Jump to content
CielNoir

A Traverne'Ciel : La taverne aux multiples glaces qui vous feront monter au 7ème ciel !


Recommended Posts

 

*à l'annonce des mots du dragonnier, va se mettre sur son balcon et s'asseoit sur le rebord*

Je vous laisse faire ça à l'air d'être une histoire de famille ...

Je n'interviendrais qu'en dernier recours.

*se yeux bleuissent légèrement*

Edit : oublier je suis en avance ^^

 

 

 

Pour sieur Saguya je dois avoir ...

*fouille dans sa réserve*

bon, un humain sa le tuerait mais une cimère ca devrait le faire, c'est un prototype.

*tend le prototype à saguya*

 

*prend la glace dans la patte, et la mange avec enthousiasme*

 

[voix du narrateur]

Après que Saguya est dévorée cette glace délicieuse, la pleine forme vient l'envahir,

l'envahir a-t-elle point qu'elle rentra en crise, une crise chimérique, la bête en elle avait pris le dessus avec toute cette énergie.

[voix du narrateur : end]

 

*se met sur ses 4 pattes, s'asseyant comme une louve et observe de manière énergétique tout les individus de la taverne et hurle-t-elle une louve*

Share this post


Link to post
Share on other sites

*écouta attentivement maxi, puis lui emboita le pas en dehors de la taverne*

 

Dehors, un halo de ténèbres obscurcissais le ciel. Pencroff suivit l'étrange personnage sur lequel il avait failli s'asseoir et se posta quelques pas derrière lui. face à eux, une sorte d'entité se tenait droite, immobile et semblait les toiser de ses yeux... pour peu qu'il en ai eu, car on ne pouvait pas distinguer clairement son regard. Cette étrange personne semblait agir sur l'atmosphère autour d'elle, qui était soudain devenue pesante comme par temps d'orage. Pencroff porta la main sur son sabre, prêt à le sortir de son fourreau au moindre signe hostile. Une chose était certaine, qui que puisse être l'homme en face d'eux, ses intentions étaient mauvaises et le mettre aux arrêts ne serait pas facile.

 

*un hurlement de loup se fit entendre derrière lui*

Share this post


Link to post
Share on other sites

*n'ayant pas vu la transformations*

oh le beau lou-loup !

*le carresse et crie de douleur*

IQRFOzhrf ap azuqao<FG  § ! Saguya ! pourquoi tu t'es transformé ? Saguya ?

*regarde la bète, son regard est bestial et son crie ne laisse aucun doute, regarde le pot*

j'ai un doute s'il etait pas périmé ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

*n'ayant pas vu la transformations*

oh le beau lou-loup !

*le carresse et crie de douleur*

IQRFOzhrf ap azuqao<FG  § ! Saguya ! pourquoi tu t'es transformé ? Saguya ?

*regarde la bète, son regard est bestial et son crie ne laisse aucun doute, regarde le pot*

j'ai un doute s'il etait pas périmé ...

(HRP : pour info saguya est toujours transformée, elle a une apparence à moitié humaine et à moitié louve c'est très visible sur mon skin en plus ^^)

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Yaurait de quoi écrire un RP de fou avec toute ces actions x)

(HRP : c'est pas comme si la race des chimères était toute simple et fonctionnait comme avec les LG, autant un LG est un humain se transformant en Loup, autant une chimère c'est un humain qui cohabite avec une part animale constamment et qui est sensible au crise lors de moments de faiblesse et encore j'ai simplifié le truc parce que c'est un peu plus complexe)

 

[voix du narrateur]

Alors que Saguya était en crise et qu'elle avait un air joueur, la bête ressentie une pression intense, si intense qu'elle se roula en boule de peur.

La jeune louve n'aillant jamais réellement combattue durant le passé en crise, elle ne pouvait rien faire.

Lorsque soudainement l'instinct animal prit complètement le dessus, la louve se dressa sur ses deux pattes arrières de manière bestiale et totalement in-humain, une lueur jaune sortait de ses yeux de citrine et se dirigeait vers l'intense pression.

[voix du narrateur : end]

Share this post


Link to post
Share on other sites

HRP : moi qui m'autorise pour cette taverne de ne pas ramener mes deux autres moi ... Sky et Black s'ennuie ^^ (bientot je sens que je vous demande de faire vite fais une présentation de vos perso ...)

 

*regarde le loup, regarde saguya*

j'ai carressé un vrai loup ... en touchant légerement la fourrure du saguya ... wait ... qui à ramener un vrai loup ici ??? Saguya ! tu t'occupe de loup je le sais ! il t'a suivi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lug soudain me héla pour me demander un peu d'équipement, il me tendit aussi une pierre étrangement lumineuse en exprimant le souhait de la voir s'intégrer à son épée. Les choses sérieuses enfin commençaient...

 

*Zeph'! Je vais avoir besoin de ton souffle!*

 

-Je suppose que cela ne te dérangera point que je t'emprunte un peu du givre qui règne dans ton établissement Glacier?

 

Alors que le Souffle du Dragon tombait du ciel ténébreux, je me concentrais pour nous envelopper moi et Lug d'une barrière de roche nous protégeant des sorts du Mage Noir, je fis alors en sorte que le feu de Zéphyr enveloppe Lug d'une aura et y projetai un peu de roche. Mais il me fallait encore de l'eau, la glace ferait l'affaire mais rendrait probablement le matériau moins solide aux chocs intenses, je l'incorporai tout de même à l'aura de Lug... Restait à solidifier le tout, je me concentrai, percevant les éléments sans ressentir le besoin de les voir, mentalement je leur ordonnait de s'assembler: d'abord le feu avec la pierre, puis la lave formée avec l'eau. L'armure prenait forme et je m'arrangeai pour étendre d'une lame le gantelet droit.

 

-Lug! Place vite la pierre sur le dos du gantelet pour qu'elle en soit prisonnière! Je ne peux le faire moi-même!

 

Le processus étant lancé et, presque, sans danger, je rompis ma concentration et lançai un regard gratifiant au Général qui m'avait emboité le pas, puis posai les yeux sur Saguya qui avait pris sa forme de Louve, je ne serais pas seul dans ce combat.

J'abaissai la barrière, Zéphyr ayant atterrit à mes côtés. J'essayai de déployer mes ailes mais les ténèbres me privaient de la lumière nécessaire à leur invocation, je ferais sans. Je dégainai alors ma Lame, et m'auréolai de tourbillons d'Air...

 

*Zeph' voici que nous allons enfin combattre ensemble...*

 

D'un bond je fus en selle, et nous décolâmes!

Share this post


Link to post
Share on other sites

*sors son violon de glace et se met à jouer un air digne d'un combat de légende, s'échauffe les cordes vocales et chante*

 

Et le sang par le futur coula ...

Si bien que la bête du passé revint ...

Bientot sonnera le glas et ainsi commencera le Trépas ...

Mais tout cela que, que ce soit par le futur ou le passé ne sera pas en vain !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pencroff observa le dragonnier et son dragon prendre de l'altitude. Il lui sembla que l'attention de l'entité était occupée par eux et profita de cet opportunité pour attaquer. D'une main, il sortit son sabre de son fourreau et chargea au pas de course.

Arrivé à hauteur de l'ennemi; il le mit en garde.

Mais a peine avait-il tendu sa lame qu'il fut rejeté en arrière par une vive onde. L'entité l'avait vu arriver et avait sans doute prévu sa défense. Cet... homme ? était-il omniscient ou quelque chose de semblable ? comment avait il pu prévoir cette attaque ? Pencroff ramassa son sabre et regarda le dragon passer dans le ciel. Il fallait qu'ils agissent de concert si ils voulaient surpasser l'ennemi par le nombre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[Voix du Narrateur]

Alors que la bataille commençait,

la chimère en crise se trouvait devant la pression, devant l'être maléfique, qui était la créature la plus maléfique entre ce monstre et l'adepte du Seigneur Tyroine?

Cette crise là était particulièrement violente, en effet l'instinct animal étant dominant, Saguya ou la bête intérieur n'avait pas peur et dans un élan de force elle donna un coup de griffe relativement puissant dans le ventre du mage noir.

[Voix du Narrateur : end]

 

(N'y aurait-il pas quelqu'un pour faire les actions du mage?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

*continue son air endiablé*

 

Ainsi la bataille fut engagé,

Un dragon dans le ciel passa,

Une armure magique fut forgé

Mais le regard de l'ennemi rien ne penetra

 

*se tourne vers Saguya*

 

Si la bete sous peu ne se calma pas

Un torrent de probleme serait enclin

SI cette état de rage lui passa

Alors il ne faillira point !

Share this post


Link to post
Share on other sites

*Zeph' Pencroff pense à une attaque simultanée, tu peux nous faire une diversion?*

 

*Bien sûr, saute!*

 

Je devinai facilement les intentions de Zéphyr, je me mis donc debout sur la selle, me ramassai sur moi-même, contractant mes muscles et rassemblant l'air autour de mes jambes, puis je relâchai le tout: je me retrouvai propulsé bien au-dessus du Dragon qui en profita pour piquer et déverser un torrent de Flammes sur le Nécromancien, mais toutes furent déviées par un champ de forces.

 

*Max! Au sol! Des glyphes!*

 

*Vu!*

 

Pas moyen donc d'utiliser la Terre près de lui, et il nous faudrait venir à bout de son bouclier avant de pouvoir l'atteindre...

Je tournai une fois sur moi-même pour stopper ma prise d'altitude et plongeai, épée brandie dans un mouvement circulaire, espérant que Pencroff ait vu la manoeuvre... Dans le même mouvement une mélodie épique m'emplissait de d'énergie...

Ce ne serait certainement pas suffisant pour détruire ses glyphes protecteurs mais ça pouvait le déstabiliser un instant...

 

 

[Mage Noir]

Quelle stupide diversion... Il n'a donc rien compris... Mes yeux ne sont maintenant plus uniquement physiques...

Mes Glyphes fonctionnaient à merveille, et bientôt mon armée atteindrait l'endroit... Je brandis mon sceptre et invoquai des pieux pour stopper le Dragonnier... Ça ne le tuerait probablement pas mais... Ça l'affaiblirait...

 

 

HRP: Tout le monde peut jouer le Nécromancien Zere à condition de respecter un minimum de réalisme: il ne peut pas nucleariser la zone et survivre, il n'est pas (pas encore) assez puissant pour, et deso j'étais en train d'écrire lorsque tu as posté ^^'

D'après la réaction de Pencroff un champ de forces nous empêche de le toucher directement, mais ton côté maléfique peut sans doute traverser, perso je vois rien y'a un Dragon et un torrent de Flammes entre le sol et moi ;)

 

Je laisse un peu en suspens ma réaction pour deux raisons:

-je suis crevé

-permettre à Lug de réagir

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

[Voix du Narrateur]

Alors que l'effet de la glace s’estompa, Saguya reprit ses esprits,

la chimère alors se tenait d'une manière un peu moins bestiale et un peu plus humaine, Saguya se rendant compte qu'elle était presque devant l'adversaire recula immédiatement et commença à diagnostiquer l'adversaire, heureusement pour elle, elle avait pris quelque potion à lancer de soin et de renforcement physique.

[Voix du Narrateur : end] 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pencroff observa la manoeuvre du dragonnier. Il comprit ce qu'il cherchait à faire et bien que ce fut audacieux, cela pouvait marcher. Pendant que le mage serait étourdi ou en tout cas déstabilisé par cette attaque, il pourrait tenter une approche. En effet, aux pieds du mage on pouvait apercevoir des glyphes dont on pouvait espérer endiguer l'action. Tout était bon à prendre pour affaiblir le mage. Pencroff se jeta en avant pour être au niveau du mage en même temps que le dragonnier et agir au même moment, de manière à flouer l'ennemi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le raffut qui se déroulait à l'extérieur attira finalement mon attention, et je daignai m'y intéresser. J'avais envie de profiter d'un moment en famille lorsque ma femme et ma fille arriveraient, pas de participer à une guerre totale. Indiquant au glacier que je ne serais pas long et de retour promptement, je me glissai à l'extérieur.

Sur un toit, un homme à l'air sombre se tenait là. C'était vraisemblablement un magicien, car il était drapé d'un champ protecteur, et matérialisais des pics d'énergie. Je soupirai. Je n'étais pas d'humeur à rire, mais j'avais également envie de ridiculiser ces gredins et le temps qu'ils me faisaient perdre inutilement. Au-dessus du mage, un dragon piquait, son dragonnier fondait vers sa cible, épée brandie, une louve et un commandant étaient presque sur lui, prêts à se heurter à ses halos de protection. Ils ne passeraient pas, ou très difficilement. Il me fallait agir maintenant.

Je bandai ma volonté, distordant temps et espace selon le sort que j'avais appris le mieux à maîtriser. D'un bon, je me retrouvais aux pieds du nécromant et dégainai. Au sol, des glyphes généraient le bouclier. En tant que mage, je le savais conscient de mon sort et de ma présence. Haussant les épaules, j'entrepris d'enfoncer ma lame à travers le bouclier, et commencer à gratter, griffer, trancher les runes de sa pointe.

« Ce sont de très jolies runes, dis-je. C'est une partie de la magie que je connais très peu, tu viens de me donner envie de m'y intéresser davantage. » En l'absence de réaction, je me relevai et lui portai une taille à la gorge. Interrompant son invocation, il brandit un bras et matérialisa un nouveau bouclier entre lui et mon épée. Comme pour le premier, elle le traversa comme du beurre, et vint se ficher d'un bon pouce dans son avant-bras. Comme je le pensais, il avait assez de pouvoir pour être conscient de cet extrême ralentissement du temps et s'y mouvoir lui-même.

Il souffla de douleur. « Qui es-tu ? Comment peux-tu traverser mes protections ?

— À vrai dire, je ne ressens pas le besoin de me présenter, comme tu ne l'as pas fait toi-même. Pour moi, tu resteras donc celui qui a interrompu ma dégustation de glace. En revanche, je veux bien te présenter Hexalon, on épée. Et peut tout trancher, même le vent, suivant les légendes. » Je la retirai d'un coup sec et essuyai le sang sur le mouchoir à cette attention qui pendait à ma ceinture. « J'espère que tu as d'autres tours dans ton sac en revanche. Tous ces gens qui te courent dessus n'auront que peu de difficultés à t'embrocher, maintenant, ajoutais-je en désignant les runes au sol, inutilisables. Bonne journée à toi ! »

Il jeta un coup d'œil effaré au sol. « Comment.. ? »

Sans le laisser achever sa phrase, je retournai à l'entrée de la taverne en un éclair, puis relâchai mon sort. Là où je me tennais la seconde d'avant, devant lui, une bourrasque détonna sur un son de roulement de tonnerre et souffla un petit nuage de poussière. Content de mon effet théâtral, je pénétrai à nouveau dans un claquement de cape. Alors que j'allais refermer la porte, une voix familière fit bondir mon cœur de joie.

« Dom ! »

Elles étaient là. Tout sourire, je me retournai vers le glacier. « Patron ! Trois de vos meilleures glaces s'il-vous-plait ! Je vous fait confiance sur les parfums ! »

Cette journée finissait bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[hrP] je vais le faire se téléporter j'ai encore besoin de lui pour la suite de mon RP et Dom l'a fameusement amoché x)

Par contre y'a une armée de mobs qui arrivent, du genre énormément de mobs, y'a encore de quoi s'amuser ^^[/hrP]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lug soudain me héla pour me demander un peu d'équipement, il me tendit aussi une pierre étrangement lumineuse en exprimant le souhait de la voir s'intégrer à son épée. Les choses sérieuses enfin commençaient...

 

*Zeph'! Je vais avoir besoin de ton souffle!*

 

-Je suppose que cela ne te dérangera point que je t'emprunte un peu du givre qui règne dans ton établissement Glacier?

 

Alors que le Souffle du Dragon tombait du ciel ténébreux, je me concentrais pour nous envelopper moi et Lug d'une barrière de roche nous protégeant des sorts du Mage Noir, je fis alors en sorte que le feu de Zéphyr enveloppe Lug d'une aura et y projetai un peu de roche. Mais il me fallait encore de l'eau, la glace ferait l'affaire mais rendrait probablement le matériau moins solide aux chocs intenses, je l'incorporai tout de même à l'aura de Lug... Restait à solidifier le tout, je me concentrai, percevant les éléments sans ressentir le besoin de les voir, mentalement je leur ordonnait de s'assembler: d'abord le feu avec la pierre, puis la lave formée avec l'eau. L'armure prenait forme et je m'arrangeai pour étendre d'une lame le gantelet droit.

 

-Lug! Place vite la pierre sur le dos du gantelet pour qu'elle en soit prisonnière! Je ne peux le faire moi-même!

 

Le processus étant lancé et, presque, sans danger, je rompis ma concentration et lançai un regard gratifiant au Général qui m'avait emboité le pas, puis posai les yeux sur Saguya qui avait pris sa forme de Louve, je ne serais pas seul dans ce combat.

J'abaissai la barrière, Zéphyr ayant atterrit à mes côtés. J'essayai de déployer mes ailes mais les ténèbres me privaient de la lumière nécessaire à leur invocation, je ferais sans. Je dégainai alors ma Lame, et m'auréolai de tourbillons d'Air...

 

*Zeph' voici que nous allons enfin combattre ensemble...*

 

D'un bond je fus en selle, et nous décolâmes!

*Place la pierre et regarde l'armure se matérialiser*

 

-Bon maintenant que je suis équipé place au combat ! 

 

Le raffut qui se déroulait à l'extérieur attira finalement mon attention, et je daignai m'y intéresser. J'avais envie de profiter d'un moment en famille lorsque ma femme et ma fille arriveraient, pas de participer à une guerre totale. Indiquant au glacier que je ne serais pas long et de retour promptement, je me glissai à l'extérieur.

Sur un toit, un homme à l'air sombre se tenait là. C'était vraisemblablement un magicien, car il était drapé d'un champ protecteur, et matérialisais des pics d'énergie. Je soupirai. Je n'étais pas d'humeur à rire, mais j'avais également envie de ridiculiser ces gredins et le temps qu'ils me faisaient perdre inutilement. Au-dessus du mage, un dragon piquait, son dragonnier fondait vers sa cible, épée brandie, une louve et un commandant étaient presque sur lui, prêts à se heurter à ses halos de protection. Ils ne passeraient pas, ou très difficilement. Il me fallait agir maintenant.

Je bandai ma volonté, distordant temps et espace selon le sort que j'avais appris le mieux à maîtriser. D'un bon, je me retrouvais aux pieds du nécromant et dégainai. Au sol, des glyphes généraient le bouclier. En tant que mage, je le savais conscient de mon sort et de ma présence. Haussant les épaules, j'entrepris d'enfoncer ma lame à travers le bouclier, et commencer à gratter, griffer, trancher les runes de sa pointe.

« Ce sont de très jolies runes, dis-je. C'est une partie de la magie que je connais très peu, tu viens de me donner envie de m'y intéresser davantage. » En l'absence de réaction, je me relevai et lui portai une taille à la gorge. Interrompant son invocation, il brandit un bras et matérialisa un nouveau bouclier entre lui et mon épée. Comme pour le premier, elle le traversa comme du beurre, et vint se ficher d'un bon pouce dans son avant-bras. Comme je le pensais, il avait assez de pouvoir pour être conscient de cet extrême ralentissement du temps et s'y mouvoir lui-même.

Il souffla de douleur. « Qui es-tu ? Comment peux-tu traverser mes protections ?

— À vrai dire, je ne ressens pas le besoin de me présenter, comme tu ne l'as pas fait toi-même. Pour moi, tu resteras donc celui qui a interrompu ma dégustation de glace. En revanche, je veux bien te présenter Hexalon, on épée. Et peut tout trancher, même le vent, suivant les légendes. » Je la retirai d'un coup sec et essuyai le sang sur le mouchoir à cette attention qui pendait à ma ceinture. « J'espère que tu as d'autres tours dans ton sac en revanche. Tous ces gens qui te courent dessus n'auront que peu de difficultés à t'embrocher, maintenant, ajoutais-je en désignant les runes au sol, inutilisables. Bonne journée à toi ! »

Il jeta un coup d'œil effaré au sol. « Comment.. ? »

Sans le laisser achever sa phrase, je retournai à l'entrée de la taverne en un éclair, puis relâchai mon sort. Là où je me tennais la seconde d'avant, devant lui, une bourrasque détonna sur un son de roulement de tonnerre et souffla un petit nuage de poussière. Content de mon effet théâtral, je pénétrai à nouveau dans un claquement de cape. Alors que j'allais refermer la porte, une voix familière fit bondir mon cœur de joie.

« Dom ! »

Elles étaient là. Tout sourire, je me retournai vers le glacier. « Patron ! Trois de vos meilleures glaces s'il-vous-plait ! Je vous fait confiance sur les parfums ! »

Cette journée finissait bien.

 

*Regarde ce que fait dom et entends après ses actions quelques paroles une fois Dom rentré fond sur l'ennemi.*

Grâce à la puissance de la pierre incrustée dans l'épée ma puissance fût décuplé. Une fois sur le toit m'étant déplacé furtivement malgré mon armure je plantai mon épée dans le ventre de cette mystérieuse personne qui suite à ce coup tomba à genoux mais elle respirait encore,étant sous le choc je sortit ma dague et la plantai dans le coeur du mage mais rien n'y faisait il ne je ne pouvais le tuer il était seulement blessé 

- Com...Comment ne peux tu pas mourir ?

L'homme ne répondit pas et je retirai ma dague et mon épée puis je me remis à l'écart .

Share this post


Link to post
Share on other sites

HRP: Fail, j'avais pas rafraîchi la page et pas vu les messages suivant celui de dom ^^'

 

Je profitais de l'affaiblissement du mage pour attirer son attention et laisser le champ libre au dragonnier.

Une ultime attaque pourrait le mettre définitivement hors de combat ou le mettre en fuite. De toutes manières, une fois le combat engagé il fallait bien le terminer d'une manière ou d'une autre. Mon sabre tendu devant moi, je tenais le mage en garde en le défiant du regard. Ce dernier se tourna dans ma direction, meurtri par les attaques qu'il subissait de toute part. Il détourna donc son attention du dragonnier qui lui tombait littéralement dessus. Il fallait bien qu'il réussisse d'ailleurs, car je n'avais aucun moyen de lutter contre la magie du nécromancien et j'étais à découvert. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

[hrP] je vais le faire se téléporter j'ai encore besoin de lui pour la suite de mon RP et Dom l'a fameusement amoché x)

Par contre y'a une armée de mobs qui arrivent, du genre énormément de mobs, y'a encore de quoi s'amuser ^^[/hrP]

[hrP]Amoché, amoché, j'ai pété son bouclier et je lui ai fait une petite coupure au bras, c'pas la mort. :P Et puis je vous offre juste une ouverture, c'est justement parce que c'est ton problème que je ne l'ai pas achevé et que je vous laisse vous amuser avec.[/hrP]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon aura d'Air et de Roche et de Flammes venait à peine de dissiper la fumée créée par le souffle de Zéphyr, et me révéla subitement les sombres pieux qui m'attendaient. Zéphyr avait du dévier sa trajectoire pour ne pas se faire embrocher, me laissant de ce fait une ouverture sur le Mage qui n'avait de toute façon plus l'air de me prêter une quelconque attention, Pencroff, Lug et Saguya l'entourant de toute part. Je dus me faire violence pour que l'Air réponde à mon appel et tente tant bien que mal d'écarter les pics dont je me rapprochais dangereusement, mais ce n'était pas suffisant, j'ordonnai alors à la roche m'entourant de former une carapace protectrice autour de moi. Les sombres pieux l'entamèrent rudement, et ma concentration ne suffit pas à les écarter, mon armure fut donc partiellement cabossée et mes bras s'en trouvèrent comprimés, mais je traversai finalement ce champs mortel et disloquai ma carapace de pierre, tout cela pour enfin me rendre compte que le Mage était à présent à terre, percé de toute part, tenu en joue par le Militaire et... Murmurant. Je savais ce qu'il préparait, il tentait de s'échapper! Je n'étais plus en position de force, et me redresser prendrait trop de temps, cependant le Sol à ses pieds n'était plus couvert de ses Glyphes et je pouvais donc le contrôler...Une fois encore j'utilisai mes pouvoirs et, tout en poursuivant ma chute, tachai d'imposer une certaine violence à la Roche...

 

 

[Mage Noir]

*Mais qui sont-ils donc... Je devais être invincible... Ils ne pouvaient me vaincre...

Les Ténèbres... Ils s'éclaircissent...

Mais j'ai encore le Temps avec moi... Tout le temps nécessaire à m'enfuir... Ils auraient du m'achever tant que c'était encore en leur pouvoir... Mais le stupide Dragonnier me voulait personnellement... L'imbécile... Mon Armée est arrivée à présent... Avec un peu de chance ils me ramèneront une de ces Glaces... Il parait qu'il en existe une au Souffle du Dragon... Quelle meilleure preuve d'une victoire?...

Il est temps à présent... Je dois partir... MAINTENANT!*

[/Mage Noir]

 

La Sphère de Ténèbres entourant la zone s'anima soudain plus violemment et se rétrécit peu à peu mais de plus en plus rapidement jusqu'à ne plus environner que le Mage... Dans une dernière onde de choc qui propulsa Pencroff, Lug et Saguya quelques mètres en arrière elle fit une sorte de bond et disparut à l'horizon, vers le nord, les Flux l'avaient emportée... La Lumière enfin reprenait contact avec mon Armure tandis que je m'écrasai là où se tenait le Nécromancien une fraction de seconde plus tôt, j'avais heureusement eu le temps d'arrêter le mouvement que j'avais insufflé à la Terre et je ne finis pas embroché sur mes propres pieux...

Zéphyr tournoyait toujours dans le ciel et me suggéra fortement de me relever afin de juger la situation: une horde de monstres se tenait à l'ancienne lisière de la Sphère ténébreuse et nous dévisageait, un peu surpris sans doute de ne pas me trouver seul. La Lumière régénérait un peu de mes forces mais j'eus tout de même du mal à me relever, contrairement à mes compagnons qui se tenaient déjà en garde, je m'accordai un instant de repos et déployai une barrière rocheuse autour de moi le temps de réparer mon Armure et de récupérer un minimum mon Energie.

 

 

[hrP] @Dom Yep, merci de ne pas l'avoir massacré et merci de ta participation ^^ J'avais compris que tu ne comptais pas le buter mais une fois son bouclier brisé et sa concentration relâchée je voyais mal comment le faire se défendre davantage, d'autant plus que je pars en vacances demain et je n'aurais donc de toute façon pas pu continuer à le gérer ^^'. Du coup, pour les autres, je vais balancer mes derniers skills contre les mobs puis je quitterai en suivant le Nécromancien.[/hrP]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une onde de choc venait de me projeter en arrière. Craignant d'être attaqué au sol, je me relevai avec force mais ne put voir qu'un nuage de poussière là ou se tenait le mage. Le dragonnier, élancé dans une attaque, s'était retrouvé seul au milieu de ce qui avait été le théâtre du combat.

Combat qui, d'ailleurs, n'était pas fini: une horde de créatures hostiles étaient en approche. Qu'a cela ne tienne, nous n'avions pas le temps de nous préoccuper du mage et il nous fallait palier au plus urgent. Le sabre à la main, je m'avançais donc vers le groupe de créatures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...