Jump to content

PetitEcureuil

Minefieldien
  • Content Count

    33
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About PetitEcureuil

  • Rank

Profile Information

  • Pseudo minecraft
    PetitEcureuil

Recent Profile Visitors

2013 profile views
  1. Bonjour ! Je sors de mon hivernation estivale pour soutenir Ruvac. En plus d'avoir un excellent coup de patte en construction, Ruvac sera un bon commençant, par sa présence et serviabilité en jeu mais aussi par sa grande passion des arbres. Il mérite d'avoir une enseigne à son nom, qu'il saura entretenir comme il le faudra, je n'en doute pas. Enfin bref, trêve de blabla, il mérite bien cette licence qui nous sera bénéfique à tous et qui nous permettra d'avoir un bûcheron commerçant en plus, ce qui n'est pas négligeable de nos temps. Je te laisse mon gros +1, bien mérité Au revoir.
  2. Ouaip, j'imaginais bien, et j'avais vu pour les screens (oui bon, j'avoue, j'ai vérifié.) Ce style de cadre est bien cool. Et pourquoi prendre l'Egide comme "figurante" mais je pense qu'il y a d'autres points qui pourraient permettre d'exploiter le truc à 100%, parce que là c'est un truc bof (render distance, tester d'autres shaders, d'autres point de vue, etc...). Je sais pas si tu te rappelles, on avait vu que le soleil se levait/couchait (?) derrière l'Egide, y'a peut-être un truc à exploiter aussi.
  3. Yop. - Je suis d'accord sur le fait que le shader de la mairie est mieux - Je trouve le cadre bleu un peu laid - T'as testé un screen de nuit ou c'est directement voué à l'échec ?
  4. Pour ce qui est des arbres, c'est fait.
  5. Hey Kbiniou ! Un gros merci pour les ressources mais à vrai dire, j'ai fini de farmer. Ce n'est pas bien grave, on en avait besoin quand même vu que les coffres de la banque sont plutôt à sec. A plus
  6. Coucou ! Le 5 a été fait par Kalivia et moi-même. Et puis, merci à Pong pour son don en cuir pour les livres de la bibliothèque
  7. Bien le bonjour. C'est en ce 26 septembre, que je viens ici défendre mon cas. En effet, je ne peux pas me laisser traiter de "traître". Alors voilà, me baladant tranquillement dans les rues de Stendel avec mon ami Sadaroh, nous avons vu cette fameuse scène. Comme à mon habitude, je me suis précipitée pour aller chercher un pot de pop-corn et ainsi profiter du spectacle. En effet, ce n'est pas tous les jours que nous voyons ce genre de choses (ridicules ?) dans le coin. Bref, je n'ai porté aucun coup sur aucune personne à ma connaissance, contrairement à ce qui m'a été fait (j'ai reçu 2 flèches), et je n'ai en aucun cas prononcé de préférence pour un parti ou pour un autre. Sur ce, merci de retirer vos propos. Au revoir.
  8. Hey ! C'est tellement, blblblbl. Du grand art. *S'incline*
  9. Coucou ! Mon pauvre Stal', serais-tu un faux ? (https://twitter.com/PetitEcureuil_/status/776904373968470016)
  10. Bonjour ! Ralala, que dire. Ça fait tellement plaisir de voir cette candidature. Booon, j'avoue, j'ai pas encore lu le RP (honte à moi, je sais) mais je n'ai aucun doute sur le fait qu'il est plus qu'excellent, voyant tout le cœur que tu y as mis. Mais du coup, je vais parler sur le plan "Non-RP". Bref, allons au but. Moussy (t'as vu je t'ai pas appelé "Pimou", profite, c'est pour la bonne cause ) est une personne avec un humour développé (?), toujours prête à aider et à... comment ça c'est toujours le même disque ? Cette joueuse est juste exceptionnelle, autant sur le plan travailleuse que sur le plan relationnel. Toujours très captivante, assez forte pour me supporter (ce qui est assez rare pour être souligné), pleine de malice, elle déborde toujours d'énergie et veut également toujours faire plaisir aux autres. Je vous cache pas que je n'ai pas tous les mots que je voudrais y mettre, bien loin de là mais elle mérite autant son grade que son métier d'Indigène. Ton chemin est encore long, pour cela, je t'attribue ton gros et beau +1.
  11. Bonjour ! Bon bah, nous y voilà, fallait bien le faire un jour, non ? Les différents liens utiles : Présentation paysanne : https://www.minefield.fr/forum/topic/59841-pr%C3%A9sentation-de-petitecureuil/#ent Candidature villageoise : https://www.minefield.fr/forum/topic/60114-accept%C3%A9-candidature-villageoise-de-petitecureuil/#entry478181 Présentation IRL Je m'appelle toujours Elisa, j'habite plus dans les Vosges (à mon plus grand regret) mais à Rouen depuis quelques mois seulement, je suis toujours passionnée par tout ce qui est sport, je fais de l'équitation, je vais probablement attaquer le triathlon dans pas très longtemps et je suis aussi toujours aussi accro aux jeux vidéos ! Je passe les 3/4 de ma vie à écouter de la musique, mais bref. Sinon, je suis timide, discrète, j'ai un humour à retravailler (et pas qu'un peu je crois). Awi puis je suis une vraie boule d'énergie Présentation IG Ayant eu quelques problèmes de PC pendant 6 mois environ, j'ai pas fait énormément de choses. Mais j'ai fait quand même Dooonc, je suis "Grande Prévôt des marchandises" d'Aégis, j'ai aidé deux-trois projets par ci par là, comme Muraë et Eltheria, où j'ai aidé à déforester mais Aégis reste le seul projet où je m'investis. Ma maison à Aégis : J'ai reproduit une maison rurale (architecture par Squirkiz): J'ai fait une très grosse partie de la construction de l'Egide, située elle aussi à Aégis (architecture par Squrkiz, une nouvelle fois.) : J'ai aussi réalisé les écuries de l'armée d'Aégis (encore actuellement en construction) Mes motivations Eheh, bah j'en ai pas mal. Déjà parce que le bleu c'est cool ! Ah, non, bon. Déjà parce que le cheval citoyen pourrait énormément me servir, mais bon, ce n'est qu'une petite partie. En fait, avoir une maison en capitale aurait un grand intérêt, ne serait-ce pour éviter les allers-retours quand j'oublie quelque chose pour les quêtes (ça m'arrive très souvent ) ou pour quand j'ai plus assez de nourriture. Et puis même, c'est quand même quelque chose d'avoir une maison en capitale, non ? La raison principale, c'est le métier. Eh oui je voudrais devenir Indigène à la con, tout simplement parce qu'il n'y en a plus beaucoup sur le serveur et que si ça peut en aider certains, bah voilà. ^^ (Je retire pas que le bleu c'est cool :3) Le Rôle-Play Cela faisait bientôt plus d'un mois, plus d'un mois que j'avais acquis ce métier de bûcheron auprès de l'administration de la ville de Stendel, plus d'un mois que je cherchais ceux qui m'avaient fait du mal et plus d'un mois que je n'avais plus de logement. J'arrivais encore à me nourrir une fois à deux fois par jour, si la chance était de mon côté et que je trouvais quelques pièces par terre ou qu'un citoyen me tendait timidement un sachet de pommes qui étaient généralement pourries. Je travaillais aussi toute la journée, sans jamais m'arrêter en m'endormant le soir entre deux maisons dans les rues froides et désertes de la ville, frigorifiée à l'idée de connaître mon avenir. Un soir de mars, quand la neige tombait sur la capitale, j’eus une idée plus que logique et évidente à mes yeux. Et oui, j'avais parcouru la ville dans tous ses coins et recoins, allant même jusqu'à enfreindre certaines lois, mais je n'étais jamais sortie de cette dernière. À peine fut cette idée dans ma tête que j'étais décidée ; j'allais parcourir le pays entier. Le lendemain matin, j’essayai de rassembler un maximum de ressources, je fouillais mes dernières réserves tantôt par-ci, tantôt par là et je me mis à chercher un commerce ouvert, chose qui fut compliquée sachant que la neige avait envahi les rues et qu'il était compliqué (presque impossible) de circuler dans la ville. J'avais bientôt passé la matinée complète à dénicher une boutique mais c'était peine perdue et je ne pouvais pas perdre plus de temps, le goût de l'aventure grouillait en moi. Après un bref récapitulatif des provisions que j'avais à ma possession, je décidai donc de partir à l'Ouest du pays vu et étant donné que j'étais arrivée par l'Est du pays, logiquement, l'endroit me sera donc totalement inconnu. Je me mis donc à marcher, sillonnant les villes à la recherche d'indices ou de personnes pouvant m'aider à trouver ceux qui m'avaient blessée. Après plusieurs semaines de recherche, découragée, désespérée et à deux pattes d'abandonner, j'arrivais aux alentours d'une ville à la frontière du pays aux gaies couleurs de bleu et noir. L'endroit étant magnifique, je décidais donc d'approcher les murailles de la cité. Un endroit attira mon attention ; c'était une arche de quelques dizaines de mètres de haut, reliée directement à la route. Mon regard se détourna alors un peu plus bas : il y avait des gardes, ils étaient deux, armés, fixe à leur place mais avaient l'air menaçant. Je voulais rentrer dans cette ville, l'ambiance était présente, les rues étaient bondées de monde et l'architecture magnifique mais je ne pouvais pas, je risquais probablement un emprisonnement. Je reste donc plantée devant l'entrée de la ville pendant quelques heures en me demandant s'il fallait que j'essaye de pénétrer dans celle-ci ou non. Après quelques temps assise sur la route, je sentis une présence humaine derrière moi. Je me retourne furtivement et je tombe sur un grand homme. - Bonjour toi ! - Bon...Bonjour ! - Que fais-tu là ? dit le nouvel arrivant, tu es si maigrichonne et tu sembles tellement fatiguée ! - Je... Je ne sais pas. Je cherche des personnes qui m'ont blessée et humiliée depuis des mois, dis-je avec colère, mais cette ville est tellement belle qu'elle me donne presque envie d'y vivre. - Donc, tu cherches des personnes en particulier dans un royaume faisant plusieurs milliards de cube ? Enfin, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin, c'est presque impossible. Viens donc avec moi dans la ville, j'ai peut-être quelqu'un qui peut t'aider et je pourrais te loger et de nourrir. Sur ces paroles, le mystérieux homme me tendit son bras, m'incitant à monter sur son épaule. Quelques mètres plus tard, nous franchissons la grande arche passant devant les gardes, toujours immobiles et silencieux. Puis l'homme reprit : - Bienvenue à Aégis ! Je suis le maire de cette ville, à ma plus grande fierté. - Ouah ! Dis-je avec des étoiles dans les yeux. - On va aller chez moi, je vais te donner un repas, je te montrerais ta chambre et je te ferais visiter si tu veux. - Génial ! Après quelques dizaines de noisettes et avec le ventre bien rempli, le maire me montra ma chambre ; elle n'était pas très grande mais elle comportait un lit, ainsi que quelques coffres, ce qui me suffisait amplement. Puis l'homme me fit visiter la ville. Plus nous avancions dans le cœur d'Aégis et plus les constructions étaient impressionnantes. À la fin de la visite, l'homme eut une déclaration : - Nous avons un poste qui s'est libéré récemment, tu seras rémunérée et tu auras de quoi vivre avec une maison rien qu'à toi. - Je le veux ! Dis-je sans réfléchir. - Bienvenue parmi nous alors ! - Dites... - Oui ? - Vous m'avez parlé d'un homme qui pourrait m'aider... - Ah, cet homme est un vieux sage mystérieux, il habite là-bas, dit-il en tendant son bras vers une vieille chaumière. - Merci beaucoup, j'irais le voir plus tard. Dès la conversation terminée, je commence donc à travailler au nom de citoyenne Aégi. Ce n'est qu'après quelques mois que je me souvins du vieux sage. Un soir, après le travail je fonçais vers la demeure du sage et je sonnais à la porte mais je n'eus aucune réponse. La porte étant ouverte, je décidais donc de franchir le seuil de la porte moi-même. À peine rentrée dans la pièce principale, une odeur de moisissure vint me chatouiller les narines, celle-ci était insupportable. C'est alors dans la cuisine que je vis le vieil homme, il était assis dans un Rocking-chair, avait de longs cheveux blancs ainsi qu'une barbe de même couleur. Dès que l'homme me vit, il s'empressa de m'adresser la parole. - Bonjour petite, que fais-tu là ? - Bonjour. Je suis venue car on m'a dit que vous connaissiez peut-être des personnes que je cherche. - Je t'écoute. - Ils sont plusieurs, ils sont de la même espèce que moi, ont... - Je sais ce que tu cherches, tu n'es pas la première personne qui vient ici et qui recherche ces hommes. J'ai une information pour toi, je sais où ils sont. L'homme s'arrêta puis reprit vite son discours : la lave est maître mot de ce sombre et lugubre endroit qui n'est accessible que par un portail. À toi de trouver là où se situe ce monde parallèle. - Vous n'avez donc aucune autre information ? - Je ne peux t'en dire plus. Si ce n'est que tu dois prendre des forces avant de partir dans cet endroit, tu es bien trop maigre pour affronter ce monde cruel. Sur ces paroles, l'homme disparut mystérieusement sans laisser de traces. Que devais-je faire ? Laisser tomber mon travail ? Je ne pouvais pas. Je devais travailler tout en cherchant ce mystérieux endroit, le temps pressait. Je ne pouvais plus habiter à Aégis, je pourrai quand même garder ma maison pour stocker quelques affaires, mais la ville étant à la frontière du pays, il me fallait un endroit proche de tout. Et pour cela, il fallait que j'habite au centre du royaume, et ce centre, c'était la capitale. Il fallait donc que j'y habite. Et puis, après tout, avec mon salaire, je pourrais avoir assez d'argent pour m'acheter un bout de terrain et ainsi faire construire en plein cœur de cette dernière. Quand je sortis de la maison pour me diriger vers ma chambre, le maire me rattrapa. - Salut, je voulais te remercier pour le travail que tu fournis pour nous. Pour cela, je te nomme « Grande prévôt des marchandises », tu as la confiance de la ville ainsi que quelques responsabilités. - C'est génial, merci ! Dis-je avec un sentiment de fierté. Je viens d'aller voir le sage. - Qu'a-t-il dit ? - Une phrase comme une sorte énigme, je ne comprends rien. - Quelle était cette énigme ? - « La lave est maître mot de ce sombre et lugubre endroit qui n'est accessible que par un portail » - Le Nether. - Le quoi ? - Le Nether, répéta l'homme. - C'est-ce que... - Un monde secret dont on ignore encore le moyen d'y accéder. C'était donc ça. Il fallait que je trouve ce monde au plus vite. Merci à tous, l'Ecureuil officiel :3
  12. Hey ! Owiii, des vacances ! *se fait taper* Nan sérieusement, repose-toi bien et tout et tout. Je pourrais bientôt t'embêter de nouveau et ça c'est carrément cool (Je sais que je vais te manquer, fais pas genre *fuit*) PS : C'est 4 fois par jour pour la nourriture, matin, midi, 16h et le soir, merci aux donneurs
  13. Coucou ! Pour les 4000 silex c'est tout bon (merci Sada' pour le gravier), reste plus qu'à crafter.
×
×
  • Create New...