joueurs. Puis-je vendre de la bières dans mon échoppe sans être commerçant? -A partir de combien de temps (d'ancienneté) peut-on devenir citoyen et/ou commerçant? -Ai-je le droit de demander à un fermier de faire une culture de houblon dans mon sous sol (avec l'accord du propriétaire du cubo) et de raser les deux derniers blocs afin d'avoir une culture d'houblon autonome, sans avoir besoin de paysans? -Quels effets apportent la bière? Voilà, merci d'avoir lu et merci pour ceux qui vont répondre à mes questions!
  8. Zalut toi, Oui toi qui te demande ce qu'est une véritable Zitrouille ! Pour cela je t'invite à voir ma première partie du RP , ma candidature villageoise : Liens du Zarfromage https://www.minefield.fr/forum/topic/57132-accept%C3%A9candidature-villageoise-de-zarfogue https://www.minefield.fr/forum/topic/52644-0pr%C3%A9sentationo-de-zarfogue/ Présentation IRL Vol. II Alors je m'appelle Théo , j'ai 16,5 ans (yep en nombre à virgule) , je suis en 1erS et je passe mon bac Français avec Baudelaire , Camus , Voltaire et compagnie dans 2 mois ! Toujours intéressé par la musique notamment la musique électronique classée Underground/Experimental avec des labels comme Phantasy , BoysNoizeRecords , EdBanger ou encore Bromance , je tente de faire moi même de la musique à l'aide d'Ableton Live (un logiciel) pour le moment j'ai pas mal de boucles , il faut que je les associes ^^. Sinon à part ça je fais pas mal de dessins , la création ça me plait , c'est pour ça que je suis ici . Mes motivations Cela fait maintenant 7 mois que je suis Villageois et j'aimerais désormais m'intégrer davantage au sein de la communauté Minefieldienne ainsi je souhaite obtenir le grade Citoyen pour par exemple avoir un métier (joaillier) pour pouvoir aider la communauté en cas de craft de plus le fait d'avoir sa maison en capitale permet d'être plus proche des joueurs et donc de faire plus ample connaissances avec ses voisins ! Mes différents projets Je participe à 3 projets : 1er projet : Minuit-Dix (ou 00:10 si vous préférez les chiffres) , c'est un chateau dans l'end de nimps qu'on poursuit peu a peu avec Tibox et LeCodex (panda pe) , comme on est pile poil en face du spawn de l'end bah on tente de faire un truc pas trop moche ^^ (en plus faut qu'il y est un peu de concurrence avec le conseil restreint hein les riches ;D) 2eme projet : Ma tour à l'AVC , certains diront que c'est juste une "maison" et que c'est pas un véritable projet une "maison" , mais allez donc jeter un coup d'oeil , il s'agit d'une tour typée steampunk combinée à un style Zarfien ! 3eme projet : Celui-ci est secret et le mystère perdure ... Voila on a un peu tout dit , on va passer a la suite de mon rp alors ! La Suite du RolePlay Chapitre 4 : Une nouvelle aventure Un nouveau jour se levait sur Stendel, suite à mes exploits durant la grande guerre mes parents et moi étions bien logés dans un petit village à proximité de la capitale. La vie était paisible, bien trop paisible à mon gout, bien sur, mes parents ne se plaignaient pas, après avoir vécu la misère humaine ce village ressemblait au jardin d'Eden, néanmoins je m'ennuyais terriblement... Chaque matin, je regardais la mer, source de vie et de danger, au loin je voyais d'autres contrées, certainement explorées par d'autres hommes mais ma curiosité me rongeait l'esprit, cette soif d'aventure était devenue une obsession pour moi : il fallait tôt ou tard que je parte d'ici... Un soir je vis une troupe s'en allant vers le large, au loin un bateau attendait ce rassemblement de soldats , il me semblait avoir vu un groupe de ce type une semaine auparavant le même jour. Puis d'un instant à l'autre tels un électrochoc une idée me vint à l'esprit... La semaine suivante alors que mes parents dormaient, un sac à dos rempli de provision et d'équipement était prêt à l'emploi ! J'avais déjà suivi la trajectoire des soldats, ainsi peu avant leur arrivé, je me dirigeais vers le large afin d'atteindre le bateau dans lequel ils embarquaient. Par chance l'équipage était occupé et détournait les yeux du navire j'ai pu ainsi rentrer dans la cale du bateau sans que personne ne me vois, la cale était remplie de vin et autres boissons alcoolisées je me cachai alors derrières deux tonneaux en attendant l'embarquement pour pouvoir voyager vers de nouveaux lieux. Les hommes embarquèrent, quelques temps après, j'entendais de grands rires et un homme cria : "Qui veut de la bonne bière ?" l'équipage et les soldats répondirent "Nous !", l'homme descendit à la cale pour chercher de l'alcool. Les cachettes n'étaient pas convenables, ma tête dépassait des tonneaux, l'homme m'avait vu tout comme je le voyais, il s'est tu, stupéfait par mon apparence, il n'y eut aucune conversation, il prit son tonneau de bière et s'en alla. Plus tard, après sa soirée, il était revenu me voir, en réalité il était tout à fait sympathique, nous faisions connaissances et j'ai appris que son nom était "Tibox", apparemment il m'aimais bien et voulait me soutenir dans ma quête d'aventure, par la suite dans un silence total il m'apporta des "équipements"... Après deux longs jours Tibox vint me voir et me fit comprendre que le bateau était arrivé à destination, selon ses dires je devais porter son équipement dont il m'avait fait don pour rester en sécurité. Chapitre 5 : Le sang par le sang Vêtu de noir sous une lourde armure de cuir, une épée dans le dos, je sortis du bateau avec les autres soldats, personne ne me reconnaissait, je faisais parti de ce groupe sans en faire réellement parti, d'ailleurs au moment de l'appel le Chef des armées me remarqua et me demanda d'enlever mon voile afin qu'on puisse m'identifier, Tibox rappliqua en disant que j'étais son frère ainsi qu'une nouvelle recrue anciennement brulée au visage, ne pouvant être dévoilé, le général fut tolérant et me laissa en compagnie de Tibox. Les soldats pouvaient alors se déplacer en groupe au sein de ce village magnifique que je venais à peine de découvrir, Tibox m'expliqua qu'il s'agissait d'un village barbare ou la seule activité était le combat en arène, ce village se nommait Balhaiz et permettait au soldat d'avoir un entrainement certes dur et rigoureux mais tant bien qu'efficace ! Etant un grand combattant, je surprenais énormément de monde, Tibox eut pour idée de créer une équipe commune, de jours en jours notre niveau augmentait, selon les soldats nous étions la meilleure équipe de tout les temps. Le soir au sein de cette communauté alliant soldats et barbares , tout le monde travaillait et s'occupait des taches ménagères, certains nettoyaient le sang dans les arènes d'autres préparaient le diner du soir... Chaque soir je partais en mine, il fallait extraire des ressources rares et précieuses pour pouvoir créer armes et armures de plus en plus puissantes ! ​Entre temps je fis la connaissances d'outilleurs et de joailliers de talents qui m'apprirent les bases de leurs métiers, apprenti à mi-temps je découvris toute la splendeur de nouvelles pierres telles que le saphir ou encore le rubis qui, soit disant donnaient des "armes incroyables et mystérieuses"... Tout ce passait à merveille les barbares avaient un lien amical avec l'équipe de soldats que nous formions. ​Puis un matin, nous entendions dans Balhaiz des cris d'éleveurs, en effet la nuit avait été sanglante, il ne restait plus que des ossements dans l'enclos des moutons... Chapitre 6 : La chasse Les animaux étaient très importants au sein du village, l'enclot représentait la source d'alimentation principale du village, les barbares ne cultivaient pas les légumes car ils ne contiennent pas assez de protéines pour leurs beaux bras musclés. La nouvelle fut alarmante pour le village, nous en tant que visiteurs mais aussi soldats d'exception décidâmes de partir en expédition durant la nuit. Les soirées étaient longues, nos recherches n’aboutissaient à rien. Une nuit, Tibox dormant à proximité dans la tante commune, se leva pour regarder la pleine lune, quand soudain, un loup lui sauta à la figure, éveillé par cet événement, je pris un marteau de mineur pour tenter de chasser ladite bête... Arrivé sur les lieux, une scène peu croyable se déroula : alors que Tibox était à Terre, maîtrisé par un loup tant bien féroce qu'enragé, un autre loup surgit du buisson et se déchaîna sur la bête, en réalité un loup avait sauvé Tibox d'un loup et aussi étrange que cela puisse paraître, après l'acte héroïque de l'animal, ce dernier hurla et réveilla toute la vallée ... C'était LA nuit, aussitôt entendu, soldats et barbares se réveillèrent afin de chasser la bête, Tibox et moi étant sur place tentions de trouver notre sauveur pour le protéger de la barbarie humaine. Alors que chaque soldat était à la recherche de pas, de traces, Tibox et moi avions trouvé ledit Loup, l'élu comme on l'appelait, il était en compagnie de son frère qui resta calme à notre vue, tous deux semblaient être de bon loups et ne voulaient que le bien des hommes, mais un élément nous a perturbé... En effet en plein face à face avec ces bêtes, trois soldats apparurent et pointèrent leur arme vers les deux loups, malgré nos interdictions, les soldats étaient déterminés à éliminer ceux ci, mais, ils s’arrêtèrent et se retournèrent, six loups étaient contre nous pris au piège par la forêt nous nous sommes battu jusqu'à l'épuisement et les deux loups que nous avions remarqué nous sauvèrent, encore une fois. Convaincu par une tel action les soldats demandèrent au Chef si nous pouvions préserver voir même garder ces "montures de qualités" après une longue réflexion le Chef accepta. Le village reprit son calme le groupe de loup qui perturbait la vie des éleveurs prit une autre destination, il ne restait que nos deux loups favoris qui aussi féroces qu'ils peuvent être se sont avérer être de très bon compagnons de combat... Après quatre semaines intenses, le stage se termina le Chef m'accorda ses compliments les plus sincères suite à mes performances en matière de combat et d'aptitude à manier les armes, je pris soin d'emmener dans le navire mon fidèle loup de guerre qui m'a valut tant d'exploit, puis une fois le bateau rempli nous retournâmes tous en direction de Stendel. Chapitre 7 : La vieille, le retour La mer était calme, très calme, tout allait pour le mieux je me sentait vivant et surtout utile pour le royaume, si mes parents m'avaient vu combattre il seraient fier de mon ascension et de mon courage. Arrivant près de Cerule, un bateau voisin nous arrêta, je pus entendre la conversation suivante : Chef de armées : Mon brave Moby que faites vous ici ? Laissez nous passer ! Moby : Arrêtez vous mon chef ! Chef des armées : Tirez vous d'ici nom de dok ! Moby : Chef, Stendel est en feu ! Chef des armées : Comment ? Moby : Oui une vieille dame ... Chef des armées : Comment ça une vieille dame ? Moby : Une vieille dame a pétrifiée le monstre des mers et ... Chef des armées : Arrêtez votre charabiat je vous pris ! Moby : Et un dragon est sorti de la bouche du monstre des mers ! Chef des armées : Quoi ?! Je ne suis pas bête arrêtez de vous moquer de moi ! Moby : Mais regardez donc à bâbord ! Chef des armées : ... Moby : Maintenant que vous me croyez regardez au loin, Stendel est au bord de l'enfer, les flammes envahissent la capitale ! ​A ce moment précis tout le monde criait tant de rage que d'étonnement. Chef des armées : Un dragon vous avez dis ? Nous allons lui faire la peau ! C'est ainsi que le bateau se dirigea vers Stendel avec un équipage révolté et armé pour combattre la dite bête, j'avais compris qu'il s'agissait d'une invocation de la terrible sorcière qui m'avait posée tant de problèmes, puis au fil de l'avancée, je remarquai que le village ou habitaient mes parents était également en feu, j'étais anéanti... Ce n'était plus une simple révolte pour moi, la rage m'emportait et j'étais alors déterminé à vaincre le dragon ! En arrivant sur Stendel chacun partit à son poste, les un aux cannons les autres à l'arc. Archer d'excellence, je touchais à chaque fois ma cible mais tout cela n'affectait aucunement le monstre. Pendant ce temps la ville brûlait et malgré tout nos efforts le combat n'avançait pas... A ce moment précis une idée me vint à l’esprit, chevauchant mon loup en compagnie de Tibox, je partais usé tout mon savoir faire en ce qui concerne le métier de joaillier. Mon idée consistait à associer les flèches de nos arcs avec des joyaux précieux, selon mon maitre joaillier plus la gemme utilisée est brillante plus l'arme sera redoutable ! Malgrè le peu de ressources que l'on possédait j'avais réussi a créer deux flèches, une en saphir l'autre en rubis. Tibox possédait la flèche de rubis tandis que j'avais la flèche de saphir, après cette interlude, nous retournâmes sur le champ de bataille. Dans un laps de temps extrêmement court et très précis Tibox toucha le coeur du monstre et moi sa gorge. La bête ne s'effondra point mais explosa et se divisa en multiples sphères magiques enlevant ainsi toute traces de flammes sur le Royaume Stendelien, le mal retourna dans son monde. Je partis par la suite à toute vitesse voir mes parents, malheureusement ce fut trop tard pour eux... Peu de temps après je suis revenu vers la capitale, tout le monde m'acclamait et criait mon nom, en réalité Tibox avait donné ma véritable identité à notre Chef lors de mon départ, j'étais dés lors devenu un héros au sein du Royaume, le Roi en personne était même venu me féliciter et m'a incité à m'installer dans la capitale en cas de quelconques problèmes. La capitale de Stendel accueillit avec joie Zarfogue le considérant tel un véritable héros, ce dernier bien qu'attristé par le drame qui concerne ses parents a pu totalement s'intégrer dans le Royaume et mena une vie plus que plaisante en compagnie de son fidèle acolyte Tibox. Histoire à suivre (peut être ) Qui c'est que je vais remercier ? Alors je vais remercier : Tibox car c'est un bon gars et mon pote avant tout Panda pe c'est la même chose et puis son accent quebecois me fait rire LordMick, un gentlemen bien sympathique avec qui je passe souvent de bon moment (lorsqu'il n'est pas sur son pilier ) Elmyster car c'est celui qui m'a accueilli sur Minefield et sans lui je n'en serais certainement pas la ^^ Et enfin je remercie mes voisins de l'AVC , les quebecois du Conseil Restreint et aussi la communauté Minefieldienne qui est forte agréable ! Merci de m'avoir lu et ... Zalut !
  9. Bonjour à tous ! Comme vous l'aurez deviné, je post ici afin de faire une fois de plus évoluer mon personnage. Présentation paysanne Candidature villageoise Candidature à Kutzenbach (Ecrite dans le prolongement de ma candidature citoyenne car écrite après ce RP) En 3 mois seulement, il ne s'est pas passé grand chose. J'ai à présent 18 ans, niveau études je suis toujours en Terminale S spécialité SVT, et je souhaites m'orienter sur un DUT Génie Biologique ABB (Analyses biologiques et biochimiques) puis sur une licence pro pour obtenir un bac+3. Sinon, je suis en couple avec Opulon1 IRL et j'ai eu le bonheur de recevoir l'intégrale des 3 saisons de Game of Thrones à Noël, vous imaginez même pas ma joie *-* Les projets sur lesquels je suis actuellement sont Nydria et Kutzenbach. Cela ne fait pas longtemps que je suis sur ce dernier, et j'avais déjà commencé ma candidature citoyenne quand j'y ai été intégrée donc cette candidature est précurseur de celle de Kutzenbach, et je n'ai pas fait de candidature pour Nydria. Côté motivations, elles sont certes dûes au fait que j'aimerais avoir un cheval plus rapide et qui saute plus haut, pouvoir monter les cochons et les vaches, mais aussi dûes à mon RP, car je joue toujours avec Opulon1, raison pour laquelle nos RP sont un peu confondus, et Opulon1 étant Indigène à la con du Chaos, et voulant passer commerçant, il aura besoin de beaucoup de cerclages pour ses gobeurs de monstres, raison pour laquelle j'ai choisi de changer de métier pour devenir forgeron, et aussi car il n'y en a plus beaucoup à ce jour. En attendant la réponse des modérateurs après le dépôt de sa demande d’obtention du grade de villageoise pour s’intégrer un peu plus à cette nouvelle société et commencer sa nouvelle vie, VenusVitrix parcourut quelques villes, à la recherche de personnes à aider. Cependant, la réponse à sa candidature fut plus rapide que cela à quoi elle s’attendait. Un beau matin alors qu’elle partait traire des vaches pour pouvoir faire des gâteaux, elle vit qu’elle avait reçu une missive lui donnant la réponse tant attendue : Acceptée. Elle était acceptée ! Elle qui ne connaissait son nom que parce que son sauveur lui avait dit ! Elle qui ne venait de nulle part et qui ne connaissait rien ! Un choix devait alors se faire. Quel premier métier pourrait-elle donc bien faire ? Pêcheur, mineur, fermière ou bien bûcheronne ? Peut importe, l’heure n’était à ce moment pas à la réflexion. En attendant le retour d’Opulon, parti chasser tôt le matin, VenusVitrix se rendit à la ville la plus proche, Honéor, acheter quelques vivres à un tavernier ainsi que des bières pour fêter son nouveau statut. Quand elle revint, Opulon lui demanda pourquoi elle ramenait tout ca : En fait, il s’agit d’un jour un peu spécial… commença-t-elle. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? s’enquit Opulon Oh, pas grand-chose, fit-elle, mystérieuse. Aller ! Dit moi ! S’il te plait. Supplia l’homme. Bon, d’accord… Je suis acceptée en tant que villageoise ! s’écria VenusVitrix Lorsqu’Opulon entendit la nouvelle, il sauta de joie et pris VenusVitrix dans ses bras. Puis, ils se mirent à table et burent plus que de raison pour fêter cette incroyable nouvelle. Pendant le dîner, la jeune femme eut cependant le temps de s’apercevoir que l’indigène n’était pas totalement à l’aise, sans pour autant savoir pourquoi. La chasse avait été bonne, un bon gâteau l’attendait après sa soupe de poisson, son steak, ses patates et ses cookies, la bière était fraîche, et elle était passée villageoise. Lorsqu’elle l’interrogea, il ne répondit que par un vague grognement, et les effets de l’alcool aidant, elle ne repensa plus à lui demander après, pas même le lendemain, où le mal de crâne était roi. Ce jour-là, le choix d’un métier devait tout de même se faire, même si VenusVitrix l’avait repoussé d’un jour, elle était impatiente d’apprendre de nouvelles choses. Cependant, elle n’arrivait pas à se décider. Elle se demanda ce qu’elle préférait le plus entre pêcher, couper du bois, amasser des minerais ou s’occuper d’animaux et de cultures... A compter de là, ce ne fut plus très difficile. Elle annonça aux empereurs qu’elle souhaitait être fermière. Une fois confirmation de l’enregistrement de son nouveau métier, VenusVitrix se mit à lire tout ce qu’elle devait connaître pour ce métier. Elle observa les échoppes de Stendel pour se faire une idée du travail à accomplir, puis elle garnit sa maison, déjà dotée d’une grande salle de cultures, de choux et de houblon. Opulon, lui, correspondait assez souvent avec un certain Asauske… Ce personnage semblait un peu étrange pour VenusVitrix, mais elle n’en dit rien. Peu après, Opulon lui appris qu’Asauske dirigeait le projet Nydria, une ville à l’ambition surtout commerçante. Un projet repris à cause de la disparition de l’ancien propriétaire du terrain. On raconte que celui-ci s’est retrouvé bloqué dans une autre dimension en voulant s’enrichir grâce à la proposition peu honnête d’un ancien esprit qui errait sur ces terres. VenusVitrix ne croyait pas à cette histoire, et puis, on en entendait tellement dans ce monde… Ce n’était qu’une rumeur de plus ! Opulon partit donc voir Nydria, accompagné de VenusVitrix. Asauske les attendait à Guenet car Nydria n’était pourvu pour le moment d’aucun transport la reliant à une quelconque autre ville. Arrivés à Guenet, ils traversèrent une petite forêt, pour ensuite longer des falaises, passer à côté d’une partie désertique du monde où s’imposaient les murs de Fort Hérobine, finirent par sauter pour traverser la mer à la nage afin d’arriver plus vite. Après être remontés sur la colline, et avoir contourné la forêt à côté du projet, ils arrivèrent à l’endroit où devrait s’étendre le château de Nydria. De celui-ci, il n’y avait que la façade, mais quelle façade ! Ils descendirent par les escaliers qui s’étendaient de part et d’autre d’une petite retenue d’eau munie d’une cascade pour arriver dans la ville. Celle-ci n’était pas encore construite, et l’on y voyait seulement 6 commerces, sans toit, de grandes allées, une tour de rempart, ainsi qu’une sorte de ponton surmontant une étendue d’eau. De part et d’autre, il y avait seulement des collines et des plaines. Leur première tâche, après avoir discuté des modalités avec Asauske, fut de créer la grande ferme qui allait servir pour la ville. Elle devait se situer hors des remparts, et être placée de sorte à pouvoir faire un quartier fermier, ainsi qu’un quartier pêcheurs. VenusVitrix se munit alors d’un crayon et d’une feuille et fit d’abord l’esquisse du bâtiment principal, entouré de ses champs, puis de l’étable, reliée au bâtiment par une petite passerelle. Ensuite, ils se mirent à l’œuvre. Cependant, le bâtiment principal ne fût édité que par Asauske et Opulon, car VenusVitrix était tombée malade entre temps, un rhume carabiné qui la forçait à rester au lit. Opulon se moqua gentiment d’elle, lui rappelant qu’il lui avait dit de ne pas rester sous la pluie trop longtemps car elle serait malade. VenusVitrix bouda, et Opulon retourna au chantier. Lorsqu’elle put de nouveau marcher, elle vit que les deux hommes l’avaient attendue pour créer l’étable, car ils ne comprenaient pas ses plans. Mais c’est pourtant simple ! s’énerva-t-elle. Ici, vous partez de la passerelle, vous comptez 8m, de l’autre côté pareil, vous comptez 8m. En tout, vous avez 20m à disposition en comptant la place prise par la passerelle. Vous ne comprenez pas quoi là dedans ? Tu sais, on est pas tous doués avec les plans de maison… avança Asauske. Ouais, pour nous c’est du charabia, ajouta Opulon. Tu pourrais dessiner un poulet qui joue dans l’eau ça nous interrogerais pas plus du pourquoi t’as fait ça. En soupirant, VenusVitrix se mit au travail afin de créer au minimum les bases de l’édifice afin que tout le monde puisse participer. En quelques jours seulement, l’étable fut en place. De leur côté, Asauske et Arky avaient magnifiquement bien avancé : Presque toute la ville était garnie de commerces, certains avec leur toit en ardoise, et d’autres sans toit pour le moment. Quelques commerçants avaient déjà réservé leur bâtiment, et posé des panneaux afin de vendre leurs marchandises. Cependant, après qu’ils eurent fini la ferme et construit le plan des quartiers fermiers et pêcheurs, VenusVitrix et Opulon ne croisèrent que très peu Asauske et Arky… N’ayant pas d’indications pour la construction des autres bâtiments, ils se retirèrent dans leur maison en attendant des nouvelles. Puis, un beau jour, ils eurent l’idée magnifique (et quand même très très trèèèèèèèès réfléchie !) d’aller à Bou’dumonde gagner quelques pièces d’argent pour entretenir leur bâtisse et pouvoir continuer de s’équiper pour miner, que ce soit dans le monde normal ou dans le Nether. Ils prirent donc le SPLASH en direction de ce village, avec dans leurs besaces de la nourriture pour aider les cuisiniers du château. En vol, VenusVitrix aperçut une forêt juste au dessous d’eux, toute proche de Bou’dumonde qui lui semblait extrêmement familière. Elle se concentra au début sur la quête qu’elle devait accomplir, mais avant de repartir avec les piafs, elle arrêta Opulon : Dit… commença-t-elle, timidement, ça ne te dérangerais pas de m’accompagner dans la forêt juste à côté ? J’ai une impression de… Déjà vu… Euh… Si tu veux… hésita Opulon. De nouveau, celui-ci paraissait bien étrange. Néanmoins, VenusVitrix ne le remarqua pas, trop occupée à se demander pourquoi elle avait cette boule qui lui nouait la gorge, et pourquoi cette forêt ne faisait pas que l’intriguer, mais aussi l’effrayer. Ils prirent la route, suivant la route impériale qui menait à Stendel. Soudain prise d’un vertige, VenusVitrix serait tombée si Opulon n’avait pas eu le réflexe de la rattraper. Et puis, elle se rappela. Du visage de ses parents, de son foyer. De son métier. Architecte. Elle était architecte, à Gendulf, et ce jour là, le jour de son accident, elle s’était aventurée trop loin dans l’immense forêt de Schlipeln. Elle voulait s’isoler, elle ne se sentait pas bien, et elle n’avait pas conscience d’avoir dépassé la frontière de son monde et qu’elle avait pénétré sur les terres des empereurs de Stendel. Elle passait des jours, voire même des semaines dans cette forêt, elle avait été comme sa deuxième maison. Les arbres la protégeaient du froid et de la pluie, tellement bien qu’elle ne s’était même pas fait de cabane. Peut être la raison pour laquelle elle n’avait pas vu ce changement… Un changement si infime… Des arbres un peu plus épars, une pancarte sur l’un d’eux signifiant l’arrêt du territoire du Seigneur de Jinkönnus… C’était cette dispute, qui était la cause de tout. Et ces brigands… Des vagabonds sans respect qui ne cherchaient qu’à voler des richesses. Mais elle avait changé maintenant, ce n’était plus la même. Elle avait troqué son costume de souris jaune et noire contre des vêtements plus amples, et une veste en cuir. Elle reprit ses esprits et se redressa, toujours dans les bras d’Opulon. Elle avait ses dessins avec elle lorsqu’elle avait été agressée, et que feraient des vagabonds avec des plans de maison ? Opulon, est-ce que tu as vu des dessins lorsque tu m’as trouvée sur la route ? Non… Enfin, je ne crois pas…. C’est assez confus… bafouilla-t-il Peu satisfaite de cette réponse et quelques peu méfiante, VenusVitrix laissa passer. Elle ne pourrait de toute façon pas revoir sa famille, ils avaient prévu de déménager peu de temps avant son départ, ils pourraient être n’importe où, n’ayant pas d’idée de là où ils voulaient aller… Les deux protagonistes rentrèrent, alors que l’hiver arrivait ainsi que les fêtes de Noël. C’est ainsi que VenusVitrix découvrit Sedannah, la ville de glace, la ville qui organisait les fêtes chaque années d’après les dires de son guide Opulon. Cependant cette année, les lutins qui organisaient les attractions n’étaient pas des plus doués ni des plus motivés, aussi, ils eurent besoin d’aide. Le jour de Noël cependant, ils leur offrirent, comme remerciement, un joli cadeau au pied de leur sapin. A ce moment là, VenusVitrix réalisa que son souhait le plus cher serait de devenir citoyenne de ce magnifique monde, et pouvoir évoluer dans un métier qui lui conviendrait plus. Mais lequel ? Elle ne pourrait retourner dans son ancienne spécialité, c’est sur, elle n’en avait pas envie, et voulait changer du tout au tout sa vie. Alors ? Elle aimait beaucoup la chaleur du soleil… Celle de la lave aussi, et des flammes. Elle se souvint qu’Opulon avait souvent besoin de cerclages pour faire ses Gobeurs de Monstres, afin d’embellir leur maison. Alors, elle sût. Elle serait forgeron. Merci une fois de plus à Opulon1 pour les images, et pour le temps passé à lire mon RP N'hésitez pas à me contacter si je dois faire un quelconque changement. VenusVitrix
  10. Anciennes candidatures : candidature paysanne (acceptée le 2 août 2012 par Kerocraft) candidature villageoise (acceptée le 5 janvier 2013 par Manamaxxx) IRL : J’ai 21 ans et je travaille actuellement dans une entreprise de contrôle de conformité. Je passe l’essentiel de mon temps libre sur mon PC. Grand fan de KSP (Kerbal Space Program), je passe aussi beaucoup temps sur divers RPG et jeux de stratégie (notamment les 4eX). Côté bouquins je dévore, par intermittence, du Robin Hoob et plus généralement de la SF jeunesse. Réalisations : Depuis maintenant un an, j’ai grandement freiné la construction au sein d’Ysera, projet dans lequel je me suis énormément impliqué par le passé, et dont j’ai hérité après le bannissement de son dernier chef de projet. Je consacre l’essentiel de mon temps de jeu (qui est bien moindre qu’avant) à définir des zones de travail pour mon poste de scribe terraformation, et à terra-former à proprement parler. Mes réalisations en tant que scribe n’ayant aucune légitimité à apparaître ici, je n'ai aucune construction à présenter depuis ma candidature villageoise. Motivations : Depuis le temps, je commence à en avoir marre du vert. voila. Je compte ne rien changer à mes habitudes de jeu. Minefield reste pour moi un divertissement, et je ne souhaite pas prendre d’engagement que je ne tiendrais pas pour faire soit-disant plaisir au gratin de mes lecteurs. L’acquisition d’une parcelle en capitale me permettrait, à l'occasion, de m’exercer à la décoration, mon plus gros point faible sur minecraft, et par la même, d’avoir une adresse personnelle publique indépendante de mon projet, mais ce n'est pas une de mes priorités. Mon métier, à vocation RP, me correspond toujours, je ne souhaite pas en changer. RP Villageois : RP citoyen : Chapitre VII : Visiteurs Peu après mon arrivée sur Ysera, l’empire de Stendel prit la décision d’ajuster ses critères d'immigration, en allégeant la procédure administrative. Les interminables entretiens avec un gouverneur laissèrent leur place à un simple questionnaire renvoyant aux règles du Codex. S’en suivit une recrudescence de main d’oeuvre éclairée, dont l’intégration n’était précédemment freinée que par le temps et l’énergie nécessaires pour attendre jusqu’à plusieurs mois en transit aux frontières de l’empire que leur demande soit traitée. Motivé par ma présence à ses côtés, Aurélien profita de notre visite en capitale pour faire paraître une annonce dans les Voix de Stendel : Avis aux nouveaux arrivants ! Par delà la forêt sylvaine, le comté de Valmont et les canaux kélares, une cité se relève de ses cendres, et pour cela nous avons besoin de vous ! Présentez-vous sur la place centrale d’Ysera de l’aube au couchant, avec votre baluchon, nous vous fournirons l’équipement correspondant à vos compétences. Aurélien Dereval, Vicieux-roi d’Ysera. Cette peine ne fût pas veine. Quelques jours plus tard, nous vîmes un pécheur accompagné d’un renard se présenter aux portes d’Ysera. Le pécheur (hrp: pecheurman) se présenta brièvement à nous, sortit une canne à pêche de son baluchon et se dirigea vers le plan d’eau le plus proche tout en nous annonçant qu’il y aurait de la soupe de poisson au dîner. Le renard, quant à lui, regardait la scène d’un air étrangement amusé. Alors que nous nous apprêtions à retourner à nos travaux, celui-ci se dressa sur ses pattes arrières, se détendit le cou, et nous tendit une patte. Alors que la mâchoire d’Aurélien rejoignait la mienne déjà pendante jusqu’aux pavés, le renard commença à trembler, puis fut pris de légers soubresauts. Tout en conservant sa pilosité, ses membres se transformèrent peu à peu, son corps prit des proportions humanoïdes, et une poitrine féminine se dessina sous son pelage. C’est au moment où Aurélien commença à tourner de l'oeil que le renard s’adressa à nous d'une voix mi-masculine mi-féminine : <<Salut, moi c’est Ryuuujin, mais appelez moi Ryu… Ben quoi ? Vous n’avez jamais vu une femme-renarde ? Vous ne sortez jamais de chez vous ? Bon on commence par où ? J’ai déjà fait le tour de vos ruines, ça ne va pas être une mince affaire… vous êtes muets ? Pffff, pathétique ! On se retrouve en bas quand vous aurez retrouvé l’usage de la parole.>> Sur ces mots, Ryu reprit sa forme quadrupède et sauta dans la faille. Quelques minutes passèrent avant qu’Aurélien et moi ne retrouvions l’usage de la parole. Durant ce laps de temps, nous nous dirigeâmes machinalement vers le bord de la faille. Comme Aurélien me l’avait enseigné, sans prendre d’élan, je bondis dans le vide, bras écartés, et fis vagabonder mes pensées hors de mon corps le temps que dura la chute. Mes pieds s'arrêtèrent à quelques pixels du sol, je repris place dans mon enveloppe, et l’instant d’après je sentis le contact de la terre ferme. Ryuuujin était là, bipède, assis au pied d’une paroi parsemée de ruines, dessinant dans la terre. La vie à Ysera promettait d’être plus mouvementée à présent. Chapitre VIII : Cacophonie <<Attrapez-là bon sang ! - elle court trop vite ! - hé bien courrez plus vite ! - mais on va tomber ! - Tonacs ! tu vis dans les failles depuis plusieurs semaines, ne me fais pas croire que tu ne connais pas par coeur toutes les passerelles. Regarde Maximus, il l’a presque rattrapée ! - Elle me distance encore Aurélien, je n’arrive pas à l’attraper. - Bon on va essayer autre chose. Tonacs ? Reste derrière Maximus, je vais la prendre à revers. Je veux récupérer ma botte !>> Tel était notre quotidien : travailler, jouer, travailler et jouer en même temps, jusqu'à épuisement des nerfs de notre vicieux-roi. Les ambitions de celui-ci devenaient de plus en plus extravagantes, et l'annexion du village de Panorifera n’arrangeant rien, la ville avançait à sa perte. Ryuuujin, de plus en plus mystérieuse, passait chaque jour davantage de temps seule avec Aurelien. Elle seule se faisait la voix du vicieux-roi, qui n’apparaissait à nous qu'en de très rares occasions, dont l’acceptation de quelques nouveaux arrivants, tels que Tonacs, Etruiaz, TheerasZor, Medhi74100 ou encore Tontongégé. Ce petit monde me divertissait de ma quête, cela va sans dire, mais arpenter jour et nuit Ysera me faisait me sentir chez moi, sentiment que je ne me rappelais pas avoir éprouvé auparavant, et qui comblait sans conteste mon désir de réponses. Chapitre IX : Mensonges L'annonce du couronnement de Ryu ne surprit personne, et ne fît qu’accroître la distance entre Aurélien et les ysérains, dont je peinais à canaliser la motivation. La cité d'Alukia, voisine de la décrépite Ysera, fût désertée à la même période par ses habitants, jeunes opportunistes sans motivations réelles. Une tempête titanesque en rasa la moitié dans les mois qui suivirent. Notre reine d'alors, investie selon ses dires par l'Empire, et proche de recevoir des pouvoirs de gouverneur, décréta que ces terres seraient nôtres : une plaine devenue fertile d'un côté, et le quartier le plus riche du Delta surplombant une imposante dune de l'autre. Les travaux de réhabilitation lancés, la main d’œuvre nous fît rapidement défaut. C'est à cette période là que se présentèrent à nous mopitio, arawnmagnus et dechoue, Le premier, partageant mes méthodes de travail, était d’une aide plus que bienvenue pour mener à bien les chantiers d'envergure lancés par Ryu sur Ysera au nom du vicieux-roi. Magnus reprit la place du pécheur et s'assura que nous ne manquions jamais de cookies. Dechoue, artiste s’étant perdue dans les failles, partageait ses journées entre essayer de retrouver sa route dans la cité, et mettre son imagination au service de la ville, avec un succès mitigé sur les deux tableaux. Ryuuujin absente d'Ysera depuis des semaines, Aurélien cloîtré dans ses appartements, la vie suivit son cours sur les terres yséraines. Jusqu'au jour où Aurélien et moi avons demandé audience auprès des gouverneurs, pour comprendre pourquoi les titres de propriété de la ville d'Alukia ne nous avaient pas encore été transmis. Une fois les dires de Ryuuujin relatés, Les gouverneurs prirent un long moment de réflexion avant que l'un d'eux ne s'adresse à nous sur un ton solennel : <<Nos renseignements concernant le dénommé Ryuuujin ne nous permettent pas de définir son genre avec certitude, mais pour le reste, aucun doute n'est possible : tout n'est que mensonges.>> Chapitre X : Silence La nouvelle de la trahison dépassa les frontières d'Ysera, mais ne fût reléguée qu'au rang de ragot passager. Parmi les ysérains restés auprès de nous, peu avaient cotoyé ryuuujin assez longtemps pour être touchés par cette annonce. La honte de s'être fait berner par un renard aussi vil mit longtemps à me quitter. Aujourd’hui encore je conserve une certaine méfiance envers les individus charismatiques, mais ce n'est rien comparé à ce que devint Aurélien. Tonacs, avec l'aide d'Antoine, fraîchement débarqué à Ysera, s'impliqua de moins en moins dans l’essor de la ville, et se concentra sur la gestion d'Illumia, terre d’accueil des lycanthropes tels que lui. Arawnmagnus seconda Etruiaz de longs mois avant de prendre sa place à la tête de Panorifera. Dechoue demanda aux empereurs à s'installer sur la dune d'Alukia qu'elle baptisa Aldaronne, tandis que Mopitio, étouffé par les contraintes imposées par les failles, fonda la ville de Kallanos non loin du désert. La garde impériale investit les failles un jour pluvieux. Aurélien fut exilé hors des terres de Minefield. Son tempérament arriviste et ses airs dignes de Machiavel n'avaient rien de naissant, et seul l'isolement d'Ysera avait maquillé sa vraie nature. Roi d'un territoire dépeuplé, las d'avoir eu à gérer les travaux des uns et les problèmes des autres, je pris la décision de fermer les frontières de la ville. Bientôt, les failles retrouvèrent leur quiétude, et seuls quelques bruissements d’ailes d’oiseaux venaient troubler le silence. EDIT 1 : ajout des étiquettes EDIT 2 : correction de fautes dans la présentation
  11. Anciennes candidatures : candidature paysanne (acceptée le 2 août 2012 par Kerocraft) candidature villageoise (acceptée le 5 janvier 2013 par Manamaxxx) IRL : J’ai 21 ans et je suis travaille actuellement dans une entreprise de contrôle de conformité. Je passe l’essentiel de mon temps libre sur le PC avec ma moitié (bisous !). Grand fan de KSP (Kerbal Space Program), je passe aussi beaucoup temps sur divers RPG et jeux de strategies (notament les 4eX). Côté bouquins je dévore, par intermittence, du Robin Hoob et plus généralement de la SF jeunesse. Réalisations : Depuis maintenant un an, j’ai grandement freiné la construction au sein d’Ysera, projet dans lequel je me suis énormément impliqué par le passé, et dont j’ai hérité après le bannissement de son dernier chef de projet. Je consacre l’essentiel de mon temps de jeu (qui est bien moindre qu’avant) à définir des zones de travail, et à terra-former à proprement parler. Mes réalisations en tant que scribe n’ayant aucune légitimité à apparaître ici, je n'ai aucune construction à présenter depuis ma candidature villageoise. Motivations : Depuis le temps, je commence à en avoir marre du vert. voila. Je compte ne rien changer à mes habitudes de jeu. Minefield reste pour moi un divertissement, et je ne souhaite pas prendre d’engagement que je ne tiendrais pas pour faire soit-disant plaisir au gratin de mes lecteurs. L’acquisition d’une parcelle en capitale me permettrait, à l'occasion, de m’exercer à la décoration, mon plus gros point faible sur minecraft, et par la même, d’avoir une adresse personnelle publique indépendante de mon projet, mais ce n'est pas une de mes priorités. Mon métier, à vocation RP, me correspond toujours, je ne souhaite pas en changer. RP Villageois : Chapitre VII : Visiteurs Chapitre VIII : Cacophonie Chapitre IX : Mensonges Chapitre X : Silence
×
×
  • Create New...